Le Country Club de Montréal: 100 ans d'apport économique, environnemental et
sociocommunautaire pour Saint-Lambert et ses citoyens

SAINT-LAMBERT, QC, le 15 avr. /CNW Telbec/ - Dans un souci de transparence, les dirigeants du Country Club de Montréal ont tenu une conférence de presse afin d'apporter certaines précisions et mettre fin aux fausses allégations circulant quant aux bénéfices économiques, environnementaux et sociocommunautaires découlant du bail avec la Ville de Saint-Lambert. Le président du conseil d'administration, Monsieur Jacques A. Nadeau, était accompagné pour l'occasion de Michel Turgeon, trésorier au conseil d'administration et de Marc-André Bordeleau, le nouveau directeur général du club.

Monsieur Nadeau a commencé par remettre en contexte certains faits historiques au sujet de l'origine du bail de 1973 entre le Country Club et la Ville de Saint-Lambert. Il a rappelé qu'un des principaux objectifs de ce bail était de permettre le prolongement du boulevard Queen pour relier la Ville de Saint-Lambert à l'ancienne ville de Préville, récemment fusionnée. Ce prolongement enlevait considérablement de terrain et rendait la surface du parcours de golf insuffisante. Les membres du Club explorèrent donc la possibilité de vendre le terrain (zoné résidentiel) et de construire un autre parcours ailleurs. La Ville se proposa comme acheteur. Le prix de vente négocié fut de 1 725 000 $, dont 550 000 $ payable sur une période de 2 ans selon les investissements faits par le Country Club. Quant au solde du prix de vente, 1 175 000 $, il était payable en un seul versement en l'an 2000, soit 27 ans plus tard, le tout sans intérêt. Pour compenser pour la perte d'intérêt, la Ville de Saint-Lambert accepta de payer elle-même toutes les taxes municipales et scolaires ou toute autre taxe pouvant résulter de l'occupation ou de l'utilisation du terrain.

Économique

Selon le président du Country Club, il importe de rappeler les avantages fiscaux dont bénéficie toujours la Ville de Saint-Lambert grâce à cette transaction. En effet, la vente des terrains dans le secteur Isle de France a rapporté des revenus de 650 000$ pour la Ville de Saint-Lambert. De plus, la vente des lots sur Limousin a rapporté 220 000$ supplémentaire; sans compter la vente des 600 000 pieds carrés de terrain sur l'avenue Victoria. Les nombreux développements immobiliers ont considérablement augmenté l'assiette fiscale de la Ville. "Selon une estimation, les taxes municipales des propriétés autour du terrain de golf rapporteraient aujourd'hui près de 800 000$ annuellement à la Ville de Saint-Lambert, incluant les taxes du Country Club, car depuis le dernier renouvellement, le paiement des taxes par le Country Club est maintenant incorporé au bail, ce qui procure des revenus annuels de près de 200 000$ aux citoyens de Saint-Lambert" a tenu à préciser Jacques A. Nadeau.

Environnement

Suite au référendum de 1973 où 84% de la population ont voté en faveur d'un changement de zonage, le terrain du Country Club de Montréal a été zoné "parc" permettant aux citoyens de Saint-Lambert de conserver un espace vert et un poumon pour leur ville. Depuis 1973, le Country Club de Montréal s'est engagé à entretenir et à améliorer à ses frais la propriété de la Ville. Au 31 octobre 2009, la valeur des investissements réalisés par les membres du club s'élevait à 7,2 millions $.

Sociocommunautaire

Monsieur Nadeau a aussi tenu à rappeler que ce club de golf, qui sera centenaire cette année, est l'un des 5 plus grands employeurs de la ville, créant annuellement plus de 100 emplois directs à Saint-Lambert. Les coûts d'exploitation du club représentent 3,4 millions $ par année, de ce montant 1,8 million $ sont versés en salaire uniquement. "Le Country Club fait partie des produits d'appel touristique pour la Ville ce qui permet aussi aux commerçants locaux de bénéficier de retombées économiques importantes. Lorsque les membres quittent le club, plusieurs d'entre eux vont mettre de l'essence, manger aux restaurants ou magasiner à Saint-Lambert, de plus le club s'approvisionne en grande majorité localement".

Plusieurs avantages sont aussi offerts aux résidants de Saint-Lambert. D'ailleurs, près de 40 % des membres du Country Club sont des résidants de l'endroit. Les citoyens peuvent ainsi bénéficier de rabais sur les droits d'entrée ainsi qu'un taux préférentiel sur la catégorie "Spécial St Lambert", de journées additionnelles réservées pour des groupes communautaires afin d'y tenir des événements sociaux ou des tournois à tarif réduit, de cliniques pour les jeunes, du fait que les joueurs juniors de Saint-Lambert peuvent devenir membres sans que leurs parents soient membres, d'activités hivernales telles que le ski de fond, la raquette, la randonnée et enfin le chalet du Country Club est accessible en location pour les organismes sociocommunautaires et les citoyens. "Je ne crois pas qu'aucun club de golf de la nature du Country Club de Montréal n'offre autant d'avantages aux résidants de son voisinage", mentionna Jacques A. Nadeau. "Nous sommes fiers et heureux d'offrir ces avantages et souhaitons sincèrement demeurer un citoyen corporatif exemplaire pour la Ville de Saint-Lambert et ses résidants".

SOURCE COUNTRY CLUB DE MONTREAL

Renseignements : Renseignements: Erik de Pokomandy, (514) 242-5907; Marc-André Bordeleau, (450) 374-9724

Profil de l'entreprise

COUNTRY CLUB DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.