Le Conseil des académies canadiennes publie le rapport d'un comité d'experts

Nouvelles technologies et évaluation de la sécurité chimique

OTTAWA, le 17 janv. 2012 /CNW/ - La protection de la santé humaine et de l'environnement revêt une importance primordiale pour les Canadiens. Ainsi, la réglementation et les exigences fédérales en ce qui a trait aux tests pour les pesticides sont très étendues, et ces produits chimiques comptent aujourd'hui parmi ceux sur lesquels il existe le plus de données sur le marché. Cependant, la réglementation accrue dans le monde signifie qu'il y a encore des milliers de produits chimiques qui doivent être classés et mieux compris. Le défi pour les scientifiques et les responsables de la réglementation est de pouvoir le faire en temps opportun et de façon efficiente et efficace.

Afin de mieux comprendre les difficultés et les possibilités inhérentes aux tests et à la réglementation des produits chimiques, le Conseil des académies canadiennes (CAC) a formé un groupe de 15 éminents experts provenant du Canada et des États-Unis afin de discuter de l'état des connaissances scientifiques concernant l'utilisation des stratégies de tests intégrés pour l'évaluation réglementaire du risque associé aux pesticides.

« La science a progressé de telle façon que nous avons maintenant une meilleure compréhension de la physiologie. Afin de suivre le rythme de l'évolution des pratiques dans le monde, le Canada pourrait adopter et intégrer des technologies et des approches nouvelles dans les méthodes de test des produits chimiques », a affirmé M. Leonard Ritter, Ph.D., président du comité d'experts. « En mettant à profit les connaissances acquises dans des domaines comme la science de l'information, la biologie et la toxicologie informatisée, les tests auront une plus grande valeur de prédiction et deviendront plus spécifiques, fiables, rapides et moins coûteux, tout en éclairant mieux l'évaluation du risque pour la santé humaine ».

Le comité d'experts formé par le CAC a reconnu que l'intégration de connaissances et d'outils nouveaux dans les méthodes de test actuelles nécessitera du temps ainsi qu'une évolution significative des façons de penser parmi les chercheurs, les responsables de la réglementation et les intervenants de l'industrie. Le comité a aussi souligné l'importance de communiquer et de dialoguer avec le public de manière à soutenir et à renforcer la confiance envers le régime de réglementation.

Le rapport du comité d'experts, intitulé Nouvelles technologies et évaluation de la sécurité chimique, a été commandé par l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA). Ce rapport est le fruit d'une évaluation indépendante, fondée sur des données probantes, qui fournit :

  • des renseignements sur les méthodes de test de toxicité actuellement employées au Canada;
  • des exemples de la façon dont l'intégration de diverses disciplines peut contribuer à l'évolution des tests de toxicité réglementaires;
  • une feuille de route pratique pour la mise en œuvre d'approches intégrées en matière d'essais et d'évaluation à des horizons de 1, 5 et 10 ans;
  • de l'information sur la perception du public et les risques.

« Le comité a mené des travaux approfondis pour évaluer pleinement l'état actuel des stratégies de test des produits chimiques. Nous sommes confiants que le rapport final fournira les éléments de preuve nécessaires pour aider l'ARLA et d'autres organismes de réglementation dans l'examen de l'évolution future des tests des produits chimiques au Canada et dans le monde », a indiqué Elizabeth Dowdeswell, présidente-directrice générale du Conseil des académies canadiennes.

Pour consulter la Fiche d'information des médias, visitez le site http://sciencepourlepublic.ca/fr/assessments/completed/pesticides.aspx.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour télécharger gratuitement une copie du rapport, visitez le site http://sciencepourlepublic.ca/fr/assessments/completed/pesticides.aspx.

Au sujet du Conseil des académies canadiennes
Le Conseil des académies canadiennes (CAC) est un organisme à but non lucratif indépendant dont les activités ont débuté en 2005. Le CAC soutient des évaluations scientifiques effectuées par des experts, fondées sur des données probantes en vue d'éclairer l'élaboration des politiques publiques au Canada. Les évaluations sont menées par des comités pluridisciplinaires indépendants formés d'experts provenant de toutes les régions du Canada et de l'étranger. Ces éminents experts participent bénévolement aux travaux des comités mis sur pied par le CAC, et plusieurs d'entre eux sont issus des académies membres du CAC : la Société royale du Canada, l'Académie canadienne du génie et l'Académie canadienne des sciences de la santé. La vision du Conseil est d'être, au Canada, la voix du savoir scientifique au service du public. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site www.sciencepourlepublic.ca.

SOURCE Conseil des académies canadiennes

Renseignements :

Cate Meechan
Directrice des communications
Conseil des académies canadiennes
Cell. : 613.302.6174 / Bureau : 613.567.5000, poste 228
cathleen.meechan@scienceadvice.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des académies canadiennes

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.