Le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde, déclare que les réformes des lois et des politiques fédérales doivent être menées en parfaite collaboration avec les Premières Nations

OTTAWA, le 22 févr. 2017 (Ottawa, ON) - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré aujourd'hui que le Groupe de travail de ministres mis sur pied par le gouvernement fédéral et chargé d'examiner les lois et les politiques liées aux peuples autochtones doit travailler en collaboration avec les Premières Nations, afin que les droits de celles-ci soient pleinement respectés.

« Des efforts conjoints menés avec les peuples autochtones pour décoloniser les lois et les politiques du Canada sont essentiels pour exercer pleinement nos droits issus des traités, nos droits inhérents, nos titres et notre compétence, qui sont reconnus et affirmés tant dans la Constitution qu'en droit international », a affirmé le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde. « Respecter ces droits signifie que ce travail doit être fait en parfaite collaboration avec les Premières Nations. La réconciliation nécessite l'adoption d'une nouvelle approche pour s'assurer que les lois et les politiques fédérales soient en harmonie avec tous nos droits, y compris ceux énoncés dans la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. Les Premières Nations doivent être associées à cette démarche importante en tant que partenaires et nations égaux. L'APN voit ce travail comme un élément clé du processus bilatéral continu et permanent avec l'APN que le premier ministre s'est engagé à établir le 15 décembre 2016. »

Pendant l'élection fédérale de 2015, l'APN a publié Éliminer l'écart : Priorités des Premières Nations et du Canada en vue de l'élection fédérale de 2015. Dans les priorités énoncées figure une invitation à « revoir les politiques et les lois actuelles et créer un cadre pour que les politiques et les lois futures soient conformes à l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 et à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ». Depuis lors, le Chef national a continué de faire pression sur le premier ministre et ses collègues, afin qu'ils travaillent avec les Premières Nations à la réalisation de cette vision.

Le premier ministre a fait l'annonce aujourd'hui de la mise sur pied d'un Groupe de travail de ministres, et a déclaré que le groupe « passera en revue les lois, les politiques et les pratiques opérationnelles pertinentes du gouvernement fédéral, pour veiller à ce que la Couronne remplisse ses obligations constitutionnelles en ce qui concerne les droits ancestraux et les droits issus de traités, qu'elle respecte les normes internationales en matière de droits de la personne, y compris la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, et qu'elle appuie la mise en œuvre des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Le Groupe de travail collaborera avec des dirigeants autochtones, des jeunes et des spécialistes pour étudier diverses questions de droit et de politiques liées aux peuples autochtones. » Le Groupe de travail sera constitué de six ministres du cabinet et présidé par l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureure générale du Canada.

L'Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, Agent de communications bilingue, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857 (cellulaire), agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.