Le Conseil québécois LGBT demande au ministre Chris Alexander d'assurer la venue de la délégation LGBT ougandaise

MONTRÉAL, le 29 mai 2014 /CNW Telbec/ - Le Conseil québécois LGBT s'inquiète de la décision qu'a prise le Canada de refuser les visas de séjour aux conférenciers LGBT Ougandais invités à la Conférence des droits humains LGBT par les organisateurs de la World Pride 2014, qui aura lieu à Toronto du 25 au 27 juin. Le Conseil demande au ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, l'Honorable Chris Alexander, d'intervenir afin d'assurer la venue de ces conférenciers.

Pour le Conseil, il est important que les Ougandais soient présents lors de cette conférence mondiale afin que nous puissions les entendre et mieux comprendre ce qui se passe dans leur pays. D'autant plus que l'Ouganda a récemment passé une loi criminalisant davantage les personnes LGBT qui se voit dorénavant  imposer une sentence de prison à vie. Outre la chasse aux sorcières qu'a généré cette nouvelle loi, les gais et lesbiennes se voient dénoncés, brutalisés, voire tués, par la population sous le regard complices des autorités.

« Le gouvernement Harper ne peut dénoncer la Loi du Président Yoweri Museveni d'un côté et faire la sourde oreille de l'autre en refusant à ces militantes et militants des droits humains une tribune au rayonnement international leur permettant de se prononcer sur les enjeux qu'ils vivent et de dénoncer les impacts de la répression vécue au quotidien » de déclarer Carlos Idibouo, co-président d'Arc-en-Ciel d'Afrique.

Il est important que le gouvernement comprenne que, lors de cette Conférence des droits humains LGBT, plus de 160 conférenciers et quelques 400 délégué(e)s en provenance de plus de quarante pays seront présents afin de créer des liens et des réseaux nécessaires pour l'avancée de leurs droits. Le ministre doit s'assurer que ces derniers soient présents, car le contraire ne ferait qu'isoler davantage ces hommes et ces femmes qui, au risque de leur vie, tentent d'améliorer la situation des droits humains dans leur pays.

« Nous interpellons donc le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration à faire preuve de solidarité et qu'il agisse rapidement afin de permettre à la délégation Ougandaise de participer à la Conférence sur les droits humains LGBT, d'autant plus que les organisateurs de l'événement couvrent l'ensemble des frais liés à la venue des participant(e)s » de dire le directeur général du CQ-LGBT, Steve Foster.

SOURCE : Conseil québécois LGBT

Renseignements :

Gabriel Boisvert
514 759 6844

Profil de l'entreprise

Conseil québécois LGBT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.