Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations accueille favorablement
l'engagement du ministre de revoir le financement de l'éducation

OTTAWA, le 14 déc. /CNW Telbec/ - Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes, s'est engagé à collaborer avec les dirigeants des Premières Nations en vue d'analyser les raisons fondamentales du manque de financement qui compromet le fonctionnement des écoles des Premières Nations et qui empêche les enfants et les apprenants de ces populations de profiter d'un environnement sûr et motivant.

La semaine dernière, à l'occasion d'une assemblée des chefs où les dirigeants des Premières Nations ont demandé unanimement des mesures concrètes pour l'éducation des Premières Nations, confirmant qu'il s'agit d'une priorité absolue pour tous les gouvernements des Premières Nations, le ministre a pris l'engagement de travailler avec les Premières Nations.

"Les dirigeants et les enfants des Premières Nations accueillent favorablement l'engagement du ministre en ce qui a trait à l'équité et à la justice pour les apprenants des Premières Nations. Nous sommes prêts à travailler avec le ministre pour réaliser nos objectifs communs et nous voulons le faire", a déclaré Shawn Atleo, Chef des Premières Nations. "Trop de nos enfants sont privés d'occasions qu'ils méritent grandement. Nos enfants doivent pouvoir avoir un environnement sûr et les outils dont ils ont besoin pour apprendre. C'est tout simplement inacceptable que nos enfants, dans certaines parties de ce pays, n'aient même pas d'école ou que leurs salles de classe n'aient pas l'équipement de base et le soutien nécessaires. Notre population est la plus jeune et celle qui connaît la croissance la plus rapide dans ce pays. Investir dans l'éducation au sein des Premières Nations, c'est investir dans l'avenir - l'avenir de tous."

Le ministre Strahl a formulé ces remarques pendant une période de questions avec les chefs à l'assemblée spéciale. Le Chef Gilbert Whiteduck, membre du Comité des Chefs sur l'éducation, et Colby Tootoosis, coprésident du Conseil des jeunes de l'APN, ont demandé au ministre qu'il collabore avec les Premières Nations sur une "démarche de financement durable et complète" en matière d'éducation au sein des Premières Nations, et ce, de la petite enfance au niveau postsecondaire. Ils lui ont également demandé de travailler pour que les Premières Nations aient le contrôle sur l'éducation de leurs populations.

Le ministre a répondu ainsi : "Ce que nous devons faire lorsque nous nous assoyons et discutons, c'est tout simplement de tracer la voie pour y arriver. Je dis sans crainte, comme vous m'avez entendu le dire avant, que l'éducation facilite tous les autres volets dont nous allons discuter. Tous les autres volets, soit la préservation de vos langues, la préservation de votre culture, les possibilités économiques, la possibilité de prendre part aux discussions nationales-internationales, tous ces volets deviennent plus faciles grâce à l'éducation et au niveau de vie, tous les indicateurs sociaux mesurables. Il est difficile de trouver une chose plus importante que l'éducation. Je suis parfaitement d'accord avec cette affirmation et je suis prêt à en discuter avec vous."

Actuellement, le financement des Premières Nations repose sur une formule désuète qui a été créée dans les années 1980 par le ministère des Affaires indiennes. Dans son récent rapport, le directeur parlementaire du budget, Kevin Page, estime que, seulement pour les dépenses en immobilisations, il existe actuellement un écart de 184 millions de dollars entre les besoins et ce que fournit le ministère des Affaires indiennes et du Nord.

Le ministre Strahl a également annoncé que, après une longue attente, la Première Nation Attawapiskat aura finalement une nouvelle école élémentaire. Cette annonce marque le succès d'une vaste campagne qu'ont menée pendant près d'une décennie les dirigeants et les enfants d'Attawapiskat. L'APN félicite la Première Nation Attawapiskat et son chef Theresa Hall.

"Je suis convaincu que les événements de cette semaine, dont l'engagement du ministre envers Attawapiskat et envers nous pour analyser le problème de financement, ainsi que la résolution combinée de notre leadership, représentent le début d'un nouveau mouvement qui continuera de croître. Un mouvement qui place nos enfants en priorité, et l'un de ceux au sein desquels tous les Canadiens peuvent se joindre à nous pour dire "plus jamais" au système de pensionnats du passé, mais plutôt un plein engagement pour l'espoir et un avenir pour tous", a ajouté en conclusion le Chef national Shawn Atleo.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Renseignements: Alain Garon, agent de communication, (418) 956-5720 ou agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.