Le Collège royal appuie une nouvelle loi fédérale sur la sécurité des patients

OTTAWA, le 13 déc. 2013 /CNW/ - Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada appuie le nouveau projet de loi du gouvernement fédéral visant à protéger les Canadiens contre les médicaments d'ordonnance qui présentent un danger.

En vertu du projet de loi, appelé Loi visant à protéger les Canadiens contre les drogues dangereuses, dont la ministre de la Santé Rona Ambrose a annoncé le dépôt le 6 décembre, le gouvernement peut exiger le rappel de produits dangereux et imposer des amendes pouvant atteindre jusqu'à cinq millions de dollars par jour aux sociétés prises en défaut.

L'annonce de la ministre Ambrose donnait suite à l'engagement pris dans le discours du Trône de 2013 de présenter un projet de loi sur la sécurité des patients. La loi est appelée Vanessa, en mémoire de Vanessa Young, décédée d'une crise cardiaque parce qu'elle prenait un médicament d'ordonnance qui s'est plus tard avéré dangereux et qui a été retiré du marché.

Le Collège royal demande que les médicaments d'ordonnance fassent l'objet de contrôles plus sévères et que des mesures concrètes soient prises pour prévenir les pénuries de médicaments. En 2012, le Collège royal a fait part de son inquiétude à la ministre Ambrose au sujet des enjeux importants liés à ces pénuries, dont les risques constants pour les patients et la difficulté fréquente des médecins à trouver des solutions de remplacement qui peuvent être inadéquates. Le Collège royal a aussi affirmé qu'il appartient à tous les ordres de gouvernement de collaborer pour que des médicaments défectueux ne portent pas préjudice aux patients.

La « loi Vanessa » exige une surveillance étroite, notamment la déclaration des réactions indésirables aux médicaments, oblige les sociétés pharmaceutiques à soumettre les produits à des essais plus poussés lorsque des problèmes sont constatés pour certaines populations à risque comme les enfants; elle prévoit aussi la révision obligatoire des étiquettes pour que les renseignements sur les risques pour la santé soient clairs.

En 2013, le Collège royal a créé un groupe de travail avec le Collège des médecins de famille du Canada et l'Association médicale canadienne, chargé d'examiner en profondeur les enjeux des pénuries de médicaments et de la surveillance étroite des médicaments.

À propos du Collège royal
Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est une organisation nationale sans but lucratif qui s'exprime au nom de plus de 44 000 médecins et chirurgiens spécialistes et médecins résidents. Il encadre la formation médicale des spécialistes et s'engage à promouvoir la meilleure santé et les meilleurs soins qui soient pour tous les Canadiens.

SOURCE : Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Renseignements :

Sandra Shearman, gestionnaire des Communications
613-730-8177, poste 464
sshearman@collegeroyal.ca

Profil de l'entreprise

Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.