Le CRDI et ses partenaires consacrent 35 millions USD au renforcement de
l'Initiative Think tank en Amérique latine et en Asie du Sud

Un financement destiné à améliorer la formulation des politiques publiques et contribuer au développement de sociétés plus équitables et plus prospères.

OTTAWA, le 12 juill. /CNW Telbec/ - L'Initiative Think tank a octroyé une subvention totalisant 35 millions USD à 28 institutions indépendantes de recherche, aussi appelées think tanks, d'Amérique latine et d'Asie du Sud qui sont vouées à la recherche sur les politiques afin qu'elles puissent renforcer leur rôle en tant qu'acteurs influents dans l'élaboration de politiques nationales. Chaque think tank recevra un financement à long terme lui permettant de mener les recherches essentielles à la mise en oeuvre de politiques bien conçues.

Selon David Malone, président du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), du Canada, les donateurs internationaux continuent à investir dans la recherche sur les politiques menée par des institutions occidentales et oublient parfois que ce sont des think tanks locaux qui conduisent souvent à l'élaboration des politiques les plus efficaces dans les pays en développement.

Lancée en 2008 par le CRDI, la Fondation William et Flora Hewlett ainsi que la Fondation Bill & Melinda Gates, l'Initiative Think tank tente de renverser cette tendance. Elle vise à soutenir les think tanks locaux afin qu'ils puissent mener des recherches de grande qualité qui amélioreront les politiques et contribueront à rendre les sociétés plus équitables et plus prospères. L'investissement de 35 millions USD en Amérique latine et en Asie du Sud s'inscrit dans la foulée de l'annonce d'une subvention de 30 millions USD octroyée à 24 think tanks en Afrique de l'Est et en Afrique de l'Ouest en 2009.

Les think tanks dans les pays en développement sont dans une position exceptionnelle qui leur permet d'opérer des changements au sein de la société. Ils peuvent renforcer les débats sur les politiques publiques et promouvoir des prises de décision plus objectives et fondées sur des données probantes. Cependant, la plupart des think tanks ne reçoivent jamais de financement de base fiable et dépendent plutôt de subventions pour des projets à court terme et des contrats de consultation. Cette initiative procure aux think tanks un financement sûr afin qu'ils puissent attirer, retenir et former des talents locaux, élaborer un programme de recherche indépendant et s'assurer que les résultats de la recherche soient utilisés dans le cadre des débats sur les politiques.

L'initiative a reçu plus de 300 propositions provenant d'un large éventail de think tanks d'Amérique latine et d'Asie du Sud dont les travaux portent sur les grandes questions ayant trait aux politiques nationales, sociales et économiques. À l'issue d'un processus de sélection très complet et rigoureux, 28 think tanks ont été retenus dans 7 pays d'Amérique latine, à savoir la Bolivie, l'Équateur, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Paraguay et le Pérou; et 5 pays d'Asie du Sud, à savoir le Bangladesh, l'Inde, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka.

Selon Orazio Bellettini, directeur général de l'organisme équatorien Fundacion para el Avance de las Reformas y las Oportunidades (Grupo FARO), l'un des think tanks sélectionnés, le soutien apporté par l'Initiative Think tank et la collaboration avec d'autres centres de politiques dans la région et dans d'autres parties du monde permettront à Grupo FARO de continuer d'accompagner l'Équateur et l'Amérique latine dans leur cheminement vers le développement. Rajendra P. Mamgain, directeur général de l'Indian Institute of Dalit Studies, ajoute que la subvention de l'Initiative Think tank du CRDI sera cruciale pour permettre la conception de programmes de recherche dans des domaines de plus vaste portée et de stratégies de politiques d'intégration des groupes marginalisés, le renforcement des partenariats avec divers intervenants intéressés, la sensibilisation de la population au moyen de réseaux efficaces et l'augmentation de la capacité et de la qualité de la recherche.

Le Department for International Development (DFID) de la Grande-Bretagne et la Directoraat-Generaal Internationale Samenwerking/Direction générale de la coopération internationale (DGIS) des Pays-Bas s'associent aujourd'hui aux trois premiers bailleurs de fonds de l'initiative. Ce partenariat renforcé constitue une étape décisive vers l'établissement et le renforcement de think tanks locaux qui contribueront à long terme à générer des politiques publiques justes et efficaces. "Il s'agit d'une initiative stimulante et novatrice qui fournira un appui indispensable à la recherche fondée sur des éléments probants et aux questions d'intérêt international, telles que la croissance économique, la saine gouvernance et la responsabilisation des citoyens, qui aideront à combattre la pauvreté en Asie du Sud et en Amérique latine", d'expliquer Michael Anderson, directeur général de Policy and Planning Issues du DFID.

L'initiative se veut un investissement à long terme, sur une période d'au moins 10 ans. Les cinq donateurs se sont engagés à verser un total d'environ 110 millions USD au programme. Pour en savoir plus au sujet de l'Initiative Think tank, veuillez visiter le www.crdi.ca/thinktank.

Aux rédacteurs en chef

Voici les 12 think tanks d'Amérique latine qui reçoivent une subvention :

Bolivie : Fundacion ARU, Instituto de Estudios Avanzados en Desarrollo (INESAD)

Équateur : Centro Ecuatoriano de Derecho Ambiental (CEDA), Fundacion para el Avance de las Reformas y las Oportunidades (Grupo FARO)

El Salvador : Fundacion Dr Guillermo Manuel Ungo (FUNDAUNGO), Fundacion Salvadorena para el Desarrollo Economico y Social, Departamento de Estudios Economicos y Sociales (FUSADES/DEES)

Guatemala : Asociacion de Investigacion y Estudios Sociales (ASIES)

Honduras : Foro Social de Deuda Externa y Desarrollo de Honduras (FOSDEH)

Paraguay : Centro de Analisis y Difusion de la Economia Paraguaya (CADEP), Instituto Desarrollo (ID)

Pérou : Grupo de Analisis para el Desarrollo (GRADE), Instituto de Estudios Peruanos (IEP)

Voici les 16 think tanks d'Asie du Sud qui reçoivent une subvention :

Bangladesh : Centre for Policy Dialogue (CPD), Institute of Governance Studies (IGS)

Inde : Centre for Study of Science, Technology and Policy (CSTEP), Centre for Budget and Governance Accountability (CBGA), Centre for Policy Research (CPR), Centre for the Study of Developing Societies (CSDS), Indian Institute of Dalit Studies (IIDS), Institute of Economic Growth (IEG), National Council of Applied Economic Research (NCAER), Institute of Rural Management (IRMA), Public Affairs Centre (PAC)

Népal : Institute for Social and Environmental Transition Nepal (ISET-N)

Pakistan : Social Policy and Development Centre (SPDC), Sustainable Development Policy Institute (SDPI)

Sri Lanka : Centre for Poverty Analysis (CEPA), Institute of Policy Studies of Sri Lanka(IPS)

À propos du CRDI

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) appuie la recherche dans les pays en développement afin de promouvoir la croissance et le développement. Le CRDI encourage également le partage des connaissances avec les décideurs, d'autres chercheurs et les communautés à travers le monde. Le résultat est novateur et conduit à des solutions locales durables qui visent à offrir des choix et des occasions de changement à ceux qui en ont le plus besoin. Pour en savoir plus, visitez le www.crdi.ca.

À propos de la Fondation William et Flora Hewlett

Depuis 1967, la Fondation William et Flora Hewlett octroie des subventions afin de favoriser la résolution de problèmes sociaux et environnementaux aux États-Unis et ailleurs dans le monde. La Fondation administre des programmes de financement principalement dans les domaines de l'éducation, de l'environnement, du développement international, des arts du spectacle, de la philanthropie et de la société dans son ensemble et accorde également des subventions aux communautés démunies de la baie de San Francisco. Pour en savoir plus, visitez le www.hewlett.org.

À propos de la Fondation Bill & Melinda Gates

Guidée par la conviction que tous les êtres humains sont égaux, la Fondation Bill et Melinda Gates poursuit l'objectif d'aider toute personne à mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, la Fondation s'emploie à améliorer la santé des habitants et à leur donner les moyens de ne plus souffrir de la faim et de la pauvreté extrême. Aux États-Unis, elle fait en sorte que toute personne, particulièrement les plus démunies, ait accès aux ressources nécessaires pour réussir à l'école et dans la vie. La Fondation a établi son siège à Seattle, aux États-Unis, et est dirigée par Jeff Raikes, directeur général, et William H. Gates senior, coprésident, sous la direction de Bill et Melinda Gates ainsi que de Warren Buffett. Pour en savoir plus, visitez le www.gatesfoundation.org.

À propos du Department for International Development (DFID) de Grande-Bretagne

Le Department for International Development gère l'aide au développement du Royaume-Uni et contribue à la lutte contre la pauvreté mondiale. Le DFID travaille avec les gouvernements des pays en développement pour les aider à donner à leurs citoyens pauvres et défavorisés les moyens de sortir de la pauvreté en leur fournissant des soins de santé et des services d'éducation adéquats et en favorisant une bonne gouvernance et une croissance économique équitable au sein du pays. Le DFID travaille également avec des organismes de bienfaisance, des entreprises et des organismes internationaux dont la Banque mondiale, des agences des Nations Unies et la Commission Européenne, pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), des objectifs internationaux adoptés par les Nations Unies pour réduire de moitié la pauvreté dans le monde d`ici 2015. Pour en savoir plus, visitez le www.dfid.gov.uk.

À propos de la Direction générale de la coopération internationale des Pays-Bas

La Direction générale de la coopération internationale est responsable de la politique de coopération au développement, de sa coordination, de sa mise en oeuvre et de son financement. Les Pays-Bas travaillent avec les gouvernements d'autres pays et avec des organisations internationales comme l'ONU, la Banque mondiale et l'Union Européenne. La sexospécificité, le sida, l'éducation, le développement économique durable et l'environnement figurent parmi les axes thématiques de la DGIS. Pour en savoir plus, visitez le www.minbuza.nl.

SOURCE Centre de recherches pour le développement international

Renseignements : Renseignements: Personnes-ressources pour les médias, Centre de recherches pour le développement international (CRDI), Maria Urbina-Fauser, Tél. : +1-613-696-2339, murbina-fauser@idrc.ca; Fondation William & Flora Hewlett, Jack Fischer, Tél.: +1-650-234-4500, poste 5744, jfischer@hewlett.org; Fondation Bill et Melinda Gates, Tél.: +1-206-709-3400, media@gatesfoundation.org; Department for International Development (DFID) de la Grande-Bretagne, Swati Sahi, Tél. : +11-4279-3435, s-sahi@dfid.gov.uk; Directoraat-Generaal Internationale Samenwerking/Direction générale de la coopération internationale (DGIS) des Pays-Bas, Tél. : +31-70-3486486, dgis@minbuza.nl

Profil de l'entreprise

Centre de recherches pour le développement international

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.