Le bureau du ministre Goodyear remet en question le financement prévu pour le
CRSH dans le budget fédéral selon un courriel obtenu grâce à une demande
d'AIPRP

OTTAWA, le 28 sept. /CNW Telbec/ - Le bureau du ministre Gary Goodyear a menacé de ne pas fournir le financement prévu au budget fédéral pour le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) en raison de la décision de l'organisme de financer une conférence universitaire controversée, selon un courriel obtenu par l'ACPPU en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

L'ACPPU a d'abord appris en juin que le ministre Goodyear avait téléphoné au président du CRSH, Chad Gaffield, pour exiger qu'il réexamine la décision, pourtant avalisée par des pairs, de financer une conférence universitaire intitulée "Israel/Palestine: Mapping models of statehood and prospects for peace" qui devait avoir lieu à l'Université York plus tard le même mois.

"À l'époque, nous avons considéré qu'il s'agissait, de la part du ministre, d'une intervention personnelle si grave que nous avons réclamé sa démission", a indiqué le directeur général de l'ACPPU, James Turk. "Nous ne nous doutions pas alors que cet appel téléphonique était apparemment accompagné de la menace du bureau du ministre de ne pas accorder les hausses de financement prévues dans le budget fédéral."

Portant la mention "Très urgent" et envoyé le 5 juin 2009 au président du CRSH, Chad Gaffield, ce courriel, qui a été écrit par le responsable des communications du CRSH, Trevor Lynn, décrit ce que ce dernier vient de se faire dire par Phillip Welford, chef de cabinet du ministre Goodyear :

"Il (Welford) a dit qu'il s'agissait d'une affaire très sérieuse, si sérieuse en fait qu'elle pourrait empêcher le ministre de recommander un financement accru pour le CRSH dans le prochain budget."

"Ce courriel soulève de graves questions sur la façon dont sont prises les décisions concernant le financement accordé par le gouvernement fédéral aux conseils subventionnaires des établissements d'enseignement", a déclaré M. Turk. "Il faut demander au ministre Goodyear d'expliquer les propos de son chef de cabinet et, s'il ne peut fournir d'explication adéquate, le premier ministre Harper doit garantir l'intégrité de la recherche universitaire au Canada en demandant au ministre de démissionner."

On peut télécharger le courriel original depuis le site Web de l'ACPPU à www.caut.ca.

L'ACPPU représente plus de 65 000 membres du personnel professoral de 121 universités et collèges partout au Canada.

SOURCE Association canadienne des professeures et professeurs d'université (ACPPU)

Renseignements : Renseignements: James Turk, directeur général, ACPPU, (613) 277-0488 (cell.); Kerry Pither, communications, ACPPU, (613) 294-2203

Profil de l'entreprise

Association canadienne des professeures et professeurs d'université (ACPPU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.