Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations lance un appel en faveur de la justice et du dialogue dans un recours collectif en Cour fédérale sur les revenus tirés des ressources naturelles

OTTAWA, le 9 févr. 2016 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a exprimé son appui à la Nation crie de Poundmaker (Saskatchewan) et à la Nation crie d'Onion Lake (Saskatchewan), qui ont intenté un recours collectif en Cour fédérale contre l'organisme Pétrole et gaz des Indiens du Canada (PGIC) qu'elles accusent d'avoir manqué à son obligation de fiduciaire dans la gestion des revenus tirés des ressources pétrolières et gazières des Premières Nations.

« Aujourd'hui, nous saluons le leadership de la Nation crie de Poundmaker et de la Nation crie d'Onion Lake, et nous sommes solidaires de toutes les Premières Nations touchées qui s'efforcent de récupérer les revenus des ressources naturelles qu'elles ont perdus et de s'assurer que la Couronne respecte ses obligations de fiduciaire en ce qui a trait aux ressources pétrolières et gazières des Premières Nations », a déclaré le Chef national Bellegarde. « Compte tenu de l'abondance de leurs ressources naturelles, les Premières Nations devraient compter parmi les plus prospères au Canada. Cependant, par sa mauvaise gestion et son manquement à ses obligations de fiduciaire, le gouvernement fédéral a fait perdre des revenus aux Premières Nations, perpétuant ainsi le cycle de leur pauvreté. J'encourage la Couronne à commencer à négocier de bonne foi avec toutes les parties concernées en vue d'œuvrer pour une réconciliation respectueuse des titres et des droits des Premières Nations. »

Le 8 février 2016, la Nation crie de Poundmaker et la Nation Crie d'Onion Lake ont, au nom de certaines Premières Nations productrices de pétrole et de gaz, intenté une poursuite contre le gouvernement du Canada pour sa mauvaise gestion des droits pétroliers et gaziers sur les terres de réserve désignées. Les deux nations accusent le gouvernement fédéral d'avoir, de façon persistante, manqué à ses obligations de fiduciaire et fait preuve de négligence, et elles exigent également une reddition de comptes. Elles estiment que les pertes subies jusqu'ici sont de l'ordre de 3 milliards de dollars.

Le Chef national Bellegarde a poursuivi en ces termes : « L'une des principales raisons de l'existence d'un tel écart entre les citoyens des Premières Nations et les autres Canadiens est la mauvaise gestion dont les ressources des Premières Nations font depuis longtemps l'objet. Les économies des Premières Nations ont été ainsi privées de milliards de dollars. Nous exhortons le gouvernement fédéral à transcender les injustices du passé et à saisir cette occasion d'assurer aux Premières Nations une juste part des richesses de leurs territoires. »

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857 ou agaron@afn.ca; Jenna Young Castro, agente de communications, APN, 613 241-6789, poste 401, 613 314-8157 ou jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.