Le Canada et l'Ontario lancent des consultations publiques sur le plan d'action provisoire pour réduire la prolifération d'algues nuisibles dans le lac Érié

Plan d'action proposé pour réduire le phosphore provenant de sources canadiennes dans le lac Érié

OTTAWA, le 10 mars 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada et la province de l'Ontario ont publié aujourd'hui le plan d'action provisoire qui contribuera à réduire la quantité élevée de phosphore et la prolifération d'algues toxiques et nuisibles dans le lac Érié.

La réduction de la quantité de phosphore qui pénètre dans le lac Érié est le meilleur moyen de réduire la prolifération d'algues qui peuvent être nocives pour la santé humaine et l'environnement. Même si le phosphore est un élément nutritif essentiel pour les espèces végétales et animales, les scientifiques ont constaté que le surplus de phosphore est responsable de la prolifération d'algues dans le lac.

Le phosphore pénètre dans le lac Érié de nombreuses façons, y compris par le ruissellement à partir des centres urbains et des terres agricoles, les effluents des usines de traitement des eaux usées, les particules en suspension dans l'air, les fosses septiques et les rejets industriels. Ce plan provisoire précise quelles sont les mesures qui peuvent être prises par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l'Ontario, les municipalités, les offices de protection de la nature, les communautés autochtones et les partenaires de secteurs clés comme l'agriculture et l'industrie pour atteindre l'objectif de réduction de la quantité de phosphore dans le lac Érié de 40 %.

Les intervenants et les membres de la collectivité sont invités à formuler des commentaires sur le plan d'action provisoire avant le 9 mai 2017. Les commentaires recueillis serviront à mettre la dernière main au plan d'action pour le côté canadien du lac Érié.

Citations

« L'eau nous relie tous. Nous comprenons très bien son importance et avons tous une raison de nous investir dans sa protection. J'encourage les Canadiens, en particulier ceux qui vivent dans le bassin des Grands Lacs, à participer à ces consultations qui orienteront nos actions concertées visant à protéger le lac Érié. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Les Grands Lacs soutiennent un riche éventail d'écosystèmes, et une partie importante des forces et de la réussite de l'Ontario leur est attribuable. Dans le cadre de Loi sur la protection des Grands Lacs de l'Ontario, la présente proposition de plan d'action visant à réduire les concentrations de phosphore dans le lac Érié repose sur une collaboration avec nos partenaires et a comme objectif que le lac Érié demeure potable et propice à la baignade et à la pêche. »
- Glen Murray, ministre de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique de l'Ontario

Faits saillants

  • Les Grands Lacs constituent le plus grand système d'eau douce de la planète - ils contiennent 20 % de l'eau douce qui s'y trouve.
  • 40 % de l'activité économique du Canada a lieu dans le bassin des Grands Lacs, et 95 % des terres agricoles de l'Ontario s'y trouvent.
  • L'eau potable consommée par la plupart des Ontariens provient du bassin des Grands Lacs.
  • Le lac Érié, qui est le moins profond et le plus productif des Grands Lacs sur le plan biologique, reçoit une importante quantité de phosphore, ce qui le rend très vulnérable aux proliférations d'algues nuisibles et d'algues bleues nocives.
  • La prolifération d'algues a une incidence sur l'utilisation du lac par les millions de personnes vivant dans la région.
  • Au titre de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, le Canada et les États-Unis se sont engagés à parachever les plans d'action nationaux pour le lac Érié au plus tard en février 2018.
  • Le plan d'action provisoire appuie les objectifs de la Loi sur la protection des Grands Lacs de l'Ontario.

Liens connexes

Parlons de la réduction du phosphore dans le lac Érié

Registre environnemental de l'Ontario

Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs conclu entre les États-Unis et le Canada : éléments nutritifs

Loi sur la protection des Grands Lacs

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

Ontario - Facebook.com/Onenvironnement, Twitter: @Onenvironnement, Instagram: @onenvironnement

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Caitlin Workman, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais); Ruth Gebremedhin, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique de l'Ontario, 416-325-5281, Ruth.Gebremedhin2@ontario.ca; Gary Wheeler, Relations avec les médias, Ministère de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique de l'Ontario, 416-314-6666, gary.s.wheeler@ontario.ca

LIENS CONNEXES
http://www.ec.gc.ca
https://www.canada.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.