Le budget fédéral omet de prolonger le programme de développement de
l'énergie éolienne

La capacité du Canada de faire concurrence aux États-Unis sur le plan des investissements et des emplois se trouve ainsi réduite

OTTAWA, le 4 mars /CNW Telbec/ - L'Association canadienne de l'énergie éolienne (CanWEA) a exprimé aujourd'hui sa grande déception face à l'omission du gouvernement fédéral de prévoir l'expansion et la prolongation de son Programme écoÉNERGIE pour l'électricité renouvelable dans le budget fédéral 2010. Contrairement au désir qu'il avait formulé d'harmoniser ses politiques en matière de changement climatique et d'énergie propre avec celles des États-Unis, le gouvernement fédéral se dirige sans équivoque dans le sens opposé pour ce qui est d'attirer des investissements et des emplois dans la mise en valeur de l'énergie éolienne.

"L'omission d'élargir et de prolonger le programme écoÉNERGIE aura pour effet de ralentir la mise en valeur de l'énergie éolienne et de réduire notre capacité de faire concurrence aux États-Unis sur le plan des investissements et des emplois à un moment crucial de notre rétablissement économique", déclare Robert Hornung, président de CanWEA. "Nous sommes toujours déterminés à collaborer avec le gouvernement fédéral pour trouver les moyens d'attirer de nouveaux capitaux dans la source d'électricité qui connaît l'essor le plus rapide au monde. Cependant, nous sommes stupéfaits et déçus par la décision de ce dernier d'abandonner un programme rentable qui avait contribué aux niveaux records d'investissements et de création d'emplois dans le secteur de l'énergie éolienne au Canada en 2009, au moment où ce dernier se trouvait en pleine récession."

Alors que le principal programme d'incitatifs du gouvernement fédéral américain continuera d'appuyer les nouveaux projets d'énergie éolienne jusqu'à la fin de 2012, le programme écoÉNERGIE canadien a déjà alloué l'ensemble de ses crédits gouvernementaux et arrêtera de soutenir la construction de projets d'énergie éolienne dès la fin mars 2011 - presque deux ans plus tôt. L'absence de financement fédéral pour les nouveaux projets d'énergie éolienne au Canada incitera de plus en plus d'investisseurs du secteur à abandonner le pays pour diriger leurs capitaux et leurs efforts de création d'emplois vers les États-Unis, où ils peuvent compter sur une plus grande certitude en matière de politiques et un climat plus attrayant du point de vue des investissements.

"Les incitatifs créés par le gouvernement fédéral ont joué un rôle déterminant dans la mise en valeur de l'énergie éolienne au Canada en appuyant et en étoffant les initiatives des gouvernements provinciaux dans ce domaine. Ce partenariat a été un franc succès : la capacité de production des installations d'énergie éolienne au Canada a décuplé en six ans!", dit Hornung. "Bien que le gouvernement fédéral continue d'affirmer que la production d'électricité propre et la création d'emplois sont parmi ses priorités, les mesures prises dans le budget fédéral 2010 prouvent qu'il a décidé de transférer la responsabilité d'attirer de nouveaux investissements et emplois dans l'énergie éolienne aux gouvernements provinciaux."

Le Programme écoÉNERGIE pour l'électricité renouvelable, qui a été créé en janvier 2007, a déjà alloué l'ensemble de ses crédits gouvernementaux et atteint ses objectifs : appuyer le déploiement de plus de 4 000 MW de nouveaux projets d'électricité renouvelable au Canada. Une étude réalisée récemment par GE Energy Financial Services a conclu que les recettes publiques générées par les activités économiques stimulées et mises à profit par l'entremise du programme représentent un taux de rendement interne de 5,3 % sur les capitaux investis par le gouvernement fédéral.

On prévoit que 1 billion de dollars seront investis d'ici 2020 dans des projets d'énergie éolienne à l'échelle mondiale, engendrant la création de plus de 1,75 million d'emplois. Si le Canada veut s'approprier une part plus importante de cette occasion économique en plein essor à l'échelle de la planète, et s'il cherche à maximiser les retombées économiques et écologiques de la mise en valeur de l'énergie éolienne, le gouvernement fédéral devra renouveler son engagement à appuyer le développement des projets d'énergie éolienne jusqu'à ce que le marché du carbone rehausse la valeur des avantages écologiques de cette dernière.

L'Association canadienne de l'énergie éolienne (CanWEA) est une association sans but lucratif qui représente plus de 460 entreprises œuvrant dans l'industrie éolienne, dont des fabricants d'éoliennes, des fournisseurs de composantes, des promoteurs de projets éoliens et des prestataires d'un grand éventail de services au secteur. La CanWEA s'est donné comme mission de promouvoir la croissance responsable et durable de l'énergie éolienne au Canada.

Le président de CanWEA, Robert Hornung, est disponible pour des entrevues.

SOURCE Canadian Wind Energy Association

Renseignements : Renseignements: ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec: Ulrike Kucera, Responsable des relations avec les médias, (613) 234-8716, poste 228, Cellulaire: (613) 867-4433

Profil de l'entreprise

Canadian Wind Energy Association

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2010

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.