Le Canada ratifie une convention internationale pour lutter contre le travail et l'exploitation des enfants

GATINEAU, QC, le 8 juin 2016 /CNW/ - Le Canada a officiellement ratifié un traité international qui vise à éliminer le travail des enfants et à s'assurer qu'ils ne quittent pas l'école pour intégrer le marché du travail à temps plein.

La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, l'honorable MaryAnn Mihychuk, a annoncé aujourd'hui à Genève que le gouvernement du Canada a ratifié la Convention sur l'âge minimum, 1973 de l'Organisation internationale du Travail (OIT).

Tout État membre qui ratifie la Convention doit fixer à 15 ans l'âge minimum d'admission à l'emploi et interdire le travail dangereux aux travailleurs de moins de 18 ans, à moins que des mesures précises soient mises en place pour assurer leur sécurité.

La ratification de la Convention no 138 (autre nom sous lequel elle est connue) fait partie des plans du gouvernement du Canada pour consolider sa place dans le monde et rétablir son influence à l'échelle internationale. Le mois dernier, la ministre Mihychuk a participé à une réunion des ministres de l'Éducation du G7 au Japon, où elle s'est employée à faire la promotion du Canada comme chef de file dans les domaines de l'éducation, de la formation, de l'apprentissage et du perfectionnement des compétences.

La ratification de la Convention no 138 ne devrait pas avoir de répercussions négatives sur les entreprises et les activités canadiennes, comme les fermes familiales ou le travail à temps partiel des adolescents canadiens qui, par exemple, gardent des enfants ou occupent des postes de conseillers de camp.

La Convention entrera en vigueur dans 12 mois à compter d'aujourd'hui, donc en juin 2017.

Citations

« La ratification de la Convention no 138 envoie un message clair au sujet des intérêts et des valeurs du Canada. Nous nous joignons à d'autres pays dans le monde qui dénoncent le travail des enfants, ainsi que leur exploitation et la violence à leur égard. Le leadership du Canada peut avoir une influence positive dans le monde. Le Canada se devait de signer la Convention no 138. »
- L'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

« L'un des éléments de l'approche d'ensemble du Canada à l'égard des droits de la personne et de la justice sociale consiste à abolir le travail des enfants; or cela s'inscrit dans les efforts que déploie le Canada depuis longtemps pour améliorer la vie des enfants et des jeunes. La Convention no 138 concernant l'âge minimum d'admission à l'emploi de l'Organisation internationale du travail est l'un des instruments internationaux les plus efficaces pour favoriser l'abolition du travail des enfants, qui les prive de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité. En ratifiant la Convention no 138, le Canada clame haut et fort que la place des enfants est en classe et non pas au travail. »
- L'honorable Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères

« Je suis très heureux d'accueillir le Canada au sein des États qui ont ratifié la Convention no 138 qui établit un âge minimum pour l'admission à l'emploi ou au marché du travail. Cela représente un autre développement positif dans les efforts continus du pays vers le respect complet des droits fondamentaux. »
- Guy Ryder, directeur général, Organisation internationale du Travail et secrétaire général de la Conférence internationale du travail

« Nous félicitons le gouvernement du Canada d'avoir ratifié la Convention no 138. La protection des enfants contre le travail dangereux et l'abolition du travail des enfants sont des priorités de longue date des syndicats canadiens. Nous jugeons important de donner aux jeunes toutes les possibilités d'acquérir des compétences qui les aideront à accéder à la population active, et la ratification de la Convention no 138 est un pas dans ce sens. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec l'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, afin d'améliorer les conditions de vie de tous les Canadiens. »
- Hassan Yussuff, président, Congrès du travail du Canada

Les faits en bref

  • La Convention no 138 est l'une des huit conventions fondamentales de l'OIT qui sont au cœur de la promotion du travail décent.
  • Le Canada se joint à 168 autres pays dans le monde qui ont ratifié la Convention no 138.
  • L'OIT est l'agence spéciale des Nations Unies qui établit les normes internationales en matière de travail, encourage la création d'emplois décents, développe la protection sociale et renforce le dialogue social dans le domaine du travail. Le Canada est l'un des 187 États membres de l'OIT.
  • Les normes internationales du travail prennent la forme de conventions et de protocoles, qui sont des traités internationaux juridiquement contraignants et sujets à la ratification par les États membres, et de recommandations, qui sont des directives non contraignantes. Les normes internationales du travail influent sur les lois et les pratiques en matière de travail des États membres de l'OIT et contribuent à améliorer les conditions de travail partout dans le monde.

Liens connexes

Convention sur l'âge minimum, 1973 
Programme du travail 
Organisation internationale du Travail

Suivez-nous sur Twitter

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : John O'Leary, Directeur des communications, Cabinet de l'honorable MaryAnn Mihychuk, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, 819-654-5611; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.