Le Canadien National doit corriger le tir

QUÉBEC, le 16 juin 2015 /CNW Telbec/ - La députée de Vachon et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, de stratégie maritime et d'électrification des transports, Martine Ouellet, et le député de Jonquière et porte-parole en matière de développement durable et d'environnement, Sylvain Gaudreault, sont déçus de l'attitude du Canadien National (CN) dans plusieurs dossiers, notamment celui de la fosse à saumon dite « du Cordonnier », située à Sainte-Florence, le long de la rivière Matapédia : en avril dernier, le CN l'a remplie avec plus de 6000 tonnes de pierre non lavée, et ce, sans autorisation du ministère québécois de l'Environnement, et sans en avoir avisé la Corporation de gestion des rivières Matapédia et Patapédia.

« L'attitude du CN est inacceptable. Cette erreur aura des conséquences à long terme sur le saumon et l'industrie touristique de la région. Au moment où le projet du port pétrolier de Belledune est sur la table, cet évènement ne fait que conforter notre opposition, considérant que quotidiennement, quelque 240 wagons-citernes de pétrole traverseraient le Québec en passant par la vallée de la Matapédia. La confiance des Québécois envers les compagnies ferroviaires et Transports Canada est à son plus bas, et l'attitude du CN ne fait décidément rien pour aider », a déclaré Martine Ouellet.

« Les irrégularités sont nombreuses dans le dossier de la fosse du Cordonnier. Non seulement le CN n'a fait aucun inventaire faunique avant les travaux, mais, en plus, il a agi au pire moment de l'année, soit pendant le mois où les œufs éclosent. Pour se défendre, l'entreprise invoque l'urgence, alors que ça fait plus de deux ans qu'elle analyse le dossier. Nous demandons au ministère de l'Environnement de sévir et d'imposer au CN une amende exemplaire pour cette faute qui aura de graves conséquences. Un dédommagement devra aussi être accordé à l'industrie régionale pour compenser les pertes liées à l'incident », a poursuivi Sylvain Gaudreault.

Pont de Québec
Dans le dossier du pont de Québec, le CN continue de se défiler. Lors de sa privatisation, en 1995, l'entreprise s'était engagée à entretenir ses infrastructures, et elle refuse maintenant de peinturer le pont de Québec. Rappelons que le CN a réalisé des profits de l'ordre de 3,1 G$ en 2014, une progression de 21 % par rapport à 2013.

« Le CN aurait tout intérêt à adopter une meilleure attitude corporative. Les lois, les règlements du Québec doivent être respectés », a conclu Martine Ouellet.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.