Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, demande la mise en œuvre de la Déclaration des droits des peuples autochtones des Nations Unies

OTTAWA, le 21 avril 2016 /CNW/ - Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a commenté aujourd'hui le projet de loi d'initiative parlementaire C-262 - Loi visant à assurer l'harmonie des lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, présenté par Romeo Saganash, député néo-démocrate de la circonscription Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou (Québec).

« L'APN salue cette initiative qui permettra au Canada d'aller de l'avant avec l'adoption et la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies en tant que partie intégrante de la réconciliation », a déclaré le chef national Bellegarde. « La Déclaration confirme les droits de la personne des peuples autochtones. Ses principes constituent un cadre de travail pour la mise en œuvre des droits ancestraux et les droits accordés en vertu de traités paraphés par les Premières Nations et le Canada. » Concrétiser la Déclaration permettra à l'ensemble des Canadiens d'aller de l'avant. »

En 2015, le chef national Bellegarde a écrit à tous les députés fédéraux afin de les exhorter à soutenir une version antérieure du projet de loi, appuyée par tous les députés néo-démocrates et libéraux de la Chambre des communes. Le chef national et l'APN examineront la dernière version du projet de loi et solliciteront la participation des Premières Nations et de tous les députés quant aux prochaines étapes.

Ghislain Picard, chef régional de l'APN, Québec/Labrador, a affirmé : « Nous accueillons avec enthousiasme le projet de loi d'initiative parlementaire à propos de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones que M. Romeo Saganash a présenté ce matin. Nous croyons que toutes les parties doivent voir dans cette suite logique une occasion pour le Canada de se réconcilier avec son passé colonial. »

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones énonce les normes minimales relatives aux droits de la personne des peuples autochtones, y compris le droit collectif à l'autodétermination et les droits dans leurs territoires traditionnels. Elle constitue un cadre de travail essentiel pour la réconciliation et le renouvellement de la relation de nation à nation, comme le préconise la Commission de vérité et réconciliation. Le gouvernement fédéral s'est engagé à mettre en œuvre les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation, en commençant par l'application de la Déclaration des Nations Unies. Le chef national sera aux Nations Unies le mois prochain pour participer à une rencontre de l'Instance permanente sur les droits des peuples autochtones où la Déclaration des Nations Unies occupera une place importance au sein des discussions.

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones peut être consultée à l'adresse suivante : http://www.un.org/esa/socdev/unpfii/documents/DRIPS_fr.pdf

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, agent de communication bilingue de l'APN, 613-241-6789, poste 382; 613-292-0857 ou agaron@afn.cal; Jenna Young Castro, agente de communication de l'APN, 613-241-6789, poste 401; 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.