Le Conseil de la fédération annonce les lauréats du Prix de l'alphabétisation
2010

WINNIPEG, le 4 août /CNW Telbec/ - Les premiers ministres provinciaux et territoriaux ont dévoilé aujourd'hui les noms des lauréats du sixième Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération. Décernés dans chaque province et territoire, ces prix viennent souligner des réalisations exceptionnelles, des pratiques novatrices et l'excellence en alphabétisation.

Les récipiendaires du Prix de l'alphabétisation 2010 du Conseil de la fédération sont :

    
    Margaret Chegwin - Alberta
    Pete Grinberg - Colombie-Britannique
    Trout River Industries inc. - Île-du-Prince-Édouard
    Angela Keno - Manitoba
    Eleanor Kingston - Nouveau-Brunswick
    Frenzada Mallet - Nouveau-Brunswick
    Marcia Jeffers - Nouvelle-Écosse
    Elisapee Flaherty - Nunavut
    Leah Morris - Ontario
    Danielle Beaudry - Québec
    Kim Newlove - Saskatchewan
    Robin Grant - Terre-Neuve-et-Labrador
    Noreen Morin - Territoires du Nord-Ouest
    Eleanor Millard - Yukon
    

"Au nom de tous les premiers ministres, je félicite tous les lauréats du Prix d'alphabétisation 2010 du Conseil de la fédération", a déclaré Greg Selinger, premier ministre du Manitoba et prochain président du Conseil de la fédération. "En reconnaissant que les habiletés en alphabétisation constituent des aspects essentiels au développement d'une société et d'une économie bien vivantes, les lauréats de cette année ont fait preuve d'un engagement exceptionnel pour l'alphabétisation."

Ces prix rendent hommage à la contribution exceptionnelle de Canadiens dans tous les secteurs de l'alphabétisation que ce soit au sein des familles, chez les Autochtones, dans le milieu de la santé, sur les lieux de travail ou dans les communautés. Chaque année, le prix est remis à des éducateurs, des bénévoles, des apprenants, des organismes communautaires et des entreprises dans chaque province et dans chaque territoire.

Les lauréats reçoivent un certificat signé par le premier ministre de leur province ou de leur territoire ainsi que la médaille du Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération.

Les premiers ministres ont créé ce Prix en 2004 pour souligner l'importance de l'alphabétisation en tant que facette essentielle des compétences des Canadiens pour participer en tant que citoyens actifs et à part entière à tous les secteurs de notre société.

Le Conseil de la fédération regroupe les premiers ministres des 13 provinces et territoires. Il permet aux premiers ministres de travailler ensemble en vue de renforcer la fédération canadienne en favorisant une relation constructive entre les provinces et les territoires et avec le gouvernement fédéral.

    
                             NOTES BIOGRAPHIQUES

    Lauréats 2010 du Prix de l'alphabétisation du Conseil de la fédération
    ----------------------------------------------------------------------
    

Margaret Chegwin - Alberta

Margaret Chegwin travaille comme bénévole en alphabétisation depuis 1994, à diverses fonctions dans plusieurs collectivités. Elle a d'abord été enseignante bénévole à Grande Prairie. Lorsqu'elle a déménagé à Wetaskiwin, sa passion l'a menée au programme d'alphabétisation communautaire de Wetaskiwin, le Wetaskiwin Community Literacy Program. Elle a occupé plusieurs fonctions à titre bénévole : membre du conseil d'administration, enseignante, mentor, chargée de la collecte de fonds et organisatrice d'événements en alphabétisation. Mme Chegwin est également journaliste au journal local où elle traite souvent de questions et d'événements en alphabétisation et suscite la participation de son milieu aux enjeux et problèmes d'alphabétisation. Les personnes qui l'ont mise en nomination disent que Mme. Chegwin est passionnée et généreuse, qu'elle suscite la motivation et s'efforce sans cesse d'en apprendre un peu plus sur l'alphabétisation et sur tout ce qui touche ce qu'elle appelle "l'un des pus beaux cadeaux" qu'elle puisse offrir.

Pete Grinberg - Colombie-Britannique

Pete Grinberg a amorcé sa carrière en Ontario comme enseignant au secondaire, une profession qu'il a occupée durant 25 ans. Il a ensuite enseigné à la Kamloops Christian School, où il a conçu un programme alternatif et progressif destiné aux élèves en difficulté. Depuis 2003, il enseigne au Kamloops Regional Correctional Centre (KRCC). Dans le cadre de son travail dans ce centre de détention, il a créé et continue de coordonner le programme communautaire d'alphabétisation Street School, pour les adultes avec des difficultés d'apprentissage, qui constitue aussi un lien vital entre le système correctionnel et la collectivité. Pete travaille activement à la promotion Street School et recrute des bénévoles pour appuyer ce programme unique qui aide les ex-détenus lors de leur transition pour leur retour à la société. Le programme a fait ses preuves : les inscriptions sont passées de 5 à 170 et cette année, 19 participants obtiendront leur diplôme d'études secondaires. Enseignant en formation pour adultes au district scolaire 73 - Kamloops-Thompson -, Pete continue de travailler sans relâche à aider les adultes apprenants à atteindre leurs objectifs.

Trout River Industries inc. - Île-du-Prince-Édouard

Trout River Industries inc., une entreprise de Coleman, à l'Î.P.-É., fabrique des remorques pour le camionnage. En mars 2009, l'entreprise a mis en place un programme d'éducation à son usine même. La firme Workplace Learning PEI inc. était chargée d'évaluer les travailleurs afin de voir ce dont ils avaient besoin pour réussir dans leur travail. À la suite de cette évaluation, elle a suggéré un programme d'éducation générale qui débouche sur un certificat équivalant à une 12e année (General Education Development, ou GED), des cours en compétences informatiques de base, en communications et en formation au leadership. À ce jour, 10 des 41 employés de l'entreprise ont réussi les cinq examens en GED et ont reçu leur diplôme équivalant à une 12e année. Plusieurs autres ont suivi des cours d'informatique au travail. Trout River Industries inc. a aussi mis sur pied un programme interne tout à fait original, appelé Trout River 101. Pour ce programme, on a fermé l'usine durant une semaine afin que les employés puissent suivre de la formation pour améliorer le travail d'équipe, l'attitude au travail, les communications et leurs compétences de base. En investissant dans ses employés, la compagnie leur a donné plus de confiance en eux-mêmes et a fait passer le délai de production d'une remorque de 4 à 1,5 jours. Trout River Industries Inc. est réellement un chef de file de l'alphabétisation et cette entreprise favorise concrètement la mise en place d'une culture de l'apprentissage en milieu de travail.

Angela Keno - Manitoba

Angela Keno a toujours souhaité améliorer ses compétences en littéracie. Or, comme mère monoparentale de trois garçons, il lui était difficile de participer à des programmes en raison de ses obligations familiales. En 2009, lorsque le Westgrove Learning Centre a ouvert ses portes dans son immeuble, elle s'est inscrite et a multiplié les efforts pour améliorer ses capacités de lecture. Elle a progressé de manière spectaculaire en très peu de temps et a surmonté de nombreux obstacles à son apprentissage. Elle peut maintenant aider ses fils à faire leurs devoirs et aider d'autres étudiants dans leurs travaux de mathématiques. Elle fait aussi du bénévolat pour Winnipeg Harvest, un organisme communautaire sans but lucratif dont l'objectif est de recueillir des surplus de denrées et d'aliments et de les redistribuer aux personnes qui ne mangent pas à leur faim. Grâce à une confiance en elle-même renouvelée et à de meilleures compétences en alphabétisation, Angela a pu décrocher un emploi à temps partiel en soutien communautaire dans un centre de ressources pour la famille. Elle est véritablement une chef de file et un modèle qui encourage et aide les gens autour d'elle, tant dans la classe lors des cours que dans son milieu.

Eleanor Kingston - Nouveau-Brunswick

Aider des adultes à acquérir de meilleures compétences en littéracie peut constituer tout un défi... mais aider des adultes qui ont en plus souffert de problèmes de santé mentale à acquérir de telles compétences peut être encore plus difficile. Ce n'est toutefois pas le cas pour Eleanor Kingston, qui assure la bonne marche d'un programme unique, conçu pour aider ce segment de la population à acquérir des compétences en alphabétisation et des connaissances de base. En 2003, Eleanor, qui a consacré sa vie à travailler auprès de la Société de la schizophrénie, s'est rendu compte qu'un programme plus complet serait nécessaire. Elle s'est alors associée au ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick pour créer le premier cours d'alphabétisation de la province destinée aux personnes aux prises avec une maladie mentale. L'impact de ce programme est extraordinaire : plus de 40 élèves ont réussi le cours, ont pu s'inscrire au collège ou à d'autres programmes d'apprentissage, ont décroché un emploi à temps plein ou à temps partiel ou travaillent maintenant comme bénévoles dans leur milieu.

Frenzada Mallet - Nouveau-Brunswick

Frenzada Mallet a enseigné durant 35 ans dans des écoles du Québec et du Nouveau-Brunswick et dans des collèges communautaires de la péninsule acadienne. À titre de bénévole, elle a donné des cours de grammaire française dans sa bibliothèque locale pendant 15 ans, en plus de réviser des textes, et a aussi enseigné dans les résidences pour personnes âgées durant environ 10 ans. Mme Mallet est véritablement une passionnée de la langue française et peu importe l'ampleur du défi, elle a toujours voulu s'assurer que l'alphabétisation demeure une solution apte à ouvrir des portes aux gens de tous âges, quel que soit leur niveau d'éducation ou leur cheminement. Elle a aussi amené certains de ses élèves à se dépasser et à aller au bout d'eux-mêmes en les incitant à participer à des concours régionaux et nationaux de dictée.

Marcia Jeffers - Nouvelle-Écosse

Marcia Jeffers a toutes les raisons du monde d'être fière de ce qu'elle a accompli. Elle est retournée sur les bancs d'école après dix ans et a excellé tant sur le plan des études que sur le plan personnel. Lorsque s'est présentée la possibilité de s'inscrire au programme d'aide à la formation continue Link Continuing Care Assistant (CCA), elle l'a fait, sans toutefois s'attendre à réussir. Elle a décidé dès le premier mois de changer et affirme aujourd'hui que ce sont ses enseignants, qui croyaient en elle, qui ont éveillé chez elle ce désir de changement. Marcia abordait le travail scolaire avec une détermination qu'elle n'avait jamais eue auparavant et ses notes ont rapidement reflété ses capacités. Elle a travaillé comme bénévole notamment à la Nova Scotia Community College (NSCC) Student's Association, au programme des petits-déjeuners, pour l'organisation du banquet Student Success et au sein du comité d'orientation, en plus d'enseigner au programme d'apprentissage communautaire. Marcia a reçu en juin 2010 un diplôme d'études secondaires de la Nouvelle-Écosse pour les adultes et un certificat d'aide aux soins prolongés du campus de Truro du NSCC dans la cadre du programme Link. Elle est très fière d'avoir été invitée à prononcer le discours d'adieu lors de la cérémonie de remise des diplômes.

Elisapee Flaherty - Nunavut

La carrière d'enseignante en alphabétisation d'Elisapee a commencé dans la communauté de Kimmirut, où elle a été enseignante au primaire durant 11 ans. Après avoir déménagé à Iqaluit en 2006, Elisapee est devenue consultante pour le Teaching and Learning Centre du ministère de l'Éducation. Son engagement pour les études supérieures lui a permis d'obtenir sa maîtrise en éducation en 2009 et elle continue de faire la promotion de la littéracie dans son milieu en travaillant comme consultante au Teaching and Learning Centre et comme coordonnatrice de la littéracie inuktitute à la bibliothèque Centennial d'Iqaluit. Elisapee joue un rôle de premier plan dans le succès du programme d'alphabétisation, encourageant l'alphabétisation chez les jeunes d'âge scolaire et les jeunes enfants. La disponibilité des programmes d'alphabétisation en inuktitut est vitale pour desservir toutes les familles d'Iqaluit et bien des parents ont commenté de manière positive les progrès de leur enfant dans l'apprentissage de la langue. Elisapee est aussi un modèle marquant pour les enfants et la communauté locale. Elle contribue à la sauvegarde de la langue inuktitute et offre aux enfants les outils dont ils auront besoin pour réussir dans un territoire en pleine évolution.

Leah Morris - Ontario

Leah Morris a toujours été une femme aussi passionnée que visionnaire et sympathique. Elle a stimulé toute une communauté à agir pour l'alphabétisation. Sous sa gouverne, l'Adult Basic Education Association of Hamilton est devenue un réseau régional d'alphabétisation et une ressource communautaire solide. Mme Morris a joué un rôle de premier plan dans la sensibilisation de la Chambre de commerce de Hamilton à la pertinence de la littéracie et des habiletés de base comme outil essentiel pour le monde des affaires. En 2004, elle a mis sur pied la semaine de la formation continue - Lifelong Learning Week - sans aucun financement, sans personnel ni équipe. Son projet a brillamment progressé et la Lifelong Learning Week en ce sera à sa sixième reprise cette année. Ce ne sont là que quelques exemples des réussites de Leah Morris et son remarquable talent pour le réseautage.

Danielle Beaudry - Québec

Danielle Beaudry a dû laisser l'école après avoir terminé sa 7e année. Malgré les encouragements de sa mère, elle a connu différentes difficultés d'intégration durant ce premier parcours scolaire. Plusieurs années plus tard, elle prend la décision de s'inscrire en alphabétisation avec l'objectif de parfaire ses compétences en lecture et en écriture. "J'ai pris la décision moi-même de retourner à l'école et j'en suis très fière." Sa démarche de formation lui a également permis de développer de nouvelles habiletés de communication avec ses pairs et son environnement et d'accroître sa confiance personnelle et son autonomie. Elle fait d'ailleurs partie de regroupements de femmes et s'investit auprès des personnes âgées. Durant son cheminement, Mme Beaudry relève les défis qu'elle rencontre et qu'elle se donne. "Je n'ai pas toujours été chanceuse, mais aujourd'hui je veux aller loin et j'ai la motivation pour le faire."

Kim Newlove - Saskatchewan

En 29 ans dans les écoles publiques de Saskatoon, Kim Newlove a réellement fait preuve d'un engagement en matière de leadership, d'innovation, de recherche, de promotion, de défense des intérêts et de compétences professionnelles en alphabétisation. Elle a été enseignante au niveau primaire, directrice adjointe, consultante, coordonnatrice et surintendante à l'éducation et a joué un rôle clé dans l'adoption, par le réseau des écoles publiques de Saskatoon, de l'aide précoce à l'apprentissage et de l'alphabétisation en tant que priorité, et pour la mise sur pied d'un programme Literacy for Life à multiples volets. Maintenant à sa cinquième année, ce programme a comme objectif global de faire en sorte que tous les élèves de 12e année aient des capacités de lecture supérieures ou conformes à leur diplôme. Selon le directeur adjoint du réseau des écoles publiques de Saskatoon, l'héritage laissé par Kim Newlove "a eu des effets remarquables sur nos écoles, notre communauté et sur nos partenaires; il a aussi eu des retombées positives dans toute notre province et même à l'échelle nationale et internationale."

Robin Grant - Terre-Neuve-et-Labrador

Mme Robin Grant est écrivaine, chercheuse, productrice et éditrice. Elle est mieux connue pour avoir fondé, dirigé et agi comme directrice artistique de For the Love of Learning Incorporated, un organisme d'éducation alternatif au service des jeunes adultes de Terre-Neuve-et-Labrador. Guidée par la conviction que trop de personnes sont exclues en raison d'un manque d'éducation et de problèmes d'alphabétisation à la suite de circonstances souvent hors de leur contrôle, elle a fait de l'acquisition de compétences en lecture et en écriture une part intégrante du programme proposé par son organisme. En mai 2008, Mme Grant a été parmi les trois finalistes nationaux des prix Me to We du magazine Canadian Living dans la catégorie action sociale pour son travail à For the Love of Learning. Mme Grant a aussi fait l'objet d'un portrait publié en janvier 2009 dans la revue Chatelaine. L'article, intitulé How One Woman Made a Difference (comment une femme a pu faire la différence), traitait de Canadiens travaillant à améliorer les compétences en alphabétisation à travers le Canada. Mme Grant détient un baccalauréat en anglais de l'Université Memorial de Terre-Neuve et un diplôme en journalisme de King's College. Stimuler et encourager l'alphabétisation et la créativité chez ceux qui en ont le plus besoin est ce qui la passionne dans la vie.

Noreen Morin - Territoires-du-Nord-Ouest

Noreen Morin est une apprenante adulte qui a grandi en région éloignée et qui a très peu fréquenté l'école au sens officiel du terme. Sa langue maternelle est le South Slavey, une langue autochtone. Adolescente, elle a déménagé à Fort Liard, où elle a appris l'anglais. Elle n'ay a toutefois pas appris à lire et à écrire. Après voir connu de nombreuses épreuves sur le plan personnel, Noreen décide à 26 ans de s'inscrire au Collège Aurora pour améliorer ses compétences en littéracie. Au cours des sept dernières années, Noreen a travaillé avec passion et avec une détermination sans faille, et ce, tout en conservant sa culture traditionnelle bien vivante. Son assiduité est exceptionnelle et "son optimisme est indestructible". Noreen est maintenant grande amateur de lecture et est devenue un modèle pour les autres apprenants de sa communauté.

Eleanor Millard - Yukon

Une large part du travail accompli en éducation des adultes par Eleanor Millard se situe du côté de l'alphabétisation des adultes. En tant que membre fondatrice et présidente du Yukon Literacy Council, elle a joué un rôle de premier plan dans la conception et la mise en œuvre des premiers programmes d'alphabétisation des adultes au Yukon. Mme Millard a conçu et coordonné le projet Wordpower (Yukon Learn), qui connaît du succès depuis sa création et elle est depuis contractuelle pour la formation d'éducateurs bénévoles pour le projet. Elle a formé des membres des Premières Nations dans leur milieu grâce à de la formation en cours d'emploi dans les secteurs des services sociaux, de l'éducation des adultes et du développement économique. Mme Millard a conçu et mis sur pied plusieurs projets en éducation et services sociaux, notamment un atelier de rédaction de propositions de financement en six étapes, à formule souple, qui a été depuis présenté au Yukon et en C.-B. Son expérience dans les régions du Nord lui a permis d'acquérir une approche créative, mais pratique de la recherche et de l'éducation dans les communautés, apte à répondre de manière réaliste à des situations particulières. Elle a travaillé dans les trois territoires, a appliqué et continue d'appliquer sa formation et son expérience à titre bénévole au sein de nombreux conseils d'administration dans le secteur de l'alphabétisation des adultes.

SOURCE Les premiers ministres des provinces et territoires

Renseignements : Renseignements: Jay Branch Directeur, communications, Conseil exécutif, Gouvernement du Manitoba, 204 945-1494, Jay.Branch@leg.gov.mb.ca; Lindsay de Leeuw, Gestionnaire de projet, Secrétariat du Conseil de la fédération, 613 563-4066, lindsay@conseildelafederation.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.