Le Conseil canadien des ministres des forêts tient résolument à la science des changements climatiques

PARIS, France, le 27 nov. 2015 /CNW/ - À l'occasion de la 21e réunion de la Conférence des Parties, la COP21, le Conseil canadien des ministres des forêts  est fier de présenter les résultats de l'ensemble des recherches réalisées au Canada dont l'objectif vise à minimiser les risques et à maximiser les possibilités dans le contexte des changements climatiques.

Le guide d'évaluation intitulé Changements climatiques et aménagement forestier durable au Canada, publié par le Conseil à l'intention des aménagistes forestiers, fournit des données scientifiques et propose des outils pour intégrer la science des changements climatiques aux pratiques d'aménagement forestier durable. Ce rapport, ainsi que de nombreux autres portant sur les changements climatiques et les forêts, est mis gratuitement à la disposition du grand public sur le site Web www.ccmf.org.

Le Conseil canadien des ministres des forêts estime que la performance environnementale du Canada en matière d'aménagement forestier est de renommée mondiale et résiste à tout examen objectif approfondi. Le Conseil joue un rôle déterminant dans le partage à grande échelle des données factuelles sur les ressources forestières canadiennes.

« Les sciences sont à la base de l'aménagement forestier au Canada », a déclaré l'honorable Scott Kent, ministre de l'Énergie, des mines et des ressources du Territoire du Yukon, et président actuel du Conseil canadien des ministres des forêts. « Année après année, les gouvernements au Canada ont prouvé leur engagement en matière d'aménagement forestier durable en investissant substantiellement dans les sciences et en édifiant sa base de connaissances. Nous travaillons avec des experts et des dirigeants communautaires - y compris ceux des communautés autochtones - pour veiller à ce que les décisions que nous prenons soient le reflet des valeurs sociales, environnementales et économiques que nous prônons en ce qui a trait à nos forêts. »

« Des pratiques d'aménagement forestier durable qui sont attentives au climat - fondées sur la science et des partenariats efficaces - aideront le Canada à traiter des enjeux liés aux changements climatiques », a indiqué l'honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada. « Nous sommes déterminés à conclure une entente internationale ambitieuse et ancrée dans une science étoffée pour orienter la planète vers une économie à faibles émissions de carbone et résiliente en matière de climat. »

Conscients de la nécessité de considérer les changements climatiques et les variabilités à venir dans tous les aspects de l'aménagement durable des forêts, les ministres des forêts au Canada poursuivront leur collaboration pour s'assurer que le Canada pratique un aménagement forestier durable, sensible au climat et basé sur les meilleures connaissances scientifiques pour préserver la valeur environnementale des forêts canadiennes.

Le Conseil canadien des ministres des forêts a été fondé en 1985 comme tribune pour permettre aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de travailler en collaboration sur des enjeux d'intérêt commun. Le Conseil  assure un leadership relativement à des questions nationales et internationales et une orientation en ce qui concerne l'intendance et l'aménagement durable des forêts canadiennes.

FAITS EN BREF

  • Le Canada compte 161 millions d'hectares de forêts certifiées comme aménagées de façon durable par des organismes indépendants, ce qui représente 43 % des forêts certifiées dans le monde et plus que tout autre pays sur la planète.
  • La majeure partie (90 %) des terres forestières au Canada appartient aux Canadiens et est gérée en leur nom par les gouvernements provinciaux et territoriaux (terres publiques). Deux pour cent des terres forestières sont de compétence fédérale, et 2 % sont détenues et gérées par les Autochtones. Les 6 % restants de terres forestières se trouvent sur des propriétés privées.
  • Les gouvernements exigent que toutes les forêts ayant été exploitées sur des terres publiques soient régénérées et que leur diversité naturelle soit rétablie.
  • Moins de 0,2 % des forêts aménagées sont exploitées chaque année. En revanche, 0,7 % des forêts aménagées sont touchées par des incendies et des ravageurs, ce qui est partie intégrante des cycles écologiques normaux.

 

SOURCE Conseil canadien des ministres des forêts

Renseignements : Les médias peuvent communiquer avec : Dan Macdonald, Responsable des communications du Cabinet, Gouvernement du Yukon, Tél. : (867)393-6470, Dan.macdonald@gov.yk.ca; Relations avec les médias, Secrétariat du Conseil canadien des ministres des forêts, Ottawa, (343) 292-6100, NRCan.CCFM-CCMF.RNCan@Canada.ca

Profil de l'entreprise

Conseil canadien des ministres des forêts

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.