Le Cégep de Matane annonce la construction d'un laboratoire unique au Québec
en Techniques d'aménagement et d'urbanisme

MATANE, QC, le 10 févr. /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une conférence de presse tenue à la salle du conseil d'administration du Cégep de Matane le 10 février en présence de partenaires associés au projet, le directeur des Services éducatifs de l'établissement collégial matanais, monsieur Louis Poirier, a annoncé la construction d'un laboratoire unique au Québec dans le domaine de l'enseignement des Techniques d'aménagement et d'urbanisme : l'Abécédaire de la gestion des eaux.

Construit sur les terrains du cégep au coût de 202 500$, l'Abécédaire de la gestion des eaux entrera en service dès la session d'automne 2010. La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce à un partenariat conclu avec Les Entreprises d'Auteuil et fils inc. de Baie-des-Sables, Bionest Technologies de Grand-Mère, Premier Tech Environnement de Rivière-du-Loup, Les Forages Julien Bérubé Ltée de Matane, Béton Provincial de Matane et DBO Expert inc. de Saint-Denis-de-Brompton. Dans le cadre de leur association avec le cégep, nos partenaires ont offert des équipements, des matériaux, de la main-d'œuvre et de la machinerie, soit environ 50 % de la valeur totale des coûts de construction du laboratoire.

    
    Le programme Techniques d'aménagement et d'urbanisme en constante
    évolution
    

Le programme Techniques d'aménagement et d'urbanisme forme depuis un peu plus de 35 ans des techniciens pour le monde municipal. On retrouve des diplômés en Aménagement et urbanisme en entreprise privée et dans certains ministères, mais ils oeuvrent surtout dans le monde municipal à la planification et au contrôle de l'utilisation du territoire. Ils occupent alors des emplois de techniciens en aménagement ou d'inspection en bâtiment et en environnement au sein des villes, des municipalités et des Municipalités régionales de comté (MRC).

Au fil des ans, le programme a évolué pour répondre aux besoins du marché du travail qui s'est vu imposé de nouvelles responsabilités. Les lois et règlements du Québec en matière de protection de la ressource eau ont changé ces dernières années. On a qu'à penser à la Politique de l'eau, à la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables ou à la Gestion par bassin versant. Les règlements qui découlent de la Loi sur la qualité de l'environnement, notamment en matière de traitement des eaux usées ou de captage des eaux souterraines, ont aussi été adaptés afin d'intégrer de nouvelles technologies.

Afin de demeurer constamment en adéquation avec le marché du travail, le programme Techniques d'aménagement et d'urbanisme intègre les connaissances et les compétences utiles à ses étudiants afin de répondre efficacement aux nouvelles tendances en captage et traitement des eaux. Au plan législatif, les ajouts pertinents sont effectués à l'intérieur de plusieurs cours. Au plan technologique, l'annonce d'aujourd'hui permettra aux étudiants d'améliorer leur accessibilité à différents prototypes et d'appliquer sur le terrain leurs apprentissages théoriques.

    
    Le rôle joué par ce nouveau laboratoire unique au Québec : l'Abécédaire
    de la gestion des eaux
    

L'Abécédaire de la gestion des eaux est un nouveau laboratoire unique au Québec dans le domaine des Techniques d'aménagement et d'urbanisme et, plus spécifiquement, en ce qui a trait au développement des compétences en lien avec le captage et le traitement des eaux. Il facilitera chez les étudiants l'application de la théorie, il leur permettra de mieux connaître le fonctionnement de différentes technologies en usage dans ce domaine, de visualiser l'espace occupé par chaque prototype, d'expérimenter l'inspection de différents systèmes et de mettre en pratique certaines règles de sécurité et de salubrité lors de la visite de sites.

L'Abécédaire de la gestion des eaux compte treize prototypes et sept composantes complémentaires installés sur un espace de 6 438 m2. Nous y retrouvons différentes technologies : un élément épurateur classique, un élément épurateur modifié, un filtre à sable hors sol, un cabinet à fosse sèche et un champs de polissage. Selon l'approche performance, nous y trouvons: une fosse septique préfabriquée (STP), un puits absorbant préfabriqué, un système de traitement secondaire (STS), un système de traitement secondaire avancé (STSA) et un système de traitement tertiaire (STT). Le laboratoire comporte aussi un poste de pompage, un poste de pompage faible pression, un préfiltre et quatre sites pour la réalisation des tests de percolation, de perméabilité ou de granulométrie ainsi que deux types d'ouvrage de captage d'eau souterraine.

Il est important pour les étudiants d'être en mesure de connaître un maximum de prototypes, d'observer leurs différentes composantes et, par la suite, de procéder à des expérimentations avec ces systèmes. Avec l'Abécédaire des eaux, ces observations deviennent possibles par la mise en place de plusieurs regards de visite. La présence de plusieurs piézomètres permettra quant à elle de procéder au prélèvement d'échantillons. Par ailleurs, les utilisateurs du laboratoire pourront effectuer des tests de percolation et de perméabilité, des granulométries et des coupes stratigraphiques du terrain récepteur nécessaires à la production d'études de caractérisations de sites et de sols, tel que le demande le Règlement provincial sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées (Q-2, r.8).

    
    Les compétences mises en pratique avec ce nouvel équipement
    d'enseignement
    

Les étudiants en Techniques d'aménagement et d'urbanisme appliqueront leurs compétences pour formuler une proposition d'aménagement; traiter les demandes de permis ou de certificats; effectuer des activités d'organisation des réseaux et de l'infrastructure.

L'Abécédaire de la gestion des eaux leur permettra de réaliser plusieurs activités d'apprentissage, notamment :

    
    - Proposer un type d'installation septique en fonction des besoins et de
      la réglementation.
    - Procéder à des essais de percolation et à des tests de sédimentation.
    - Réaliser une corrélation entre la texture du sol et la perméabilité.
    - Analyser les plans d'une installation septique et faire des
      recommandations s'il y a lieu.
    - Concevoir et élaborer des plans d'installation septique.
    - Inspecter des installations septiques sur le terrain (visite de
      chantier).
    - Concevoir et élaborer des plans d'aménagement des ouvrages de captage
      des eaux souterraines.
    - Analyser des plans d'aménagement des ouvrages de captage des eaux
      souterraines.
    - Compléter des demandes de permis d'installation septique et de captage
      des eaux souterraines.
    

Rappelons que le programme Techniques d'aménagement et d'urbanisme n'est offert que par trois cégeps au Québec. Seul le Cégep de Matane propose le programme en alternance travail et études. Le taux de placement de ses diplômés est de 100 %. Et il est dorénavant le seul établissement collégial québécois à posséder un équipement dédié à l'enseignement tel l'Abécédaire des eaux.

SOURCE Cégep de Matane

Renseignements : Renseignements: Brigitte Lavoie, responsable, Service des communications et du recrutement, Cellulaire: (418) 566-9594, communication@cegep-matane.qc.ca

Profil de l'entreprise

Cégep de Matane

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.