Le chien a encore mangé vos chaussettes? Trupanion révèle les grignotages nuisibles des animaux domestiques qui entraînent des millions de dollars de dépenses chez le vétérinaire

L'un des principaux problèmes de santé qui touche les chats et les chiens en Amérique du Nord provient de leur bouche, selon un rapport de Trupanion

SEATTLE, le 11 mars 2016 /CNW/ -- Trupanion (NYSE: TRUP), un important prestataire d'assurance médicale pour les chats et les chiens, a publié un rapport aujourd'hui qui fait toute la lumière sur les animaux domestiques qui mangent des objets qu'ils ne devraient pas et les coûts qui en découlent.

Les chiens et les chats aiment tout grignoter, depuis les chaussettes jusqu'aux hameçons à poisson, c'est un thème commun. Les données récentes de Trupanion, établie à Seattle, mettent en lumière le côté plus sérieux du grignotage nuisible chez les animaux domestiques, aussi connu comme ingestion de corps étrangers en médecine vétérinaire. Étant l'une des réclamations d'assurance médicale les plus courantes que reçoit Trupanion, la société a versé plus de 4,2 millions de dollars aux propriétaires d'animaux domestiques pour payer leurs factures du vétérinaire pour ces cas.

Il est en général inoffensif de donner un os, un ballon ou un jouet à votre animal domestique, pourtant les réclamations portant sur l'ingestion de corps étrangers continuent à grimper chaque année. En 2015, Trupanion a versé presque 10 % plus de réclamations associées à ces cas parallèlement à 2014. Un os apparemment anodin a entraîné le versement d'une réclamation portant sur l'ingestion de corps étrangers le plus élevé qui a coûté plus de 21 000 $ pour aider un chien en Californie à recevoir des traitements pour une déchirure dans l'intestin grêle.

D'après les conclusions, les réclamations sont plus courantes chez les jeunes chats et chiens âgés de trois ans et moins. Bien que la société ait constaté une fréquence plus élevée chez les animaux domestiques âgés de trois ans et moins, l'on constate également une légère hausse pour les réclamations qui surviennent chez les animaux domestiques plus âgés, d'environ 8 ans. Les animaux domestiques âgés de 8 ans et plus représentent près de 10 % du montant total que la société a versé pour payer les factures vétérinaires sur les cas d'ingestion de corps étrangers.

Trupanion rapporte que quelques races de chiens sont plus souvent des consommateurs d'objets étrangers que d'autres, notamment les bouviers bernois, les dobermans-pinschers et les races hybrides de golden retriever et caniches, aussi connus comme des goldendoodles.

Les chats aussi ingèrent des objets qu'ils ne devraient pas. Ils représentent moins de 10 % des paiements de réclamations versés par Trupanion concernant les cas d'ingestion de corps étrangers, cependant lorsqu'un traitement est nécessaire, les coûts s'élèvent à presque 2 000 $ par année. Les chats préfèrent aussi des objets qui sont plus linéaires comme des ficelles, des fils et câbles qui sont encore plus dangereux, car ils s'enchevêtrent dans plusieurs organes. Toutefois, les chats semblent apprendre de leurs erreurs; les chats sont bien moins souvent récidivistes que les chiens tel que révélé par Trupanion. Les chiens sont plus susceptibles que les chats à répéter leurs erreurs que les chats, soit 33 %.

Le rapport de Trupanion souligne l'importance de traitement vétérinaire immédiat pour limiter la portée des blessures de l'animal domestique à la suite d'une ingestion, car l'objet suit un parcours plus loin dans le tube gastro-intestinal, les possibilités de complications augmentent et les coûts associés au retrait de l'objet augmentent par conséquent. Par exemple, un objet coincé dans la bouche peut coûter environ de 100 $ à 900 $ tandis qu'un objet coincé dans l'intestin grêle peut coûter entre 800 $ à 6 000 $. Si des complications supplémentaires s'engendrent, comme une infection ou une sepsie, chez l'animal domestique, le coût peut varier de 2 000 $ à plus de 10 000 $.

Pour obtenir plus de statistiques et pour consulter l'étude complète, veuillez consulter http://trupan.in/foreign-body-ingestion.

À propos de la recherche
Les données de Trupanion proviennent d'archives médicales de plus 5,5 millions d'animaux domestiques, comptant plus de 400 races de chats et chiens recueillies par la société depuis l'an 2000.

À propos de Trupanion
Trupanion est un important prestataire d'assurance médicale pour les chats et les chiens aux États-Unis et au Canada. Pendant près de deux décennies, le plan médical de Trupanion a procuré la tranquillité d'esprit aux propriétaires d'animaux domestiques afin qu'ils puissent se concentrer sur le rétablissement de leur animal domestique, et non sur le stress financier. Trupanion se consacre à fournir aux propriétaires d'animaux domestiques la meilleure valeur en matière d'assurant médicale pour animaux. Trupanion est inscrite à la Bourse de New York sous le symbole « TRUP ». Trupanion a été fondée en 2000 et son siège social est établi à Seattle, WA. Les polices de Trupanion sont émises aux États-Unis par la compagnie d'assurance en propriété exclusive, soit l'American Pet Insurance Company et par l'Omega General Insurance Company au Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le site, veuillez consulter le Trupanion.com.

Contacts avec les médias : 
Britta Gidican, Directeur des relations publiques
MediaRelations@trupanion.com  
206.607.1930

SOURCE Trupanion, Inc.

Profil de l'entreprise

Trupanion, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.