Le CN fait le point sur son programme d'affaires axé sur l'excellence en exploitation et en service

Le chemin de fer présente un compte rendu de ses lignes directrices financières de 2014

TORONTO, le 10 déc. 2013 /CNW Telbec/ - Claude Mongeau, président-directeur général du CN (TSX: CNR) (NYSE: CNI), passera en revue la stratégie de la Compagnie visant à approfondir son programme d'excellence en matière d'exploitation et de service et à devenir un véritable facilitateur de la chaîne d'approvisionnement, dans le cadre d'une réunion de deux jours avec les investisseurs et analystes qui débute aujourd'hui à Toronto.

« Le programme du CN gagne du terrain, a affirmé M. Mongeau. Nous établissons une base solide d'excellence en matière d'exploitation et de service, jumelée à une approche axée sur la chaîne d'approvisionnement de bout en bout qui aide nos clients à réussir dans leurs marchés. L'accent que nous mettons sur l'efficience et la croissance rentable continue de permettre la création d'une solide valeur à nos actionnaires. »

En plus de l'aperçu de la stratégie commerciale du CN présenté par M. Mongeau, l'équipe de direction parlera de la volonté de l'entreprise d'accroître son chiffre d'affaires à un faible coût marginal et d'investir dans le chemin de fer afin d'appuyer son programme. Aujourd'hui, des spécialistes en sécurité du CN ont expliqué de quelle façon les initiatives du chemin de fer dans les domaines relatifs au personnel, aux processus, à la technologie et aux investissements favorisent l'amélioration continue de la sécurité.

Aujourd'hui, le CN a mis à jour ses perspectives financières pour 2013 et annoncé ses lignes directrices de 2014, qui s'appuient sur un certain nombre d'hypothèses, notamment le maintien de la reprise économique :

Perspectives révisées pour 2013 1) - Pour 2013, le CN prévoit générer un bénéfice par action (BPA) dilué rajusté de l'ordre de 3,05 $ CA à 3,10 $ CA et des flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes de l'ordre de 1,5 G$ CA à 1,6 G$ CA. Le point médian de la fourchette du BPA de 2013 correspond à l'objectif initial du CN d'atteindre un BPA dilué rajusté se situant dans le haut d'une fourchette de croissance à un chiffre, par rapport à 2,81 $ CA en 2012 (également rajusté pour tenir compte du fractionnement d'actions effectué le 2 décembre 2013).

Lignes directrices de 2014 1) - Par la réalisation de sa stratégie commerciale, le CN vise à atteindre, en 2014, un BPA de l'ordre de 3,05 $ CA à 3,10 $ CA, soit une croissance à deux chiffres du BPA, supérieure au point médian du BPA dilué rajusté et révisé dans ses lignes directrices de 2013, ainsi que des flux de trésorerie avant versement de dividendes de l'ordre de 1,6 G$ CA à 1,7 G$ CA. En 2014, le CN prévoit aussi engager des dépenses en immobilisations d'environ 2,1 G$ CA, comparativement aux immobilisations prévues de 2,0 G$ CA en 2013.

Le programme de diffusion Web des présentations et les diapositives des conférenciers sont disponibles à l'adresse www.cn.ca/investisseurs.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et aux termes des lois canadiennes régissant le commerce des valeurs mobilières. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance réelle de la Compagnie ou du secteur ferroviaire par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Dans la mesure où le CN a fourni des lignes directrices correspondant à des mesures non conformes aux PCGR, il est possible que la Compagnie ne puisse pas fournir de rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR en raison de variables inconnues et d'incertitudes quant aux résultats futurs. Les principales hypothèses utilisées pour déterminer les renseignements prospectifs sont décrites ci-dessous.

Principales hypothèses de 2013
Pour 2013, le CN prévoit générer un bénéfice par action dilué rajusté de l'ordre de 3,05 $ CA à 3,10 $ CA, dont le point médian correspond aux perspectives financières du CN pour 2013 formulées le 22 janvier 2013. En 2013, le CN prévoit affecter environ 2 G$ CA à des programmes de dépenses en immobilisations, prévision qui était précédemment de 1,9 G$ CA et qui a été révisée à la hausse le 22 avril 2013. Quelque 1,1 G$ CA de ces dépenses totales seront affectés à l'infrastructure ferroviaire en vue de maintenir la sécurité et la fluidité du réseau ferré. De plus, la Compagnie investira dans des projets visant à soutenir un certain nombre d'initiatives en matière de productivité et de croissance.

Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses perspectives pour 2013. La Compagnie prévoit que la production industrielle nord-américaine connaîtra une augmentation d'environ 2 % pendant l'exercice. Le CN s'attend également à ce qu'environ 950 000 unités résidentielles soient mises en chantier aux États-Unis et à ce qu'approximativement 15 millions de véhicules automobiles soient vendus dans ce pays. De plus, pour la campagne agricole 2013-2014, le CN prévoit maintenant que la production de céréales au Canada sera de beaucoup supérieure à la moyenne quinquennale et que la production de céréales aux États-Unis sera supérieure à la moyenne quinquennale. Du fait de ces hypothèses, le CN présume qu'il y aura une augmentation du nombre de wagons complets de 2 ou 3 % ainsi qu'une augmentation supérieure au taux d'inflation qui se poursuivra au chapitre des prix. Le CN présume que le taux de change entre les devises canadienne et américaine variera entre 0,95 $ CA et 1,00 $ CA en 2013 et que le prix du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) sera dans la gamme de 90 $ US à 100 $ US pour l'exercice.

Principales hypothèses de 2014
Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses perspectives pour 2014. La Compagnie prévoit que la production industrielle nord-américaine connaîtra une augmentation d'environ 3 % pendant l'exercice. Le CN s'attend également à ce que le nombre de mises en chantier d'unités résidentielles soit de l'ordre de 1,1 million aux États-Unis et à ce qu'approximativement 16 millions de véhicules automobiles soient vendus dans ce pays pendant l'année. De plus, pour la campagne agricole 2013-2014, le CN prévoit que la production de céréales aux États-Unis sera supérieure à la moyenne quinquennale et que la production de céréales au Canada sera de beaucoup supérieure à la moyenne quinquennale et, pour la campagne agricole 2014-2015, que la production de céréales dans les deux pays correspondra à la moyenne quinquennale. Du fait de ces hypothèses, le CN présume qu'il y aura une augmentation du nombre de wagons complets se situant vers le milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre ainsi qu'une augmentation supérieure au taux d'inflation qui se poursuivra au chapitre des prix. Le CN présume également que le taux de change entre les devises canadienne et américaine se situera approximativement à 0,95 $ CA et que le prix du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) sera dans la gamme de 95 $ US à 105 $ US. En 2014, le CN prévoit affecter quelque 2,1 G$ CA à des programmes de dépenses en immobilisations, dont plus de 1,1 G$ CA à l'infrastructure ferroviaire en vue de maintenir la sécurité et la fluidité du réseau ferré. De plus, la Compagnie investira dans des projets visant à soutenir un certain nombre d'initiatives en matière de productivité et de croissance.

Les facteurs de risque importants qui pourraient avoir une incidence sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres, les effets de la conjoncture économique et commerciale générale, la concurrence dans le secteur, l'inflation, les fluctuations monétaires et des taux d'intérêt, les variations de prix du carburant, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les mesures prises par les organismes de réglementation, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les négociations syndicales et les interruptions de travail, les réclamations liées à l'environnement, les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges, les risques et obligations résultant de déraillements, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois canadiennes applicables sur le commerce des valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

1) Veuillez vous reporter à la rubrique Énoncés prospectifs, qui présente un résumé des hypothèses et des risques principaux relativement aux perspectives du CN pour 2013 et pour 2014.

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur approximative de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferré qui couvre le Canada et le centre des États-Unis. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE : La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements :

Sources au CN :  

Médias  
Louis-Antoine Paquin
Affaires publiques et gouvernementales
514 399-6450

Investisseurs
Janet Drysdale
Directeur régional Vice-présidente
Relations avec les investisseurs
514 399-0052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.