Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, réclame une loi d'application de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

OTTAWA, le 30 mai 2016 /CNW/ - À l'occasion d'un colloque à l'intention des députés, des sénateurs et de leur personnel au sujet de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (la Déclaration), le chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a exhorté les parties en présence à travailler en collaboration avec les peuples autochtones sur les actions requises pour l'adoption et la mise en œuvre de la Déclaration au Canada.

« Vous avez une occasion historique de collaborer avec nous en prenant des mesures tangibles dans l'ensemble du pays, afin que soient enfin respectés les droits de la personne des Premières Nations, a affirmé le chef national Bellegarde aux députés et aux sénateurs. Le soutien sans réserve du Canada à l'égard de la Déclaration doit se traduire par des gestes concrets. Nous devons rédiger une loi qui appuie la Déclaration et veille à ce que tous les ordres de gouvernement du Canada la respectent et en appliquent les principes. La Déclaration des Nations Unies prévoit un cadre pour la réconciliation et la mise en œuvre de nos droits inhérents et issus de traités, de nos titres de propriété et de notre autorité. Elle indique clairement la voie à suivre. »

Le chef national Bellegarde a pris la parole aujourd'hui à l'occasion d'un colloque de la Bibliothèque du Parlement au sujet de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, auquel participait Paul Joffe, un avocat possédant une vaste expérience en droit international humanitaire et en droit constitutionnel. Le chef national a demandé aux parlementaires de s'engager à travailler ensemble à la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies, soulignant en outre que le droit canadien doit être réformé de manière à tenir compte de la Déclaration et à l'appuyer, ainsi que pour créer une loi en assurant l'application.

La Déclaration a été adoptée en 2007 par l'Assemblée générale des Nations Unies. Elle énonce les normes minimales à adopter pour que les peuples autochtones puissent exercer tous leurs droits fondamentaux de la personne en tant qu'individus et en tant que peuples, des droits culturels et linguistiques au droit à l'éducation, en passant par le droit collectif à l'autodétermination dans leurs territoires traditionnels. Le 10 mai dernier, la ministre des Affaires autochtones et du Nord, Caroline Bennett, a déclaré à la 15e session de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones que le Canada appuie désormais entièrement la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, sans aucune réserve.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates et consultez le site Web de l'APN à www.afn.ca.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Jenna Young Castro, agente de communication de l'APN, 613 241-6789, poste 401; 613 314-8157 ou jyoung@afn.ca; Alain Garon, agent de communication bilingue de l'APN, 613 241-6789, poste 382; 613 292-0857 ou agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.