Le CN annonce un programme d'immobilisations pluriannuel de 500 M$ CA pour améliorer des lignes secondaires dans l'Ouest canadien, qui acheminent des volumes de marchandises croissants à destination et en provenance des marchés nord-américains et mondiaux

MONTRÉAL, le 16 avril 2015 /CNW/ - Le CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI) a annoncé aujourd'hui un programme pluriannuel visant à investir environ 500 M$ CA afin d'améliorer l'infrastructure de ses lignes secondaires dans l'Ouest canadien, soit en Alberta, au Manitoba et en Saskatchewan; ces lignes transportent des volumes croissants de produits industriels, de ressources naturelles et de marchandises liées à l'énergie.

En 2015, le CN affectera près de 100 M$ CA à des travaux sur des embranchements du nord de l'Alberta, investissant dans des améliorations au chapitre de l'infrastructure et de la sécurité, notamment des rails plus lourds, du ballast en pierres concassées et de nouvelles traverses, pour faire en sorte que le réseau puisse soutenir efficacement la croissance future des volumes de marchandises dans la région de Peace River.

Claude Mongeau, président-directeur général, a déclaré : « Le CN bâtit pour l'avenir en engageant d'importantes dépenses en immobilisations dans des améliorations en matière de sécurité et de capacité à long terme, afin de continuer à jouer son rôle de véritable pilier de l'économie.

« Le CN constate le potentiel à long terme de la clientèle située le long des lignes secondaires, dans l'Ouest canadien. Nous voulons assurer à nos clients des services de transport de marchandises efficaces continus qui accroissent leur compétitivité sur les marchés nord-américains et mondiaux, ainsi que veiller à ce que notre infrastructure ferroviaire soit la plus sécuritaire possible. »

Le CN continue d'observer une croissance des volumes dans l'Ouest canadien, qui ont augmenté de plus de 50 % au cours des cinq dernières années. Compte tenu de cette croissance, le CN a aussi investi considérablement dans sa voie principale du corridor Edmonton-Winnipeg, construisant des tronçons à voie double, prolongeant des voies d'évitement pour accueillir des trains plus longs et plus efficaces, et améliorant les cours de triage importantes.

Les investissements considérables réalisés par le CN dans l'Ouest canadien visent à accroître la capacité et la sécurité de son infrastructure ferroviaire et à lui permettre de poursuivre sa croissance moyennant un faible coût marginal, en appui au commerce international canadien.

M. Mongeau a conclu en disant : « Le CN croit fermement que des principes commerciaux et un cadre réglementaire stable sont essentiels afin de soutenir l'investissement dans l'infrastructure ferroviaire et maintenir la sécurité, l'efficacité et le bon fonctionnement du transport ferroviaire de l'avenir au Canada. »

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et en vertu de la législation canadienne relative aux valeurs mobilières. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, y compris les énoncés relatifs à la croissance des volumes de marchandises dans l'Ouest canadien et au potentiel à long terme des clients de l'Ouest canadien, impliquent, de par leur caractère prospectif, des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie prévient que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance de la Compagnie ou du secteur ferroviaire par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs ci-dessus comprennent, sans en exclure d'autres, les impacts de la conjoncture économique et commerciale en général; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; de même que les autres risques et hypothèses décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur de plus de 250 G$ pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferroviaire couvrant le Canada et le centre des États-Unis. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements :

Médias : Pierre Bergeron, Directeur régional, Affaires publiques et gouvernementales, 514 399-6450; Investisseurs : Janet Drysdale, Vice-présidente, Relations avec les investisseurs, 514 399-0052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.