Le cas pratique du Saint-Laurent au centre des échanges de l'observatoire international des Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves (IAGF)

Le Port de Montréal, fier hôte de cette rencontre internationale

MONTRÉAL, le 21 avril 2016 /CNW Telbec/ - À l'issue de la seconde session des Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves (IAGF), qui s'est tenue du 18 au 20 avril au siège social de l'Administration portuaire de Montréal (APM), Erik Orsenna, économiste, écrivain, membre de l'Académie française, spécialiste du développement durable, de l'environnement, de l'agriculture et des économies émergentes et président de cet observatoire international pluridisciplinaire créé par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a présenté les synthèses des travaux qui ont montré la pluralité des usages d'un fleuve et leurs nécessaires acceptabilités, dans une culture du risque maîtrisée et dans un contexte où émergent de nouveaux modèles énergétiques autour des fleuves. L'étude du Port de Montréal au sein du système Saint-Laurent / Grands Lacs a été au centre des échanges.

« À travers cette rencontre internationale de grande importance, nous sommes heureux d'avoir pu contribuer à porter un regard pluridisciplinaire sur le fleuve Saint-Laurent, qui connecte le Port de Montréal à tous les continents et à plus de 140 pays », a souligné Mme Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l'APM. « Les thématiques que l'APM a proposées aux membres IAGF ont été brillamment traitées. L'expertise et le regard averti des membres nous guideront à poser les meilleurs gestes pour assurer la pérennité du fleuve dont nous sommes tant tributaires. »

Porter la voix des fleuves dans le débat international sur la lutte contre le changement climatique et ouvrir la société sur le rôle, la place et la vision du fleuve de demain

Si le fleuve est l'une des ressources les plus affectées par le changement climatique, c'est aussi un formidable levier d'actions en étant à la fois un réservoir d'eau douce, une source de production d'énergie renouvelable, un moyen de transport peu polluant et économique et un vecteur d'aménagement des territoires. Pour cela, il est nécessaire de faire dialoguer les fleuves entre eux, partager les bonnes pratiques pour une bonne gestion de cette ressource et définir le fleuve de demain. C'est le rôle de IAGF qui s'est réuni pour sa seconde session à Montréal.

Le cas pratique du Saint-Laurent et des ateliers sur la culture du risque et de nouveaux modèles énergétiques

Neuf fleuves représentés, représentants institutionnels (Voies Navigables de France, Hidrovia - voie maritime Sud-Américaine - et l'Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal) et experts (économiste, historien, archéologue, spécialiste de la gouvernance, virologue, etc.) ont travaillé dans un premier temps sur le cas pratique du Saint-Laurent autour de deux problématiques :

  • Quelle stratégie collective pour le fleuve de demain (gestion adaptative de la ressource) ?
  • Comment faciliter l'acceptation par toutes les parties prenantes de l'expansion d'un port sur son territoire ?

Par ailleurs, deux ateliers ont porté d'une part sur la capacité d'une population à s'adapter aux évolutions du fleuve (résilience sociale et culture du risque), et d'autre part sur les nouveaux modèles énergétiques autour du fleuve. Ces ateliers prennent place dans les quatre axes d'études qui guident les travaux permanents de IAGF : la pédagogie autour du risque et de la mémoire (inondations et crues), l'acceptabilité sociale des projets autour du fleuve, un cadre de référence pour une bonne gouvernance des fleuves (dialogue entre l'amont et l'aval), et les nouveaux modèles énergétiques et leur intégration sur le territoire.

Des travaux partagés auprès de parties prenantes du Port de Montréal et de la vallée du Saint-Laurent

IAGF a souhaité partager les conclusions de sa seconde session avec des parties prenantes du Port de Montréal et de la Vallée du Saint-Laurent. Plusieurs élus, représentants municipaux, organisations environnementales et maritimes, ainsi que des représentants d'institutions d'enseignement ont notamment assisté à cette synthèse et pris connaissance des éléments de réflexion des débats. Les conclusions définitives seront disponibles dans les prochaines semaines sur le site internet IAGF.

Une prochaine session en octobre 2016 au Paraguay

Imaginée autour de rencontres bisannuelles, IAGF se réunira pour sa 3ème session en octobre 2016 au Paraguay, autour de l'exemple du fleuve Parana et de la région du barrage-centrale d'Itaipu, premier au monde en quantité cumulée d'énergie produite et second en puissance installée.

D'ici là, IAGF poursuivra ses travaux et ses rencontres avec d'autres gestionnaires de fleuves : le Nil, le Fleuve Jaune et l'Amazone.

À PROPOS DE IAGF

Les fleuves se situent au coeur des problématiques climatiques et environnementales d'aujourd'hui. Face à ces défis, « Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves » se veut un lieu d'échange original de haut niveau entre des gestionnaires de fleuves, des représentants institutionnels et des experts internationaux (climatologue, économiste, géographe…). Afin d'ancrer les débats dans la réalité concrète des fleuves, « Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves », créé en 2014 par CNR et présidé par Erik Orsenna est constitué de plusieurs collèges : le collège des 14 membres permanents, le comité des Fleuves, le conseil d'orientation, le conseil de l'innovation, le Fab/lab (pour développer des projets innovants avec des start-up), le collège des doctorants et stagiaires.

Les 14 premiers fleuves concernés :

  • Parana et Maroni en Amérique du Sud
  • Mississipi et Saint-Laurent en Amérique du Nord
  • Nil et Sénégal en Afrique
  • Fleuve Rouge, Fleuve jaune, Mékong et Gange en Asie
  • Elbe, Danube, Volga et Rhône en Europe

À PROPOS DU PORT DE MONTREAL

Exploité par l'Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est un important centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. C'est un port de conteneurs de premier plan desservi par les plus grandes lignes maritimes de transport de conteneurs au monde. Le Port de Montréal a en 2015 manutentionné 32 millions de tonnes de marchandises et accueilli 91 000 passagers et membres d'équipage à son terminal de croisière. Il possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais et est relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens, ainsi qu'à un réseau autoroutier. L'activité portuaire soutient 16 000 emplois et génère des retombées économiques de l'ordre de 2,1 milliards de dollars annuels.

À PROPOS DE CNR

CNR (la Compagnie Nationale du Rhône) est le 1er producteur français d'électricité d'origine 100 % renouvelable et le concessionnaire à vocation multiple du Rhône de la frontière suisse à la mer Méditerranée : production d'hydroélectricité, déploiement de la navigation et de zones portuaires, irrigation et autres usages agricoles. Elle produit plus de 15 TWh annuels issus de son mix hydraulique, éolien et photovoltaïque. Energéticien expert en optimisation des énergies intermittentes, CNR maitrise l'ensemble de la chaîne de valeur et joue un rôle majeur sur les marchés européens de l'électricité. Dotée d'une forte expertise en ingénierie hydroélectrique et fluviale, CNR propose ses prestations d'études, d'assistance à maîtrise d'ouvrage dans le monde entier pour aménager les fleuves dans toutes leurs dimensions. Agir pour le développement durable du territoire rhodanien fait partie intégrante de son modèle de développement, basé sur la redistribution d'une partie de la valeur créée aux territoires dont est issue la production d'électricité. Depuis plus de 10 ans, ses Missions d'Intérêt Général, élaborées en concertation avec les parties prenantes, renforcent ce lien étroit.

 

SOURCE PORT DE MONTREAL

Renseignements : Mélanie Nadeau, Directrice des communications, Administration portuaire de Montréal, nadeaum@port-montreal.com, Téléphone : 514 283-1385; www.port-montreal.com; Sylvain Colas, Directeur de la Communication, Compagnie Nationale du Rhône, s.colas@cnr.tm.fr, Tél. : +33 (0)4 72 00 69 05, Mobile : +33 (0)6 08 23 56 60; www.cnr.tm.fr; Bertrand Porquet, Initiatives pour l'Avenir des Grands Fleuves, Tél. : +33 (0)4 72 00 18 25, Mobile : +33 (0)6 75 07 42 44, b.porquet@cnr.tm.fr

RELATED LINKS
http://www.port-montreal.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.