Le Canada se joint à l'initiative de la Banque mondiale et investit 3 millions de dollars pour appuyer la réduction des émissions dans les pays en développement

MARRAKECH, Maroc, le 17 nov. 2016 /CNW/ - Les changements climatiques constituent un défi mondial qui exige une solution à l'échelle mondiale. Le Canada s'est engagé à prendre des mesures fermes face aux changements climatiques et travaille de concert avec ses partenaires internationaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Aujourd'hui, l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé que le Canada se joindra à l'initiative Transformative Carbon Asset Facility de la Banque mondiale et versera 3 millions de dollars. Cette initiative permet d'aider les pays en développement à trouver de nouvelles façons de réduire leurs émissions et à collaborer avec leurs partenaires dans le cadre de projets d'énergie propre, notamment des projets d'énergie géothermique, hydroélectrique, solaire et éolienne, de même que des systèmes de marché comme la tarification de la pollution.

Le Canada investira aussi dans des projets d'énergie propre et dans les transports publics durables dans les pays en développement, ce qui aidera à réduire les émissions et à créer de nouveaux emplois et de nouvelles occasions d'affaires.

Les mesures prises par le Canada face aux changements climatiques aideront les communautés au Canada et partout dans le monde de manière tangible et significative, notamment en améliorant la qualité de l'air et en augmentant l'accès aux débouchés économiques. La lutte contre les changements climatiques est essentielle pour notre économie. Des initiatives de la sorte, qui reposent sur les marchés et les partenariats avec le secteur privé, permettent de réduire les émissions tout en favorisant l'innovation et la croissance d'une économie durable.

Citations

« Le rôle de chef de file du Canada dans la lutte contre les changements climatiques favorise l'innovation et la croissance propre à l'échelle mondiale. Les initiatives de la sorte mettent à contribution les forces du marché pour aider les pays en développement à réduire les émissions et à investir dans un avenir plus propre pour nos enfants et nos petits‑enfants. Ensemble, nous mettons en place les conditions qui permettront aux communautés de partout dans le monde d'avoir accès à de bons emplois tout en vivant dans un environnement sain. »
- L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Les gens qui vivent dans les pays en développement, particulièrement les femmes, sont les plus vulnérables aux répercussions des changements climatiques. Le Canada s'est engagé à partager son expertise et à trouver des solutions novatrices grâce à une approche axée sur la collaboration avec les pays en développement. »
- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

« Nous saluons l'appui généreux du Canada à l'initiative Transformative Carbon Asset Facility et le félicitons pour son leadership dans le dossier des changements climatiques. Nous avons hâte de collaborer avec le Canada et d'autres partenaires pour démontrer le rôle essentiel que peuvent jouer la tarification du carbone et les instruments du marché en élargissant la portée de l'initiative dans un avenir rapproché. »
- Laura Tuck, vice‑présidente, Développement durable, Banque mondiale

Faits saillants

  • Ce partenariat qui vise la réduction des émissions de carbone a été annoncé par la Banque mondiale en décembre 2015, à la COP21 qui s'est déroulée à Paris.
  • Le Canada se joindra aux autres pays qui appuient l'initiative, y compris l'Allemagne, la Norvège, la Suède, la Suisse et le Royaume‑Uni, en investissant dans les innovations sobres en carbone, comme les projets d'énergie géothermique, et en contribuant à créer de nouvelles façons de financer et d'appuyer les projets qui visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement.
  • Au moyen de l'Accord de Copenhague de 2009, les pays développés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars par année pour appuyer la croissance verte et la résilience face aux changements climatiques dans les pays en développement. Grâce à cette somme, des débouchés formidables seront créés et favoriseront la croissance des affaires et l'innovation au fur et à mesure que les entreprises investiront dans les technologies propres et les commercialiseront.
  • Selon la Banque mondiale, l'Accord de Paris a contribué à la création de nouvelles possibilités d'investissements propices à la lutte contre les changements climatiques de près de 23 billions de dollars dans les marchés émergents d'ici 2030.

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Caitlin Workman, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

RELATED LINKS
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.