Le budget de 2017 prévoit du soutien pour les apprenants permanents dans un marché du travail en évolution

LONDON, ON, le 27 mars 2017 /CNW/ - Le budget de 2017 est la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement visant à créer des emplois et à renforcer la classe moyenne. Le Canada a une main-d'œuvre hautement éduquée et compétente, mais étant donné l'évolution des exigences du milieu de travail, les travailleurs doivent parfaire leur formation et leurs compétences. Les changements au sein de l'économie ici et ailleurs au monde offrent à la classe moyenne et à ceux qui travaillent fort pour la joindre des occasions idéales.

La ministre de la Santé, l'honorable Jane Philpott, au nom de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, était à London aujourd'hui pour présenter des mesures annoncées dans le budget de 2017 qui visent à favoriser une culture axée sur l'apprentissage permanent, afin que les Canadiens, à toutes les étapes de leur carrière, puissent s'adapter à l'évolution du marché du travail en poursuivant leur éducation ou en perfectionnant leurs compétences.

Une solide économie dépend d'une classe moyenne solide. Lorsque les Canadiens de classe moyenne ont plus d'argent pour économiser, investir et faire croître l'économie, tout le monde en bénéficie. Le nouveau Plan d'innovation et de compétences du gouvernement du Canada créera des occasions d'apprentissage permanent afin que chaque prochain emploi soit un meilleur emploi.

Le budget de l'année dernière comprenait des mesures destinées à rendre l'éducation postsecondaire plus abordable, y compris pour les apprenants adultes qui cherchent à acquérir de nouvelles compétences. Le gouvernement du Canada poursuit dans cette lancée et propose de rendre admissibles aux bourses canadiennes les étudiants qui suivent des études à temps partiel et ceux qui ont des enfants à charge. Ensemble, ces changements devraient aider 23 000 étudiants de plus à recevoir des bourses et des prêts d'études canadiens chaque année. De plus, un nouveau projet pilote permettra de mettre à l'essai encore plus de nouvelles approches visant à faciliter l'admissibilité des apprenants adultes à ces prêts et bourses.

Ces mesures devraient bénéficier aux femmes canadiennes en particulier, qui s'efforcent souvent d'améliorer leurs perspectives de carrière tout en assumant leurs responsabilités familiales. Les femmes représentent près des deux tiers des bénéficiaires d'un prêt pour études à temps partiel, et parmi les étudiants qui reçoivent une bourse canadienne pour étudiants avec enfants à charge, quatre sur cinq sont des femmes.

Le gouvernement apportera un soutien accru aux adultes sans emploi qui se recyclent, en utilisant de façon plus efficace la marge de manœuvre actuellement prévue dans le régime d'assurance-emploi, afin qu'ils puissent suivre une formation sans crainte de perdre les prestations essentielles sur lesquelles ils peuvent dépendre pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

De plus, le gouvernement du Canada accroîtra considérablement l'aide fédérale aux provinces et aux territoires en versant 2,7 milliards de dollars sur six ans afin d'aider un plus grand nombre de Canadiens sans emploi ou sous-employés des quatre coins du pays à accéder aux mesures de soutien à la formation et à l'emploi dont ils ont besoin pour trouver et conserver de bons emplois.

Dans le cadre du Plan pour l'innovation et les compétences du Canada, le budget de 2017 prévoit également du soutien supplémentaire pour les Canadiens qui se recyclent, particulièrement les groupes sous-représentés comme les jeunes, les Canadiens autochtones et les femmes, ainsi que la création d'un nouvel organisme chargé du développement et de la mesure des compétences au Canada.

Citations

« Le budget de 2017 s'inscrit dans la poursuite de notre plan visant à renforcer la classe moyenne - le cœur de l'économie canadienne. Dans une économie de l'innovation et un marché du travail qui évolue rapidement, l'apprentissage continu est essentiel. C'est pourquoi nous aidons les personnes de tous âges à acquérir les compétences dont elles ont besoin pour trouver de bons emplois bien rémunérés et les garder. »
- L'honorable Patty Hajdu, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

« En soutenant mieux les Canadiens qui travaillent fort et en leur offrant davantage d'occasions de perfectionner leurs compétences, nous pouvons avoir plus de gens au sein de la population active, faire croître notre économie et renforcer notre classe moyenne. Je suis fière que notre gouvernement offre des mesures d'apprentissage permanent qui rassurent les gens qui craignent d'être laissés de côté et qui leur offrent une aide réelle.»
- L'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé

Les faits en bref

  • Le budget de 2017 prévoit une somme de 59,8 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2018-2019, et de 17 millions par année par la suite, afin de rendre admissibles aux prêts et bourses d'études 10 000 étudiants à temps partiel de plus chaque année.
  • Le budget de 2017 prévoit un investissement de 107,4 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2018-2019, et de 29,3 millions de dollars par année par la suite, afin de rendre 13 000 étudiants de plus admissibles aux bourses canadiennes pour étudiants ayant des enfants à charge.
  • Le gouvernement propose de consacrer une somme additionnelle de 287,2 millions de dollars sur trois ans au lancement d'un projet pilote pour mettre à l'essai de nouvelles approches visant à faciliter l'admissibilité des apprenants adultes à l'aide financière aux étudiants.
  • Le gouvernement du Canada transfère actuellement près de 3 milliards de dollars par année aux provinces et aux territoires pour contribuer aux programmes d'emploi et de formation axée sur les compétences. Le budget de 2017 prévoit un investissement supplémentaire de 1,8 milliard de dollars sur six ans, à compter de 2017-2018, pour élargir les ententes sur le développement du marché du travail, de même qu'un somme supplémentaire de 900 millions de dollars sur six ans pour l'élaboration de nouvelles ententes sur le développement de la main-d'œuvre.
  • Le budget propose également un montant de 132,4 millions de dollars sur quatre ans et de 37,9 millions de dollars par année par la suite pour élargir la marge de manœuvre dans le régime d'assurance-emploi de manière à permettre à un plus grand nombre de travailleurs adultes sans emploi de suivre une formation autofinancée tout en demeurant admissibles à des prestations d'assurance-emploi.

Lien connexe

Budget de 2017

Suivez-nous sur Twitter

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Pour les demandes des médias, veuillez contacter : Matt Pascuzzo, Attaché de presse, Cabinet de l'honorable Patty Hajdu, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, matt.pascuzzo@hrsdc-rhdcc.gc.ca, 819-654-4183; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.