Le CN déclare un bénéfice net de 858 M$ CA, ou 1,10 $ CA par action après dilution, au TR2 2016

Le bénéfice par action (BPA) dilué rajusté 1) a diminué de 3 %, s'établissant à 1,11 $ CA

Ratio d'exploitation record de 54,5 % au deuxième trimestre

MONTRÉAL, le 25 juill. 2016 /CNW/ - Le CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le deuxième trimestre et le premier semestre terminés le 30 juin 2016.

Points saillants des résultats financiers du TR2 2016

  • Le bénéfice net s'est établi à 858 M$ CA, comparativement à un bénéfice net de 886 M$ CA au TR2 2015. Le BPA dilué est demeuré inchangé au TR2 2016, s'établissant à 1,10 $ CA. La diminution du bénéfice net s'explique principalement par la baisse du bénéfice d'exploitation et des autres produits et une hausse des intérêts débiteurs, déduction faite des impôts sur les bénéfices qui s'y rapportent.
  • Le BPA dilué rajusté 1) a baissé de 3 %, s'établissant à 1,11 $ CA, par rapport au BPA dilué rajusté de 1,15 $ CA du TR2 2015. Les données rajustées excluent l'incidence de rajustements d'impôts reportés découlant de l'augmentation d'un taux d'impôt provincial sur les sociétés au cours des deux exercices.
  • Le bénéfice d'exploitation a diminué de 5 % pour s'établir à 1 293 M$ CA.
  • Les produits d'exploitation ont diminué de 9 % pour atteindre 2 842 M$ CA. Le nombre de wagons complets a baissé de 12 % et les tonnes-milles commerciales ont reculé de 11 %.
  • Les charges d'exploitation ont diminué de 12 % pour s'établir à 1 549 M$ CA.
  • Le ratio d'exploitation a atteint un niveau record de 54,5 % au TR2, une amélioration de 1,9 point par rapport au même trimestre de l'exercice précédent.
  • Les flux de trésorerie disponibles 1) pour les six premiers mois de 2016 ont totalisé 1 169 M$ CA, comparativement à 1 051 M$ CA au semestre correspondant de l'exercice précédent.

Luc Jobin, président-directeur général, a déclaré : « Au deuxième trimestre, le CN a continué de faire face à un contexte très difficile en matière de volumes et a maintenu ses efforts visant à rééquilibrer les ressources avec une grande rigueur pour tenir compte de la diminution de la demande de transport de marchandises. Le service est demeuré excellent, les indicateurs clés de l'exploitation ont progressé et nous avons encore amélioré notre fiche de sécurité. L'attention que nous avons portée sur la gestion des coûts et la productivité a eu pour conséquence importante un ratio d'exploitation de 54,5 %, un record pour un deuxième trimestre.

« Nous nous attendons à ce que le deuxième trimestre marque le creux en ce qui concerne les volumes cette année. Pour le reste de 2016, nous continuons de prévoir que certains marchés resteront solides, notamment ceux du bois d'œuvre et des panneaux, des véhicules automobiles, et des produits pétroliers raffinés, et nous nous attendons à une récolte de céréales exceptionnelle au Canada. Parallèlement, nous prévoyons que les volumes de trafic intermodal international continueront de représenter un défi, tandis que les envois de marchandises associés aux développements pétrolifères et gaziers, dont le pétrole brut, le sable de fracturation et les tiges de forage, devraient diminuer par rapport à l'exercice précédent.

« Du fait de ces attentes, nous réitérons nos perspectives financières formulées le 25 avril 2016 et nous prévoyons atteindre en 2016 un BPA équivalent au BPA dilué rajusté 1) de 4,44 $ CA de l'exercice précédent. 2) »

Incidence du taux de change sur les résultats
Bien que le CN déclare ses résultats en dollars CA, une part importante de ses produits et de ses charges est libellée en dollars US. La fluctuation du dollar CA par rapport au dollar US se répercute sur la conversion des produits et des charges de la Compagnie libellés en dollars US. En devise constante 1), le bénéfice net du CN pour le TR2 2016 aurait été moins élevé de 23 M$ CA, ou 0,03 $ CA par action après dilution. 

Produits d'exploitation, volumes de trafic et charges du TR2 2016
Pour le deuxième trimestre de 2016, les produits d'exploitation se sont chiffrés à 2 842 M$ CA, en baisse de 9 % par rapport à la période correspondante de 2015. Une augmentation des produits d'exploitation a été enregistrée pour le groupe Produits forestiers (4 %), mais elle a été plus que neutralisée par une diminution des produits d'exploitation pour les groupes Charbon (36 %), Métaux et minéraux (17 %), Produits pétroliers et chimiques (16 %), Produits céréaliers et engrais (12 %), Intermodal (4 %) et Véhicules automobiles (1 %).

La baisse des produits d'exploitation s'explique principalement par le recul des envois de marchandises liées à l'énergie, dont le pétrole brut, le sable de fracturation, les tiges de forage et les produits sidérurgiques semi-finis, en raison du déclin des marchés énergétiques, par le fléchissement des envois de charbon en raison d'une demande nord‑américaine et mondiale plus faible, par la baisse des volumes de céréales canadiennes destinées aux marchés nord-américains et à l'exportation, en raison d'une baisse des quantités disponibles, ainsi que par une diminution des taux du supplément carburant applicables. Ces facteurs ont été compensés en partie par les répercussions positives de la conversion en dollars CA plus faibles des produits d'exploitation libellés en dollars US, par des hausses des tarifs marchandises, par l'augmentation des envois de bois d'œuvre et de panneaux vers les marchés américains et par une hausse des envois intermodaux de marchandises de détail en Amérique du Nord.

Le nombre d'envois en wagons complets a baissé de 12 % pendant le trimestre pour s'établir à 1 249 000.

Les tonnes-milles commerciales (TMC), qui mesurent le poids et la distance relatifs des marchandises transportées par le CN, ont diminué de 11 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les produits marchandises ferroviaires par TMC - une mesure de rendement correspondant aux produits d'exploitation provenant du déplacement d'une tonne de marchandises sur une distance d'un mille - ont augmenté de 1 % par rapport au même trimestre de l'exercice précédent en raison des répercussions positives de la conversion du dollar CA plus faible et des hausses des tarifs marchandises, facteurs neutralisés en partie par un accroissement important de la longueur moyenne des parcours et par une diminution des taux du supplément carburant applicables.

Les charges d'exploitation pour le TR2 ont diminué de 12 % pour s'établir à 1 549 M$ CA, en raison surtout de la baisse des coûts découlant de la diminution des volumes de trafic, de la réduction des prix du carburant et de la baisse de la charge relative aux régimes de retraite ainsi que des mesures de réduction des coûts prises par la direction, facteurs neutralisés en partie par l'incidence négative de la conversion en dollars CA plus faibles des charges d'exploitation libellées en dollars US.

Énoncés prospectifs
Certains énoncés contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et en vertu de la législation canadienne relative aux valeurs mobilières. De par leur caractère, les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie prévient que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Des énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de termes comme« croit », « prévoit », « s'attend à », « présume », « perspective », « planifie », « vise » ou d'autres termes semblables. Dans la mesure où le CN a indiqué des mesures non conformes aux PCGR dans ses perspectives, il est possible que la Compagnie ne puisse pas fournir de rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR en raison de variables inconnues et d'incertitudes quant aux résultats futurs.

Principales hypothèses de 2016
Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses perspectives pour 2016. La Compagnie prévoit maintenant que la production industrielle nord-américaine de cette année sera légèrement inférieure (comparativement à son hypothèse que la production industrielle nord-américaine connaîtra une augmentation de moins de 1 % formulée le 25 avril 2016) et s'attend à ce que le nombre de mises en chantier d'unités résidentielles soit de l'ordre de 1,2 million d'unités aux États-Unis et à ce que 17,5 millions de véhicules automobiles soient vendus dans ce pays. Pour la campagne agricole 2015-2016, la récolte céréalière au Canada a correspondu à la moyenne quinquennale et la récolte céréalière aux États-Unis a été supérieure à cette moyenne. Pour la campagne agricole 2016-2017, la Compagnie prévoit maintenant que les récoltes céréalières au Canada et aux États-Unis seront supérieures à leurs moyennes quinquennales respectives (comparativement à son hypothèse formulée le 25 avril 2016 que ces deux récoltes céréalières correspondraient à leurs moyennes quinquennales respectives). Du fait de ces hypothèses, le CN prévoit maintenant qu'en 2016, le nombre total de wagons complets diminuera pour se situer vers le milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre (comparativement à son hypothèse formulée le 25 avril 2016 que le nombre total de wagons complets pour l'exercice diminuerait de 4 à 5 % par rapport à 2015). Le CN prévoit également une augmentation continue supérieure au taux d'inflation au chapitre des prix. Le CN s'attend à ce que la valeur du dollar CA en devise américaine se situera entre 0,75 $ et 0,80 $ en 2016 et que le prix moyen du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) s'établira entre 35 $ US et 45 $ US par baril. Le CN prévoit investir environ 2,75 G$ CA dans son programme de dépenses en immobilisations, dont 1,5 G$ CA seront affectés à l'infrastructure des voies.

Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance de la Compagnie par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres : les impacts de la conjoncture économique et commerciale en général; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; les menaces à la sécurité; la dépendance à l'égard de la technologie; le transport de matières dangereuses; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre; les effets des changements climatiques; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver une description des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur l'information disponible à la date où ils sont formulés. Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

1)

Veuillez vous reporter à l'analyse et au rapprochement des mesures non conformes aux PCGR, dans la section complémentaire ci-jointe portant sur les mesures de calcul non conformes aux PCGR.

2)

Veuillez vous reporter à la rubrique Énoncés prospectifs, qui présente un résumé des hypothèses et des risques principaux relativement aux perspectives du CN pour 2016.

Ce communiqué et toute information financière complémentaire, notamment les États financiers consolidés, les Notes afférentes et le Rapport de gestion, se trouvent dans la Revue trimestrielle du CN qui peut être consultée sur le site Web de la Compagnie à www.cn.ca/resultats-trimestriels, sur le site SEDAR à www.sedar.com et sur le site EDGAR à www.sec.gov.

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur de plus de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferroviaire de quelque 20 000 milles de parcours couvrant le Canada et le centre des États-Unis. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

Quelques statistiques ferroviaires - non auditées



Pour les trois mois


Pour les six mois



terminés le 30 juin


terminés le 30 juin


2016

2015


2016

2015







Mesures financières












Indicateurs de performance financière clés 1)






Total des produits d'exploitation (en millions de dollars)

2 842

3 125


5 806

6 223

Produits marchandises ferroviaires (en millions de dollars)

2 646

2 927


5 491

5 907

Bénéfice d'exploitation (en millions de dollars)

1 293

1 362


2 510

2 425

Bénéfice net (en millions de dollars)

858

886


1 650

1 590

Bénéfice par action dilué (en dollars)

1,10

1,10


2,10

1,96

Bénéfice par action dilué rajusté (en dollars) 2)

1,11

1,15


2,11

2,01

Flux de trésorerie disponibles (en millions de dollars) 2)

585

530


1 169

1 051

Acquisitions brutes d'immobilisations (en millions de dollars)

670

659


1 139

1 127

Rachats d'actions (en millions de dollars)

533

404


1 053

833

Dividendes par action (en dollar)

0,3750

0,3125


0,7500

0,6250







Situation financière 1)






Actif total (en millions de dollars) 3)

36 094

33 498


36 094

33 498

Passif total (en millions de dollars) 3)

21 281

19 544


21 281

19 544

Avoir des actionnaires (en millions de dollars)

14 813

13 954


14 813

13 954







Ratio financier






Ratio d'exploitation (%)

54,5

56,4


56,8

61,0







Mesures d'exploitation 4)












Statistiques d'exploitation






Tonnes-milles brutes (TMB) (en millions)

99 999

110 709


203 467

222 099

Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions)

49 717

55 713


101 973

112 842

Wagons complets (en milliers)

1 249

1 414


2 504

2 767

Milles de parcours (Canada et États-Unis)

19 600

19 500


19 600

19 500

Effectif (à la fin de la période)

22 162

24 529


22 162

24 529

Effectif (moyenne de la période)

22 230

24 897


22 462

24 981







Mesures d'exploitation clés






Produits marchandises ferroviaires par TMC (en cents)

5,32

5,25


5,38

5,23

Produits marchandises ferroviaires par wagon complet (en dollars)

2 118

2 070


2 193

2 135

TMB par effectif moyen (en milliers)

4 498

4 447


9 058

8 891

Charges d'exploitation par TMB (en cents)

1,55

1,59


1,62

1,71

Charges de main-d'œuvre et d'avantages sociaux par TMB (en cents)

0,47

0,49


0,52

0,54

Carburant diesel consommé (en millions de gallons US)

93,6

106,0


197,3

220,3

Prix moyen du carburant (en dollars par gallon US)

2,30

2,73


2,18

2,79

TMB par gallon US de carburant consommé

1 068

1 044


1 031

1 008

Temps de séjour dans les triages (en heures)

13,6

14,6


14,0

15,7

Vitesse des trains (milles par heure)

27,6

26,2


27,5

25,5







Indicateurs de sécurité 5)






Taux de fréquence des blessures (par 200 000 heures-personnes)

1,48

1,46


1,57

1,55

Taux d'accidents (par million de trains-milles)

1,57

2,49


1,33

2,48








1)

Sauf indication contraire, ces montants sont exprimés en dollars CA et dressés selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis.

2)

Veuillez vous reporter à la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour l'explication de cette mesure non conforme aux PCGR.

3)

En raison de l'adoption rétrospective de nouvelles normes comptables au quatrième trimestre de 2015, certaines mesures de 2015 ont été retraitées. Voir la Note 2, Recommandations comptables récentes, des États financiers consolidés annuels de 2015 du CN, pour de plus amples renseignements.

4)

Les statistiques d'exploitation, les mesures d'exploitation clés et les indicateurs de sécurité sont établis à partir des données estimées alors connues et ils peuvent être modifiés lorsque de l'information plus complète devient disponible; par conséquent, certaines données comparatives ont été retraitées. Les définitions de ces indicateurs sont données sur notre site Web, au www.cn.ca/glossaire.

5)

Selon les critères de divulgation de la Federal Railroad Administration (FRA).



 

Renseignements complémentaires - non audités 



Pour les trois mois terminés le 30 juin


Pour les six mois terminés le 30 juin
















2016

2015

Variation

en %

fav. (défav.)


Variation en
%, en devise
constante

fav. (défav.) 2)


2016

2015

Variation

en %

fav. (défav.)


Variation en

%, en devise
constante
fav. (défav.) 2)

Produits d'exploitation (en millions de dollars) 1)











Produits pétroliers et chimiques

492

586

(16 %)


(19 %)


1 070

1 229

(13 %)


(17 %)

Métaux et minéraux

292

351

(17 %)


(19 %)


602

728

(17 %)


(22 %)

Produits forestiers

439

424

4 %


-


901

842

7 %


1 %

Charbon

95

148

(36 %)


(38 %)


188

307

(39 %)


(42 %)

Produits céréaliers et engrais

432

489

(12 %)


(14 %)


954

1 024

(7 %)


(11 %)

Intermodal

697

728

(4 %)


(6 %)


1 390

1 417

(2 %)


(5 %)

Véhicules automobiles

199

201

(1 %)


(4 %)


386

360

7 %


1 %

Total - Produits marchandises ferroviaires

2 646

2 927

(10 %)


(12 %)


5 491

5 907

(7 %)


(11 %)

Autres produits d'exploitation

196

198

(1 %)


(4 %)


315

316

-


(4 %)

Total - Produits d'exploitation

2 842

3 125

(9 %)


(12 %)


5 806

6 223

(7 %)


(11 %)

Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions)











Produits pétroliers et chimiques

9 575

12 425

(23 %)


(23 %)


20 881

26 042

(20 %)


(20 %)

Métaux et minéraux

4 751

5 430

(13 %)


(13 %)


9 454

11 141

(15 %)


(15 %)

Produits forestiers

7 807

7 605

3 %


3 %


15 736

14 847

6 %


6 %

Charbon

2 686

3 916

(31 %)


(31 %)


4 934

8 126

(39 %)


(39 %)

Produits céréaliers et engrais

10 353

11 783

(12 %)


(12 %)


22 883

24 727

(7 %)


(7 %)

Intermodal

13 519

13 493

-


-


26 182

26 086

-


-

Véhicules automobiles

1 026

1 061

(3 %)


(3 %)


1 903

1 873

2 %


2 %

Total - TMC

49 717

55 713

(11 %)


(11 %)


101 973

112 842

(10 %)


(10 %)

Produits marchandises ferroviaires/TMC (en cents)











Produits pétroliers et chimiques

5,14

4,72

9 %


5 %


5,12

4,72

8 %


3 %

Métaux et minéraux

6,15

6,46

(5 %)


(8 %)


6,37

6,53

(2 %)


(8 %)

Produits forestiers

5,62

5,58

1 %


(3 %)


5,73

5,67

1 %


(5 %)

Charbon

3,54

3,78

(6 %)


(9 %)


3,81

3,78

1 %


(4 %)

Produits céréaliers et engrais

4,17

4,15

-


(2 %)


4,17

4,14

1 %


(3 %)

Intermodal

5,16

5,40

(4 %)


(6 %)


5,31

5,43

(2 %)


(5 %)

Véhicules automobiles

19,40

18,94

2 %


(1 %)


20,28

19,22

6 %


-

Total - Produits marchandises ferroviaires













par TMC

5,32

5,25

1 %


(1 %)


5,38

5,23

3 %


(2 %)

Wagons complets (en milliers)












Produits pétroliers et chimiques

141

158

(11 %)


(11 %)


294

322

(9 %)


(9 %)

Métaux et minéraux

186

243

(23 %)


(23 %)


364

480

(24 %)


(24 %)

Produits forestiers

110

112

(2 %)


(2 %)


223

221

1 %


1 %

Charbon

73

105

(30 %)


(30 %)


152

220

(31 %)


(31 %)

Produits céréaliers et engrais

129

147

(12 %)


(12 %)


275

301

(9 %)


(9 %)

Intermodal

542

581

(7 %)


(7 %)


1 065

1 103

(3 %)


(3 %)

Véhicules automobiles

68

68

-


-


131

120

9 %


9 %

Total - Wagons complets

1 249

1 414

(12 %)


(12 %)


2 504

2 767

(10 %)


(10 %)

Produits marchandises ferroviaires/wagon complet (en dollars)









Produits pétroliers et chimiques

3 489

3 709

(6 %)


(9 %)


3 639

3 817

(5 %)


(10 %)

Métaux et minéraux

1 570

1 444

9 %


5 %


1 654

1 517

9 %


3 %

Produits forestiers

3 991

3 786

5 %


2 %


4 040

3 810

6 %


-

Charbon

1 301

1 410

(8 %)


(11 %)


1 237

1 395

(11 %)


(16 %)

Produits céréaliers et engrais

3 349

3 327

1 %


(2 %)


3 469

3 402

2 %


(2 %)

Intermodal

1 286

1 253

3 %


1 %


1 305

1 285

2 %


(1 %)

Véhicules automobiles

2 926

2 956

(1 %)


(4 %)


2 947

3 000

(2 %)


(7 %)

Total - Produits marchandises ferroviaires













par wagon complet

2 118

2 070

2 %


-


2 193

2 135

3 %


(2 %)














Les statistiques d'exploitation et les mesures d'exploitation clés connexes sont établies à partir des données estimées alors connues et elles peuvent être modifiées lorsque de l'information plus complète devient disponible.

1)

Ces montants sont exprimés en dollars CA.

2)

Veuillez vous reporter à la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour une explication de cette mesure non conforme aux PCGR.



 

Mesures de calcul non conformes aux PCGR - non auditées

La présente section d'information supplémentaire fait référence à des mesures non conformes aux PCGR, qui ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et qui peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Selon l'avis de la direction, ces mesures de calcul non conformes aux PCGR sont des mesures utiles de la performance et fournissent aux investisseurs de l'information supplémentaire leur permettant d'évaluer les résultats d'exploitation et les liquidités de la Compagnie. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR ne doivent pas être considérées isolément et ne remplacent aucunement les mesures financières préparées conformément aux PCGR.

À moins d'indication contraire, toutes les données financières contenues dans la présente section sont exprimées en dollars canadiens.

Mesures de la performance rajustées

La direction est d'avis que le bénéfice net rajusté et le bénéfice par action rajusté sont des mesures utiles de calcul de la performance qui peuvent faciliter les comparaisons entre les périodes, puisqu'elles excluent des éléments qui ne résultent pas nécessairement des activités quotidiennes de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et de ses filiales en propriété exclusive, collectivement la « Compagnie », et qui pourraient fausser l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. Toutefois, l'exclusion de tels éléments dans le bénéfice net rajusté et le bénéfice par action rajusté ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents. Ces mesures rajustées ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2016, la Compagnie a déclaré un bénéfice net rajusté de 865 M$, ou 1,11 $ par action après dilution, et de 1 657 M$, ou 2,11 $ par action après dilution, respectivement. Les données rajustées pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2016 excluent une charge d'impôts reportés sur les bénéfices de 7 M$ (0,01 $ par action après dilution) découlant de l'augmentation d'un taux d'impôt provincial sur les sociétés.

Pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2015, la Compagnie a déclaré un bénéfice net rajusté de 928 M$, ou 1,15 $ par action après dilution, et de 1 632 M$, ou 2,01 $ par action après dilution, respectivement. Les données rajustées pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2015 excluent une charge d'impôts reportés sur les bénéfices de 42 M$ (0,05 $ par action après dilution) découlant de l'augmentation d'un taux d'impôt provincial sur les sociétés.

Le tableau ci-après fait le rapprochement du bénéfice net et du bénéfice par action, tels que déclarés pour les trois mois et les six mois terminés les 30 juin 2016 et 2015, et des mesures de la performance rajustées indiquées aux présentes :



Pour les trois mois


Pour les six mois



terminés le 30 juin


terminés le 30 juin

En millions, sauf les données relatives aux actions

2016


2015



2016


2015


Bénéfice net tel que déclaré

858

$

886

$


1 650

$

1 590

$

Rajustement : Charge d'impôts sur les bénéfices

7


42



7


42


Bénéfice net rajusté

865

$

928

$


1 657

$

1 632

$

Bénéfice de base par action tel que déclaré

1,10

$

1,10

$


2,11

$

1,97

$

Incidence des rajustements, par action

0,01


0,05



0,01


0,05


Bénéfice de base par action rajusté

1,11

$

1,15

$


2,12

$

2,02

$

Bénéfice dilué par action tel que déclaré

1,10

$

1,10

$


2,10

$

1,96

$

Incidence des rajustements, par action

0,01


0,05



0,01


0,05


Bénéfice dilué par action rajusté

1,11

$

1,15

$


2,11

$

2,01

$











 

Devise constante

La présentation des résultats financiers en devise constante permet d'examiner les résultats financiers sans que soit prise en compte l'incidence des fluctuations des taux de change, ce qui facilite les comparaisons entre les périodes dans l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. Les mesures déclarées en devise constante sont considérées comme non conformes aux PCGR, ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. On obtient des résultats financiers en devise constante en convertissant les résultats libellés en dollars US de la période en cours aux taux de change de la période correspondante de l'exercice précédent. Les taux de change moyens se sont établis à 1,29 $ et à 1,33 $ par 1,00 $ US, respectivement, pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2016 et à 1,23 $ par 1,00 $ US pour chacune des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015.

En devise constante, le bénéfice net de la Compagnie pour les trois mois et les six mois terminés le 30 juin 2016 aurait été inférieur de 23 M$ (0,03 $ par action après dilution) et de 80 M$ (0,10 $ par action après dilution), respectivement.

Flux de trésorerie disponibles

La direction estime que les flux de trésorerie disponibles constituent une mesure utile de la performance puisqu'ils démontrent la capacité de la Compagnie de générer des flux de trésorerie pour des obligations de dette et à des fins discrétionnaires, telles que le versement de dividendes, les rachats d'actions et les occasions stratégiques. La Compagnie définit les flux de trésorerie disponibles comme la différence entre les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation et les flux de trésorerie nets utilisés par les activités d'investissement, rajustés pour tenir compte des variations des liquidités et des équivalents de trésorerie soumis à restrictions et de l'incidence des principales acquisitions, s'il y a lieu. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas définis de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Le tableau ci-après fait le rapprochement des flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation, tels que déclarés pour les trois mois et les six mois terminés les 30 juin 2016 et 2015, et les flux de trésorerie disponibles :



Pour les trois mois


Pour les six mois



terminés le 30 juin


terminés le 30 juin

En millions

2016


2015



2016


2015


Flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation

1 271

$

1 203

$


2 336

$

2 195

$

Flux de trésorerie nets utilisés par les activités d'investissement

(674)


(662)



(1 154)


(1 143)


Flux de trésorerie nets générés avant les activités de financement

597


541



1 182


1 052


Rajustement : Variation des liquidités et des équivalents de











trésorerie soumis à restrictions

(12)


(11)



(13)


(1)


Flux de trésorerie disponibles

585

$

530

$


1 169

$

1 051

$











 

Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple

La direction est d'avis que le ratio capitaux empruntés rajustés/bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) rajusté exprimé sous forme de multiple est une mesure utile de la solvabilité parce qu'il reflète la capacité de la Compagnie à faire face à ses obligations du service de la dette. La Compagnie calcule le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple en divisant les capitaux empruntés rajustés par le BAIIA rajusté. Ces mesures ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Le tableau ci-après fait le rapprochement des capitaux empruntés et du bénéfice net et des mesures rajustées indiquées ci-dessous, qui ont été utilisées pour calculer le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple :

En millions, à moins d'indication contraire

Au 30 juin et pour les 12 mois terminés le 30 juin

2016


2015


Capitaux empruntés 1)



10 322

$

9 308

$

Rajustement : Valeur actuelle des engagements en vertu






de contrats de location-exploitation 2)



561


647


Capitaux empruntés rajustés



10 883

$

9 955

$








Bénéfice net



3 598

$

3 287

$

Intérêts débiteurs



469


397


Charge d'impôts sur les bénéfices



1 315


1 318


Amortissement



1 180


1 118


BAIIA



6 562


6 120


Rajustements :








Autres produits



(31)


(31)



Intérêts implicites afférents aux contrats de location-exploitation


27


30


BAIIA rajusté



6 558

$

6 119

$

Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple (fois)


1,66


1,63










1)

En raison de l'adoption rétrospective d'une nouvelle norme comptable au quatrième trimestre de 2015, le solde des capitaux empruntés des périodes antérieures a été reclassé. Il n'y a eu aucune incidence sur le ratio financier correspondant. Voir la Note 2, Recommandations comptables récentes, des États financiers consolidés annuels de 2015 de la Compagnie pour de plus amples renseignements.

2)

Les engagements en vertu de contrats de location-exploitation ont été actualisés à l'aide du taux d'intérêt implicite de la Compagnie pour chaque période présentée.



 

L'augmentation du ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple de la Compagnie au 30 juin 2016, par rapport à la période correspondante de 2015, s'explique principalement par un accroissement du niveau d'endettement au 30 juin 2016, découlant de l'émission nette de titres d'emprunt et du niveau plus faible du taux de change du dollar CA par rapport au dollar US, neutralisé en partie par la hausse du bénéfice net réalisé pour la période de 12 mois terminée le 30 juin 2016, par rapport à la période de 12 mois terminée le 30 juin 2015.

SOURCE La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements : Médias : Pierre-Yves Boivin, Directeur principal, Relations avec les intervenants, 514 399-7448; Investisseurs : Paul Butcher, Vice-président, Relations avec les investisseurs, 514 399-0052

RELATED LINKS
http://www.cn.ca

Profil de l'entreprise

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.