Le CIFQ invite les Québécois à passer au carbone propre !

QUÉBEC, le 20 mars 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) lance une grande campagne d'information sur les produits du bois intitulée « Passez au carbone propre » Cette campagne a pour but de mieux informer le public sur l'innovation et sur les qualités environnementales des produits issus de la forêt. Le lancement de la campagne, qui coïncide avec la première Journée internationale des forêts (officiellement le 21 mars 2013), consiste également à mieux faire connaître le bilan environnemental positif de l'industrie forestière, de même que les perspectives d'emploi intéressantes dans ce secteur.

« Ici, il ne s'agit pas d'abandonner les créneaux traditionnels mais d'être à l'affût des occasions d'affaires permettant de développer de nouveaux produits et aussi de supporter la transformation de l'industrie afin de la rendre plus compétitive. Lorsque l'on parle d'innovation, nous parlons de nouveaux produits, de nouveaux procédés ou de nouvelles utilisations qui par leurs propriétés, pourront remplacer des produits fabriqués à partir de ressources non renouvelables » souligne M. André Tremblay, président-directeur général du CIFQ.

Passez au carbone propre  est une campagne d'information de l'industrie forestière qui se déroulera majoritairement sur les médias sociaux, de même que sur les médias web afin de mieux connaître les applications des produits issus du bois et leurs caractéristiques. Le site Internet www.carbonepropre.com rassemblera toute l'information essentielle concernant le concours, le programme de parrainage et plus encore. Du 21 mars au 7 mai prochain, un concours en ligne permettra à tous les participants de se mériter de nombreux prix (voir les détails du concours). « Cette campagne d'information permet non seulement de faire mieux faire connaître les produits du bois, mais également de mieux faire comprendre au grand public comment ces produits sont avantageux sur le plan environnemental, parce qu'ils sont produits à partir d'une ressource renouvelable », souligne M. André Tremblay.

À la fois écologique et renouvelable, l'utilisation de produits créés à partir de carbone propre est toujours préférable, lorsque c'est possible, aux produits issus de ressources non renouvelables. Le bois est issu d'un processus naturel de la photosynthèse, par lequel le CO2 est absorbé par les arbres qui conservent le carbone et libèrent l'oxygène. Le bois est donc une source de carbone propre. Ainsi, par une utilisation responsable des produits et une gestion durable des ressources, nous pouvons assurer le retrait continuel de CO2 de l'atmosphère et améliorer encore notre bilan environnemental.

Pour sa part, le vice-président, Gestion des ressources forestières de Tembec, M. Michel Lessard, insiste également sur l'importance d'innover dans l'utilisation des ressources renouvelables. « Il est primordial de

préférer les ressources renouvelables et non-polluantes, tant pour notre environnement que pour notre économie. Nous sommes donc fiers de pouvoir offrir non seulement les produits traditionnels, mais également la cellulose de spécialités dont les applications sont toutes plus surprenantes les unes que les autres, puisqu'elle entre dans la composition de produits pharmaceutiques, de produits alimentaires, de cosmétiques, de peintures, etc. Nous sommes également très fiers des emplois qui y sont rattachés ».

Innover et créer de l'emploi

« En plus de générer 63 000 emplois dont plus de 10 000 seront disponibles d'ici cinq ans dans les différents métiers et professions reliés à la forêt, l'industrie contribue à l'amélioration du bilan environnemental du Québec ainsi qu'à son essor économique. Notre secteur propose des produits recyclables et renouvelables, qui répondent efficacement aux enjeux environnementaux d'aujourd'hui. Nous sommes convaincus que nos emplois « verts » et innovants sauront attirer une nouvelle génération de travailleurs dont l'industrie a grandement besoin », conclu M. Tremblay.

La campagne d'information Passez au carbone propre ! est en ligne sur www.carbonepropre.com

À propos

La campagne « Passez au carbone propre » chapeautée par le Conseil de l'industrie forestière du Québec, vise à informer le public sur le potentiel innovateur et écologique des produits issus du matériau renouvelable qu'est le bois. Un grand nombre d'applications basées sur les attributs uniques du bois sont maintenant possibles. Que ce soit une ouverture sur les marchés de l'industrie pharmaceutique, de l'agriculture, de l'industrie automobile, de l'aéronautique ou de la construction, partout nous rencontrons des produits qui contiennent des composants du bois. www.carbonepropre.com met en lumière toutes ces applications et propose un avenir où les produits issus de matières renouvelables remplaceront encore plus de produits issus de matières non renouvelables. L'initiative « Passez au carbone propre» appartient à l'ensemble des Québécoises et Québécois pour assurer un avenir plus propre !

PASSEZ AU CARBONE PROPRE
LA CAMPAGNE EN DÉTAIL


Qu'est-ce que le Carbone propre ?
Le Carbone propre est une expression qui peut surprendre, mais il s'agit en fait… du bois ! En effet, le bois est issu du cycle naturel de la photosynthèse, par lequel le CO2 est absorbé par les arbres qui conservent le carbone (C) et retournent l'oxygène (O2) dans l'atmosphère.

Le bois est donc une source de carbone à la fois renouvelable, écologique, recyclable et réutilisable. Le bois est le champion toutes catégories quant à la performance dans le cadre d'une analyse du cycle de vie. Il se distingue avantageusement à d'autres sources de carbone qui sont issues de ressources non renouvelables tels que les produits du béton, de l'acier, de l'aluminium ou du plastique.

De plus, le bois est le seul matériau qui séquestre du carbone tout au long de sa vie utile contribuant ainsi positivement à la lutte aux changements climatiques. L'intégration d'un seul mètre cube de bois permet de d'éviter l'équivalent des émissions moyennes de gaz à effet de serre (GES) d'une automobile pour une année de déplacement au travail, soit l'équivalent de15,9 km par jour.

Les innovations récentes dans la transformation de la matière ligneuse permettent d'espérer que, dans l'avenir, un nombre grandissant de produits seront fabriqués à partir de ressources renouvelables, comme le bois et ses dérivés, plutôt que de ressources non renouvelables.

La campagne « Passez au carbone propre » vise à exposer au grand public le potentiel innovateur et écologique des produits issus du matériau renouvelable qu'est le bois, et l'alternative qu'il représente dans nos choix de tous les jours.

www.carbonepropre.com offrira un éclairage unique sur la créativité de l'industrie en termes de produits, de procédés et d'applications innovantes. www.facebook.com/CarbonePropre proposera un concours, des vidéos ainsi qu'un contenu éducatif et ludique qui contribueront à susciter l'intérêt du public et à le rediriger vers le site.
   

Un concours pour apprendre et comprendre
La campagne « Passez au carbone propre » comprend un concours conçu comme un véritable exercice de vulgarisation des produits issus du bois, en passant du bois jusqu'à son plus petit composant. Les participants se méritent six chances de remporter l'un des six (6) prix secondaires ou le grand prix d'une valeur totale approximative de 3 000$. Chaque semaine, le concours présente une nouvelle question pour chacun des différents volets énumérés ci-dessous et dont la réponse se trouve dans les contenus du site.

Durée du concours : du 21 mars (lancement du site) au 7 mai 2013
Fin du concours : le mardi 7 mai à 11 h 59
Tirage : le mercredi 8 mai 2013
Dévoilement du grand gagnant : le jeudi 9 mai 2013

Thème 1« Qu'est-ce que le carbone propre » : du 21 au 27 mars
Thème 2 Produits du bois : du 28 mars au 3 avril
Thème 3 Papiers, cartons et emballages : du 4 au 10 avril
Thème 4 Pâtes : du 11 au 17 avril
Thème 5 Au quotidien : du 18 au 24 avril
Thème 6 Innovation  et chimie verte : du 25 avril au 8 mai

En participant directement sur le site ou sur la page Facebook, les internautes qui auront transmis la bonne réponse auront la chance de gagner chaque semaine un des six prix secondaires, soit des produits du bois d'une valeur de 300 $ chacun, et se qualifieront pour le tirage du grand prix qui sera annoncé le 9 mai lors du congrès annuel du CIFQ.

LE GRAND PRIX : SÉJOUR GASTRONOMIQUE ET DÉTENTE AU FAIRMONT LE CHÂTEAU MONTEBELLO INCLUANT UNE VISITE INDUSTRIELLE ET FORESTIÈRE EXCLUSIVE CHEZ FORTRESS CELLULOSE SPÉCIALISÉE

Les participants pourront se mériter un séjour unique au Fairmont Le Château Montebello, incluant deux nuitées avec petits déjeuners, un souper gastronomique quatre (4) services et un forfait spa pour deux personnes ainsi qu'une visite exclusive chez Fortress Cellulose Spécialisée et une découverte forestière, comprenant un tour en hélicoptère.

FAITS SAILLANTS
DE L'INDUSTRIE FORESTIÈRE
QUÉBÉCOISE


Source d'emplois « verts »

  • Plus de 67 000 Québécois travaillent aujourd'hui pour l'industrie forestière, que ce soit en forêt, en usine ou en recherche et développement ;
  • L'industrie forestière devra embaucher plus de 20 000 travailleurs d'ici 2020 autant pour concevoir de nouveaux produits que pour répondre à la demande grandissante de nos marchés ;
  • Les emplois disponibles sont diversifiés, tant dans le secteur de l'aménagement forestier (abattage, débardage, etc.) de la gestion (ingénieurs forestiers), de la transformation du bois (technologues, mécaniciens, électriciens) que dans l'innovation (chimistes, biologistes, ingénieurs) ;
  • Les emplois de qualité au sein de l'industrie forestière sont disponibles dans les grands centres et dans les régions.

Au cœur du développement durable

  • Aujourd'hui, 90 % du territoire forestier québécois est certifié conformément à l'une des normes environnementales (FSC, CSA et SEP). Répondant aux exigences des marchés, les industriels ont su mettre en place et assurer une gestion durable de la ressource ;
  • À elles seules, les papetières ont réduit leurs émissions de GES de 41 % par rapport à 1990, soit deux fois l'objectif québécois, grâce à une utilisation accrue de la biomasse forestière et à des mesures d'économie d'énergie dans les procédés de fabrication.
  • Environs 2,7 millions tonnes de résidus sont été récupérés par l'ensemble des usines de pâtes, papiers et cartons et valorisés surtout pour la production d'énergie ainsi que la fertilisation agricole et sylvicole ;
  • L'implantation de plusieurs mesures d'efficacité énergétiques et l'utilisation accrue de la biomasse forestière, l'amélioration des procédés de fabrication et la production de bioénergies sont quelques-unes des initiatives dans lesquels l'industrie papetière est engagée pour améliorer sa performance en matière de réduction des GES.
  • L'optimisation des procédés et la réutilisation de la fibre est en croissance qui a pour résultat de faire accroître la quantité de fibre récupérée dans la chaîne d'approvisionnement.

Pilier économique

  • L'impact économique de l'industrie forestière (15,6 G $) dans l'économie québécoise est deux fois plus grand que celui de l'industrie minière (8,2 G $) ;
  • L'industrie forestière représente presque 3 % du PIB et est parmi les principales industries exportatrices du Québec. C'est également le principal moteur économique de plus de 200 municipalités québécoises ;
  • Les activités de récolte et de première transformation génèrent à elles seules plus de 15 milliards $ en activité économique chaque année.

QU'EST-CE QUE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE ?

La certification forestière a pour objectif premier de réaliser une évaluation impartiale et volontaire des pratiques d'aménagement forestier durable. Mentionnons que les compagnies forestières font certifier leurs processus, et ce, sur une base volontaire dans une perspective d'amélioration continue des pratiques forestières. Les différentes normes de certification soit FSC, CSA ou SFI, se préoccupent surtout des grands critères reconnus du développement durable qui relèvent tant des aspects sociaux, économiques qu'environnementaux, notamment:

  • Conservation de la diversité biologique;
  • Maintien des habitats fauniques et de la diversité des espèces;
  • Protection ou maintien de sites d'intérêt particulier (biologique et culturel);
  • Maintien des sols et des ressources hydriques, y compris des zones riveraines adjacentes aux cours d'eau et aux lacs;
  • Maintien de niveaux de récolte soutenus et régénération des superficies récoltées;
  • Protection des territoires forestiers de la déforestation et de la conversion à d'autres usages;
  • Absence de bois de sources illégales ou non autorisées;
  • Droits et participation des Autochtones;
  • Obligation de consulter et d'informer la population.

Bas de vignette : "Visuel de la campagne « Passez au carbone propre! ». (Groupe CNW/CONSEIL DE L'INDUSTRIE FORESTIERE DU QUEBEC)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130320_C6674_PHOTO_FR_24679.jpg

SOURCE : CONSEIL DE L'INDUSTRIE FORESTIERE DU QUEBEC

Renseignements :

Laurence Drouin
Directrice des communications et affaires publiques
Conseil de l'industrie forestière du Québec
(418) 657-7916, poste 411
laurence.drouin@cifq.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL DE L'INDUSTRIE FORESTIERE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.