Le Bureau de l'intervenant provincial se réjouit du lancement d'un processus de consultation publique avec la communauté afro-canadienne sur l'aide à l'enfance

TORONTO, le 15 sept. 2015 /CNW/ - Un forum grand public permettant aux jeunes afro‑canadiens et à leurs familles de relater les expériences qu'ils ont vécues auprès des organismes de protection de la jeunesse et d'en tirer des enseignements est le bienvenu et s'impose d'urgence, a affirmé Irwin Elman, l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes. Le commentaire a été formulé à la suite du lancement des consultations publiques entourant le projet « Une vision Une voix » -- initiative de la communauté afro-canadienne, financée par le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse de l'Ontario par l'intermédiaire de l'Association ontarienne des sociétés de l'aide à l'enfance.

Les personnes d'ascendance africaine représentent moins de 4 % de la population de l'Ontario. Or, les jeunes Noirs sont surreprésentés au sein des systèmes d'aide à l'enfance et de justice pour les jeunes. Par exemple, 41 % des enfants et des jeunes pris en charge par la société d'aide à l'enfance de Toronto sont afro-canadiens. Dans de nombreux centres urbains ontariens, ils représentent environ 65 % de l'ensemble des enfants pris en charge.

D'après les statistiques sur le système de justice pour les jeunes, entre 1992 et 1993, les jeunes Noirs formaient 13 % du groupe des jeunes de 16 et 17 ans admis dans des prisons ontariennes. Ils formaient ainsi le deuxième groupe d'admissions en importance cette année-là.

« Lorsqu'un jeune est confié à des services d'aide, il doit s'attendre à recevoir du soutien, à ce que ses droits individuels soient respectés et à ce qu'on lui donne la possibilité de réaliser son plein potentiel », a expliqué M. Elman. « Cependant, de nombreux jeunes Noirs disent affronter du racisme et d'autres obstacles systémiques dans le cadre de la prestation de services de nos systèmes d'aide, à savoir ceux axés sur la protection de la jeunesse, la justice pour les jeunes, la santé mentale des enfants et l'éducation. »

« Je suis impatient d'entendre les jeunes Noirs et leurs familles et d'en apprendre plus au sujet de leurs expériences avec les organismes de protection de la jeunesse et aussi de travailler avec eux et des chefs de file afro-canadiens, des intervenants en matière de protection de l'enfance, le gouvernement et d'autres pour voir comment instaurer les changements qui s'imposent », a indiqué M. Elman.

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes 

Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes relève directement de l'Assemblée législative et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application). L'intervenant provincial peut cerner les problèmes systémiques touchant les enfants, mener des examens et fournir des programmes d'éducation et des conseils sur la défense des droits des enfants. Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes.

Suivez-nous sur Twitter ou Facebook.

Document d'information

Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes s'est engagé à écouter et à faire entendre la voix des jeunes Noirs dans les domaines du champ d'exercice que lui prescrit la loi.

  • Lors des audiences « Notre voix, Notre tour » dirigées par des jeunes pris en charge par des organismes d'aide à l'enfance et issus de ce milieu et le Bureau de l'intervenant provincial, les jeunes ont plaidé en faveur d'une stratégie systémique d'aide à l'enfance qui permettrait de mieux les servir ainsi que leurs familles. Leurs opinions sont prises en compte dans le Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l'enfance de l'Ontario.

  • Dans le rapport du Bureau intitulé Ça dépend de qui est en poste, des jeunes Noirs placés sous garde expriment leurs préoccupations par rapport au racisme qu'ils vivent au sein du système de justice pour la jeunesse. 

  • Le Bureau de l'intervenant provincial a lancé une initiative pilotée par des jeunes appelée « Histoire de cheveux -- Comprendre la culture et la communauté de la jeunesse noire prise en charge par les systèmes de l'Ontario ». Cette initiative a pour but de faire entendre la voix des jeunes Noirs pris en charge par un des systèmes de la province, ce qui comprend l'aide à l'enfance et le système de justice pour la jeunesse. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'initiative « Histoire de cheveux » du Bureau de l'intervenant provincial, consultez le site Web

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias : Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes, Tél. : 416-325-5669 ou 1-800-263-2841 (sans frais)

RELATED LINKS
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.