Le Canada et le monde conviennent de réduire progressivement la source d'émissions de gaz à effet de serre qui croît le plus rapidement dans le monde

KIGALI, Rwanda, le 15 oct. 2016 /CNW/ - Aujourd'hui, le Canada et le monde ont franchi une autre étape importante vers l'atteinte des objectifs internationaux relatifs aux changements climatiques en convenant de réduire progressivement les hydrofluorocarbones (HFC), des gaz à effet de serre qui peuvent être des centaines voire des milliers de fois plus puissants que le dioxyde de carbone et qui sont largement utilisés dans les systèmes de climatisation et de réfrigération.

Réunis à Kigali aujourd'hui, les pays ont adopté une modification au Protocole de Montréal de 1987, qui a pour objectif de protéger la couche d'ozone, afin de réduire progressivement les HFC. Le Protocole de Montréal s'est avéré être l'un des accords internationaux les plus efficaces, puisqu'il a permis d'éliminer 95 % des substances qui appauvrissent la couche d'ozone.

Les HFC sont utilisés partout dans le monde dans les réfrigérateurs, les climatiseurs, les produits en mousse et d'autres articles, et aujourd'hui, les émissions mondiales de HFC équivalent à environ un milliard de tonnes de dioxyde de carbone chaque année. Ce volume correspond aux émissions que produiraient près de 300 centrales thermiques alimentées au charbon ou plus de 200 millions de voitures qui circuleraient sur les routes pendant un an. On s'attend à ce que ce nombre quintuple d'ici 2050 si aucune mesure n'est prise.

Remplacer les HFC par des solutions de rechange plus respectueuses du climat devrait permettre d'éviter un réchauffement de la planète d'un demi-degré d'ici la fin du siècle.

En 2017, le Canada continuera de jouer un rôle de chef de file dans la mise en œuvre du Protocole de Montréal, y compris la modification concernant les HFC, en accueillant la 29e Réunion des Parties qui soulignera le 30e anniversaire du Protocole de Montréal.

Citation

« Le Canada a joué un rôle déterminant en négociant le Protocole de Montréal en 1987 et l'Accord de Paris en 2015. Aujourd'hui, à Kigali, le Canada et le monde ont franchi une autre étape très importante dans la lutte mondiale contre les changements climatiques en convenant de réduire progressivement les HFC. »
- Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits saillants

  • Les HFC représentent moins de 2 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Si aucune mesure n'est prise, ce chiffre pourrait augmenter et atteindre plus de 10 % d'ici 2050.
  • Les HFC sont les gaz à effet de serre dont le volume croît le plus rapidement dans le monde, soit un taux de croissance annuel de 10 à 15 %. Cette augmentation est surtout attribuable à la demande mondiale croissante pour la réfrigération et la climatisation.
  • Le remplacement des HFC par des frigorigènes et des technologies écologiques pourrait améliorer de 50 % le rendement énergétique, réduisant grandement la facture d'électricité des consommateurs et des entreprises.
  • Le gouvernement du Canada proposera des règlements pour réduire de façon considérable la consommation de HFC et interdire la fabrication et l'importation de certains produits qui contiennent des HFC au Canada. De plus, il a mis en place des mesures visant à accroître la récupération, le recyclage et la destruction des HFC présents dans l'équipement de réfrigération et de climatisation et à instituer des dispositions réglementaires encadrant un processus de production de rapports au sujet des HFC.
  • Le Canada a récemment ratifié l'Accord de Paris, favorisant ainsi son entrée en vigueur officielle le 4 novembre.

Lien connexe

La ministre de l'Environnement et du Changement climatique souligne la ratification de l'Accord de Paris par le Canada

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook sur l'environnement et les ressources naturelles au Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Caitlin Workman, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)

RELATED LINKS
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.