Le Canada a besoin d'un régime national d'assurance-médicaments

OTTAWA, le 20 août 2014 /CNW/ - Dans un nouveau rapport publié aujourd'hui, Vers une politique rationnelle d'assurance-médicaments au Canada, la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers demande à tous les paliers de gouvernement d'appuyer l'élaboration d'un régime national d'assurance-médicaments. Le rapport, rédigé par Marc-André Gagnon, PhD., professeur adjoint à l'École d'administration et de politiques publiques de l'Université Carleton, illustre combien le système hybride actuel de médicaments sur ordonnance est inefficace, inéquitable et représente un énorme gaspillage d'argent. Au Canada, la couverture des médicaments est offerte en fonction du lieu de travail et de résidence de la personne plutôt qu'en fonction de ses besoins médicaux. Nous devons améliorer l'accès pour tous les Canadiens et les Canadiennes.

Au Canada, le coût par habitant pour les médicaments sur ordonnance est parmi les plus élevés comparativement aux autres pays de l'OCDE. Un Canadien sur 10 ne peut faire remplir son ordonnance et cela nous classe aussi parmi les pays affichant un important problème d'accès aux médicaments sur ordonnance. Bien que des initiatives aient été mises en œuvre pour contenir l'escalade des coûts, elles n'ont fait que transférer ces coûts ailleurs dans le système.

Vers une politique rationnelle d'assurance-médicaments au Canada met en relief quatre réformes concrètes permettant d'améliorer l'accès aux médicaments sur ordonnance. Les étapes pragmatiques et réalisables, suggérées par Marc-André Gagnon, devraient être mises en œuvre immédiatement afin que les politiques se traduisent en action.

Selon Gagnon, «…un régime universel d'assurance-médicaments ne résoudra pas tous les problèmes du Canada, mais il permettra de bâtir la capacité institutionnelle nécessaire pour améliorer l'accès, diminuer les coûts, améliorer les pratiques, et assurer la viabilité de notre système de soins de santé. ». Gagnon affirme qu'un régime universel d'assurance-médicaments, avec couverture au premier dollar, pourrait générer des économies annuelles allant jusqu'à 11,4 milliards de dollars tout en améliorant les résultats en santé.

Selon un sondage mené par EKOS, 78 % des Canadiens appuient l'élaboration d'un régime universel d'assurance-médicaments au Canada. Selon Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers : « Nos décideurs ont tous les outils nécessaires pour exercer un leadership par rapport à cette question. Nous leur demandons avec instance d'agir pour protéger tous les Canadiens et les Canadiennes. »

La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers représente près de 200 000 infirmières, infirmières, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. Nos membres travaillent dans les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée, le secteur de la santé communautaire et des soins à domicile.

Un exemplaire du rapport est disponible à www.nursesunions.ca

SOURCE : Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers

Renseignements :

Linda Silas, présidente de la FCSII, au 613-526-4661 ou à lsilas@nursesunions.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.