Le Canada renouvelle son engagement envers l'égalité des sexes à l'ONU - La Journée internationale des filles célébrée avec des militantes

NEW YORK, NY, le 11 oct. 2016 /CNW/ - Aujourd'hui, l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Condition féminine, a célébré la Journée internationale des filles à l'ONU (Organisation des Nations Unies), où elle a rencontré des jeunes femmes et des filles qui militent pour les droits des filles et leur égalité. Ces militantes cherchent notamment des moyens d'offrir un avenir meilleur aux filles du monde entier, y compris pour elles-mêmes.

Lors de son allocution devant la 71e session de la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies, la ministre Hajdu a réitéré la volonté du Canada d'honorer les engagements internationaux qu'il a pris en matière d'égalité entre les sexes, de l'autonomisation des femmes et des filles et du respect de leurs droits fondamentaux.

La ministre a fait valoir un certain nombre de mesures prises par le Canada pour faire avancer l'égalité entre les sexes. Au nombre de ces mesures, elle a signalé l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, récemment lancée en réponse au taux disproportionné de violence perpétrée contre ces femmes et ces filles. La ministre a également parlé des consultations récentes avec des parties intéressées partout au Canada, dans le cadre de la préparation de la Stratégie fédérale contre la violence fondée sur le sexe. En matière de politique sociale, le gouvernement fédéral est en train de mettre au point un cadre pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants, ainsi qu'une stratégie de réduction de la pauvreté. Ces deux initiatives permettront de mieux répondre aux besoins d'un grand nombre de femmes et de familles.

Le Canada s'est engagé à placer l'égalité entre les sexes, les droits des femmes et des filles ainsi que leur autonomisation au cœur de toutes ses initiatives de développement international. Ces priorités reflètent le fait que, dans de nombreux pays, lorsque les femmes et les filles peuvent acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir dans la vie, elles s'en portent mieux -- d'un point de vue économique et sur le plan de la santé. Les filles sont également de grandes artisanes de changement et doivent pouvoir participer pleinement aux décisions concernant leur vie, y compris à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Les faits en bref

  • Au début de l'année, le Canada a été élu à la Commission de la condition de la femme de l'ONU (UNCSW). Il y siègera de 2017 à 2021. Établie en 1946, la Commission est le principal organe intergouvernemental consacré exclusivement à la promotion de l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes dans le monde.
  • Le premier ministre, Justin Trudeau, a adhéré à la campagne onusienne HeForShe, un mouvement de solidarité visant à mobiliser les hommes et les garçons dans la lutte contre les inégalités persistantes auxquelles se heurtent les femmes et les filles dans le monde. Dans le cadre de cette campagne, le premier ministre Trudeau assume les fonctions d'ambassadeur auprès de la jeunesse. À ce titre, il fait la promotion de l'égalité entre les sexes et exhorte les jeunes du monde entier à donner leur appui à ce mouvement et à y participer.

Citation

« Nous savons combien il est difficile de surmonter les profondes inégalités entre les sexes, surtout lorsqu'une société est encore sous le joug d'une culture patriarcale. Les rôles traditionnellement réservés aux femmes et aux hommes, de même que les normes sociales, changent à un rythme qui, souvent, est beaucoup trop lent, voire pénible, car on ne renonce pas facilement au pouvoir et aux privilèges. Toutes les femmes et toutes les filles méritent d'avoir des chances égales à leurs concitoyens de jouir de leurs droits fondamentaux, de réaliser leur plein potentiel et de contribuer à l'avancement de leur collectivité et de leur pays, ainsi que d'en retirer les avantages connexes. Le gouvernement du Canada est résolu à travailler avec tous ses partenaires pour que cela devienne une réalité. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Condition féminine

This news release is also available in English.

On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca.

 

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements : Matt Pascuzzo, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Condition féminine, 613-291-5561; Nanci-Jean Waugh, Directrice générale, Communications et affaires publiques, Condition féminine Canada, 819-420-6810


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.