Le budget fédéral doit accorder la priorité à la création d'emplois plutôt qu'à une augmentation des compressions, préviennent les TCA

TORONTO, le 20 mars 2013 /CNW/ - Les TCA enjoignent au ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, d'accorder la priorité à la création d'emplois plutôt qu'à une réduction supplémentaire des dépenses dans son budget de 2013, qui sera dévoilé demain.

« La dette publique du Canada est faible, comparativement à ce que nous avons connu dans le passé et aux problèmes de dette auxquels sont confrontées d'autres régions, telles que l'Europe », a déclaré le président national des TCA, Ken Lewenza.

« S'engager à éponger le déficit d'ici 2015, avant de se consacrer à toute autre priorité économique ou sociale, constitue une grave erreur qui ralentira notre reprise économique déjà fragile », a souligné M. Lewenza. Le ministre Flaherty s'est engagé à éliminer entièrement le déficit d'ici 2015, malgré le récent ralentissement économique et la croissance moins rapide que prévue des recettes fédérales.

« Le ministre Flaherty devrait privilégier le pragmatisme plutôt que l'idéologie et reconnaître que l'économie du Canada nécessite plus de soutien de la part de son gouvernement fédéral, et non l'inverse », a ajouté M. Lewenza. Le déficit d'Ottawa a été réduit des deux tiers par rapport aux plus mauvais jours de la récession, les dépenses consacrées aux programmes ont été réduites de plus de 2 points de pourcentage du PIB, et le fardeau de la dette publique (exprimée en pourcentage du PIB) s'allège déjà.

« L'hypothèse selon laquelle nous faisons face à une forme d'urgence fiscale est tout simplement fausse », a déclaré M. Lewenza. « Le gouvernement ne devrait pas empirer le sort de notre secteur public avec ses propres compressions. Cela ne fait qu'aggraver les choses. »

Ken Lewenza a exhorté Jim Flaherty de bien vouloir revenir sur sa décision de réduire les dépenses et d'effectuer de nouveaux investissements ciblés dans des programmes portant sur des secteurs essentiels - notamment augmenter l'appui aux infrastructures publiques, prendre des mesures favorisant la création d'emplois dans la fabrication et d'autres secteurs clés, et modifier le régime d'assurance-emploi.

Les TCA ont approuvé le gouvernement lorsqu'il a indiqué que la formation professionnelle constituerait un élément important de son budget de 2013, mais ont fait remarquer qu'Ottawa devait se préparer à investir de véritables ressources.

« Nous verrons si ce budget permet de faire correspondre de réelles dépenses au discours. » D'après M. Lewenza, Ottawa ne pourra pas se contenter de réaffecter les fonds qui transitent déjà par les programmes provinciaux ciblant la main-d'œuvre - il s'agit d'un tour de passe-passe.

Les TCA pressent également le ministre Flaherty de réaliser des investissements soutenus dans le secteur de la fabrication du Canada. « Malgré l'augmentation des exportations d'énergie, la fabrication reste de loin le plus important secteur d'exportation du Canada, lequel devrait connaître un regain de croissance grâce à la forte reprise observée aux États-Unis et à un dollar canadien moins fort », a fait remarquer M. Lewenza.

« Le gouvernement fédéral peut renforcer cette reprise en réalisant des investissements ponctuels et ainsi soutenir les secteurs de l'automobile, de l'aérospatiale, de la transformation des aliments et d'autres secteurs essentiels. »

Ken Lewenza a demandé au gouvernement d'abandonner les règlements inconsidérés et punitifs de l'assurance-emploi, qui « punissent les victimes » du chômage au moyen d'exigences de vérification et de réinstallation sans précédent.

« Il y a toujours 2 millions de chômeurs au Canada. Le problème ne réside pas dans l'attitude des personnes sans emploi, mais dans le manque d'emplois. Ils méritent de pouvoir accéder à ce système quand ils en ont besoin. » En 2012, en moyenne, seulement un Canadien sur trois officiellement au chômage était admissible aux prestations régulières d'assurance-emploi, et ce chiffre va continuer à baisser avec les nouvelles directives du gouvernement.

SOURCE : syndicat des TCA

Renseignements :

Communications, TCA, John McClyment, 416-315-3202 ou Angelo DiCaro, 416-606-6311.

Profil de l'entreprise

syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.