Le chef de la direction de la Banque Scotia, Brian Porter, souligne l'importance du commerce mondial et le rôle du Canada dans le développement de l'« économie numérique » lors de la 185e assemblée générale annuelle de la Banque Scotia

TORONTO, 4 avril 2017 /CNW/ - La 185e assemblée générale annuelle des actionnaires de la Banque Scotia avait lieu aujourd'hui, à Toronto. Après avoir fait un compte rendu des résultats de la Banque en 2016, Brian Porter, président et chef de la direction, a présenté le point de vue de la Banque sur la notion de commerce libre et ouvert et a donné à penser que le Canada a l'occasion de jouer un rôle de premier plan dans le développement de l'économie numérique émergente.

M. Porter a plaidé en faveur de la libre circulation des biens et des services, particulièrement dans le cadre de l'Accord de libre-échange nord-américain. Il a également souligné l'importance des accords commerciaux pour la croissance économique du Canada et a réitéré le soutien de la Banque Scotia envers le libre-échange. Bien que le moment soit opportun pour moderniser l'ALÉNA afin de l'adapter aux réalités économiques d'aujourd'hui, il a déclaré qu'ultimement « l'ouverture des marchés demeure la voie la plus sûre pour une plus grande prospérité ». Il a aussi exhorté les leaders du monde politique et du milieu des affaires à engager un dialogue public positif sur les avantages du libre-échange et à investir dans des programmes de formation pour aider les travailleurs déplacés qui veulent participer à la nouvelle économie.

M. Porter a fait le point sur la stratégie numérique de la Banque Scotia. « Notre stratégie est ambitieuse : nous souhaitons devenir un leader du numérique dans le secteur des services financiers. Tous nos efforts pour faire progresser le déploiement de notre stratégie seront avantageux à la fois pour nos clients, nos actionnaires et nos employés. »

Il a également laissé entendre que le Canada doit avoir l'ambition de devenir un leader de l'économie numérique. « De nombreux pays se préparent à saisir les occasions que génère le numérique. Le Canada se doit d'être un chef de file dans ce secteur, a déclaré M. Porter. La bonne nouvelle, c'est que le Canada est prêt pour un départ en force. »

Alors que les gouvernements jouent un rôle important en veillant à ce que les taux d'imposition soient concurrentiels, à ce que les cadres réglementaires s'adaptent à l'évolution technologique et à ce que les conditions soient propices pour attirer et garder le talent au Canada, M. Porter a tenu à souligner celui que joue le secteur privé comme vecteur de l'innovation en déclarant : « au bout du compte, l'innovation triomphe lorsque le secteur privé favorise les investissements dans le personnel, les méthodes et la technologie. »

À titre d'exemple, l'Usine numérique de la Banque Scotia a été inaugurée au centre-ville de Toronto l'an dernier. Non seulement l'Usine offre des possibilités de carrière à des centaines de Canadiens, mais elle contribue également à l'innovation canadienne. Outre l'Usine de Toronto, la Banque Scotia a également ouvert des usines numériques à Mexico, à Lima, à Santiago et à Bogota. « Les investissements de la Banque dans la formation et des programmes d'études axées sur les compétences témoignent encore une fois de notre contribution à l'économie numérique du Canada, a expliqué M. Porter. Nous continuerons à faire tout ce que nous pouvons pour aider le Canada à devenir un chef de file de l'économie numérique. »

M. Porter a conclu en rendant hommage à l'histoire de la Banque Scotia au Canada et dans le monde. « Les BanquiersScotia sont très fiers de cet héritage. Nous savons tous qu'il repose sur une longue tradition d'intégrité et d'efforts pour aider nos clients à améliorer leur situation. »

Pour en savoir plus

 

À propos de la Banque Scotia

La Banque Scotia est la banque internationale du Canada et un leader parmi les fournisseurs de services financiers en Amérique du Nord, en Amérique latine, dans les Antilles, en Amérique centrale et en Asie-Pacifique. Elle s'est donné pour mission d'aider ses 23 millions de clients à améliorer leur situation au moyen de conseils et d'une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d'investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 31 janvier 2017, l'effectif de la Banque Scotia s'élevait à plus de 88 000 employés et son actif à 887 milliards de dollars. Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX : BNS) et à New York (NYSE : BNS). Pour en savoir davantage, veuillez consulter www.banquescotia.com et suivre le fil @ScotiabankViews sur Twitter.

SOURCE Scotiabank



Renseignements : Relations avec les médias seulement, Heather Armstrong, Relations publiques, Affaires de la société et Affaires gouvernementales, Banque Scotia, (416) 933-3250, (647) 632-4524, heather.armstrong@scotiabank.com

LIENS CONNEXES
http://www.scotiabank.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.