Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations appuie les appels d'urgence pour que la Sûreté du Québec agisse immédiatement et fasse enquête

OTTAWA, le 26 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, s'est exprimé aujourd'hui en faveur de mesures immédiates, y compris la possibilité de lancer une enquête indépendante afin de réagir et de s'attaquer aux actes de violence et de mauvais traitements perpétrés par des policiers de la Sûreté du Québec contre des femmes autochtones.

« Je salue les victimes pour avoir eu le courage de parler publiquement de ce qu'elles ont vécu », a déclaré le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde. « Nous devons à présent rendre hommage à leur courage en agissant immédiatement par la tenue d'une enquête approfondie et indépendante sur les actes des policiers de la Sûreté du Québec. J'appuie totalement l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) dans la recherche de toutes les options possibles pour la prise de mesures immédiates et de plans à long terme afin de s'attaquer à cette crise. »

L'APNQL et d'autres organismes ont demandé la tenue d'une enquête indépendante à la suite des cas rapportés la semaine dernière dans l'émission Enquête de Radio Canada portant sur des allégations de violence sexuelle à l'encontre de femmes autochtones, à Val-d'Or, au Québec.

« Les déclarations d'abus et de violence contre des femmes autochtones par des policiers de la Sûreté du Québec soulignent l'importance d'une surveillance et d'une enquête indépendantes des corps policiers, une option sur laquelle l'APN s'est penchée dans le cadre de ses efforts d'élaboration d'un plan d'action national pour répondre à ce problème et mettre fin à la violence exercée contre les femmes et les filles autochtones », a ajouté le Chef national Bellegarde.

« Les chefs de l'APNQL se réunissent demain à Val d'Or pour manifester leur soutien et présenter une position collective sur la façon de s'attaquer à la violence exercée contre nos femmes et nos enfants », a déclaré le Chef régional de l'APN pour le Québec et Labrador, Ghislain Picard.  « Les chefs envisagent des possibilités de mesures immédiates en réaction à la relation brisée entre nos nations et la Sûreté du Québec.  Le gouvernement du Québec doit apporter une réponse à cette culture de l'indifférence dont nos membres sont les victimes. Un changement profond est nécessaire et cette crise doit être réglée maintenant. »

Outre les efforts mis en œuvre à l'échelle nationale par l'APN pour mettre un terme à la violence contre les femmes et les filles autochtones, au début de l'automne, l'APN a publié un programme exhaustif contenant un certain nombre de domaines prioritaires visant à résoudre des problèmes de longue date auxquels sont confrontées les Premières Nations au Canada.  Sous le thème « Éliminer l'écart », six vastes domaines ont été définis, dont le renforcement des familles et des collectivités des Premières Nations, en déterminant des engagements spécifiques pris par le gouvernement fédéral en vue de s'attaquer à la violence et d'y mettre fin, d'améliorer les services de police et de reconnaître ceux des Premières Nations comme des services essentiels, et d'assurer la sécurité pour les Premières Nations et leurs collectivités.

Pour obtenir un complément d'information, veuillez consulter http://www.afn.ca/index.php/fr/secteurs-de-politique/mettre-fin-a-la-violence.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'écart qui sépare les membres des Premières Nations des autres Canadiens en ce qui a trait à la qualité de vie, veuillez consulter le lien suivant : http://www.afn.ca/uploads/files/closing-the-gap-fr.pdf.

L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est l'organisme politique qui regroupe les 43 Chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Jenna Young Castro, agente de communications, APN, au 613-241-6789, poste 401, ou 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca; Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613-241-6789, poste 382, ou 613‑292-0857 ou agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.