Le Canada investit dans les technologies propres au Mexique et au Chili pour réduire la pollution et créer un monde plus sain

MARRAKECH, Maroc, le 14 nov. 2016 /CNW/ - Les changements climatiques sont un problème mondial qui exige une solution mondiale. Le Canada est déterminé à réduire les polluants nocifs pour le climat, au pays comme à l'étranger. Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique du Canada, Catherine McKenna, a annoncé que le Canada investira 14 millions de dollars pour réduire les polluants de courte durée de vie qui ont un effet sur le climat, comme le méthane, dans le cadre de partenariats avec le Mexique et le Chili. Ce travail de collaboration créera un environnement plus propre pour tous, tant pour les Mexicains et les Chiliens que pour les Canadiens, ainsi que leurs familles, qui ont en commun cet environnement mondial. 

Cet investissement aidera les pays à adopter des technologies propres et à employer l'expertise canadienne pour réduire les émissions de méthane. Dans le secteur pétrolier et gazier du Mexique, nous travaillerons à réduire le torchage de gaz dans les usines, une pratique consistant à brûler le gaz naturel qui ne peut pas être transformé. Le torchage du gaz produit des émissions nocives qui contribuent aux changements climatiques et à la pollution atmosphérique. Au Chili, nous capterons le méthane dégagé par les déchets en décomposition dans les sites d'enfouissement et réacheminerons la matière organique des déchets par le compostage.

Les polluants de courte durée de vie qui ont un effet sur le climat demeurent moins longtemps dans l'atmosphère que le dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre, mais ces polluants ont des effets beaucoup plus puissants sur le climat et sont très nocifs. Il est essentiel de réduire ce type de polluants pour lutter à court terme contre les changements climatiques. De plus, ces polluants provoquent des problèmes respiratoires et ont d'autres effets négatifs sur la santé. Par conséquent, en les réduisant, nous protégeons la santé des familles et des collectivités à l'échelle de la planète.

Les mesures prises par le Canada pour s'attaquer aux changements climatiques aident de façon tangible et importante les collectivités au Canada et partout dans le monde, car elles permettent d'améliorer la qualité de l'air et de faciliter l'accès aux débouchés économique. En fait, la lutte contre les changements climatiques crée un monde meilleur. Cet investissement fait partie de la promesse du Canada de verser 2,65 milliards de dollars canadiens sur les cinq prochaines années pour aider les pays et les collectivités du monde entier à moins polluer, à être mieux outillés pour résister aux effets des changements climatiques et à contribuer de façon positive à une économie mondiale respectueuse de l'environnement.

Citations

« Les changements climatiques sont le plus grand défi de notre ère, et nous devons travailler en collaboration avec les autres pays pour le surmonter. Le Canada est fier de collaborer avec le Mexique et le Chili pour agir contre les polluants de courte durée de vie qui ont un effet sur le climat en investissant dans les technologies propres. Ces polluants sont de puissants gaz à effet de serre qui ont également des effets nocifs sur la santé de la population. Cet investissement contribuera à bâtir une économie mondiale respectueuse de l'environnement et sera profitable pour les Mexicains, les Chiliens et les Canadiens, car il permettra d'améliorer la qualité de l'air, de protéger notre santé et de ralentir le réchauffement de notre planète, qui nous appartient tous et qui nous est si chère. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Pour le Mexique, l'atténuation des polluants de courte durée de vie qui ont un effet sur le climat est essentielle à l'atteinte des objectifs relatifs aux changements climatiques et au développement durable. Pour ce faire, la collaboration avec le Canada dans le but de réduire les émissions de méthane produites par le secteur pétrolier et gazier favorisera le déploiement de technologies propres et l'introduction de systèmes de mesure, de déclaration et de vérification pour suivre les progrès réalisés dans la réduction de ces émissions. De plus, la réduction des polluants de courte durée de vie qui ont un effet sur le climat entraînera des avantages connexes pour la santé et les écosystèmes de nos collectivités et de notre environnement, tout en protégeant le climat de la planète. »
- Amparo Martínez Arroyo, directrice générale de l'Institut national de l'écologie et de la lutte contre les changements climatiques du Mexique

« L'Accord de Paris a été officialisé et est entré en vigueur le 4 novembre, ce qui est beaucoup plus tôt que prévu. Il s'agit sans contredit d'une excellente nouvelle pour le programme international de lutte contre les changements climatiques. Il incombe maintenant aux pays de travailler à sa mise en œuvre et de prendre les mesures nécessaires pour respecter leurs engagements.

« Nous sommes très heureux de continuer de collaborer au programme environnemental avec le gouvernement du Canada. Nous avons ainsi l'occasion de travailler ensemble à la réduction des polluants de courte durée de vie dans le cadre de projets de gestion des déchets. La réduction de ce type de polluants constitue l'un des éléments de notre engagement international pris au titre de l'Accord de Paris. De plus, la gestion des déchets fait partie des priorités de notre programme environnemental local.

« Nous sommes reconnaissants de l'intérêt et du soutien du gouvernement du Canada, qui appuie l'élaboration de projets de gestion des déchets dans notre pays. Dans le cadre de cette action conjointe, le Chili prévoit également partager son expérience avec d'autres pays qui ont un potentiel élevé d'atténuation dans ce domaine. Cette approche fondée sur les efforts concertés est un mécanisme utile et nécessaire pour réduire efficacement les émissions à l'échelle de la planète. »
- Pablo Badenier, ministre de l'Environnement du Chili

Faits saillants

  • Les effets du méthane émis dans l'atmosphère par l'exploitation pétrolière et gazière sont 84 fois plus puissants que ceux du dioxyde de carbone sur une période de 20 ans, et le carbone noir émis par ces activités accélère le réchauffement du climat dans l'Arctique.
  • Selon les estimations, les sites d'enfouissement sont la troisième source d'émissions mondiales de méthane attribuable aux activités humaines.

Produits connexes

Le premier ministre annonce un soutien pour le financement de la lutte contre les changements climatiques

Le Canada promet 35 millions de dollars pour lutter contre les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Coordonnées: Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

RELATED LINKS
http://www.ec.gc.ca
https://www.canada.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.