Le Chef national de l'APN, Shawn A-in-chut Atleo, se félicite de la course de
Cole Choken entre le Mexique et le Canada pour lutter contre le cancer

OTTAWA, le 30 juin /CNW Telbec/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Shawn A-in-chut Atleo, a rendu hommage aujourd'hui à l'initiative et à la détermination de Cole Choken, un jeune de la Première Nation de Lake Manitoba qui effectue une course entre le Mexique et le Manitoba pour renforcer la sensibilisation et le soutien à la recherche sur le cancer.

"Au nom de la direction de l'APN et des citoyens des Premières Nations du Canada, je félicite Cole Choken pour son périple visant à obtenir de l'attention et du soutien pour la recherche sur le cancer", a déclaré le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations Shawn Atleo. "Des communautés en santé sont des communautés prospères. C'est pourquoi soutenir les efforts en faveur de la santé et de la sensibilisation aux enjeux relatifs à la santé dans nos populations est essentiel à l'amélioration de la qualité de vie dans les communautés des Premières Nations."

La course de Cole Choken contre le cancer, qui arrivera à Ottawa le vendredi 2 juillet, a commencé le 1er janvier 2010 à Nuevo Laredo, au Mexique. L'équipe, composée de Cole (24 ans), de sa mère Brenda et de sa sœur Robin, a pris la direction du nord à partir du Mexique, et parcourt environ 42 kilomètres par jour (soit l'équivalent d'un marathon). L'aventure prendra fin à Winnipeg, au Manitoba, le 2 octobre 2010, au terme d'un parcours total de 6 900 kilomètres.

Âgé de 24 ans seulement, Cole en est déjà à sa quatrième course de sensibilisation, la plus longue jusqu'ici. Auparavant, il a amassé plus de 5 000 $ pour la prévention du diabète dans diverses courses de longue distance dans les régions de Winnipeg et de Calgary.

"Nous avons livré bataille contre le cancer dans ma propre famille. Mon arrière-grand-père est décédé du cancer en août l'an dernier", a déclaré aujourd'hui Cole Choken en chemin, en ajoutant qu'il avait commencé à courir pour des causes en 2006 après avoir fait un rêve dans lequel il a vu un homme plus âgé qui courait sur une route et lui faisait signe de le rejoindre. "Le cancer nous touche tous d'une façon ou d'une autre. Je crois fermement que ce que je fais, c'est un rôle qui m'incombe dans la vie - donner de l'espoir à tous et briser le cycle de cette terrible maladie. C'est ce qui m'anime, tout comme les encouragements de ma mère et de ma sœur. Elles courent avec moi, conduisent et font la cuisine. Elles m'apportent un soutien énorme!"

Le cancer est devenu la principale cause de décès chez les Premières Nations dans certaines régions et il se classe au troisième rang parmi les principaux facteurs de décès chez les Premières Nations dans leur ensemble, l'incidence du cancer augmentant plus rapidement dans les communautés des Premières Nations que dans la population en général. Les taux de survie au cancer tendent à être nettement plus faibles chez les populations des Premières Nations, car les diagnostics sont généralement posés à des stades plus avancés de la maladie. Bien que les facteurs de risques soient les mêmes pour tous, les déterminants sociaux liés à la santé comme la pauvreté, la salubrité alimentaire, le logement inadéquat, le faible accès à l'eau potable, le manque d'aliments frais et l'exposition à des contaminants environnementaux ont pour effet d'augmenter la vulnérabilité des Premières Nations.

L'APN collabore étroitement avec le Partenariat canadien contre le cancer pour concevoir un plan d'action sur le contrôle du cancer, et travaille en partenariat avec le Réseau canadien de lutte contre le cancer pour s'assurer que le point de vue des patients est pris en compte dans le processus d'élaboration des politiques.

"Les leaders des Premières Nations sont résolus à améliorer la santé et les ressources pour toutes les populations", a dit le Chef régional du Manitoba Bill Traverse. "Cela veut dire améliorer l'accès aux médecins de famille, aux hôpitaux et à l'équipement médical, dispenser davantage de formation aux infirmières et aux médecins et fournir davantage de documentation sur la prévention et le dépistage adaptée sur le plan culturel. Je tiens à remercier Cole Choken et sa famille pour leur engagement et leur sacrifice dans leurs efforts de sensibilisation et leur appui en faveur de la santé des citoyens et des communautés des Premières Nations. En accomplissant ce formidable périple, Cole se révèle un modèle à suivre pour tous nos jeunes et pour l'ensemble des Premières Nations."

Les dons pour la course de Cole Choken contre le cancer peuvent être remis à Spice World, 862 Main Street, Winnipeg (Manitoba) R2W 3P1 ou postés à la Cancer Care Manitoba Foundation, 675 McDermot Ave, Room ON1160, Winnipeg (Manitoba) R3E 0V9 (www.cancercarefdn.mb.ca).

L'APN et Manitoba Keewatinowi Okimakanak Inc. tiendront une course amicale le dimanche 18 juillet à Winnipeg (Manitoba) en prélude à l'assemblée générale annuelle de l'APN qui aura lieu à Winnipeg du 20 au 22 juillet. Durant la course, le Chef national Atleo lancera une initiative axée sur les avantages des modes de vie sains dans les communautés des Premières nations.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Renseignements: visitez colechokenrun.com ou contactez: Jenna Young, Responsable des communications, Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 (mobile), jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.