Le budget de 2016 annonce le rétablissement de l'âge d'admissibilité à la Pension de la Sécurité de la vieillesse de 67 à 65 ans

OTTAWA, le 19 avril 2016 /CNW/ - Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, a réitéré aujourd'hui l'engagement du gouvernement du Canada à contribuer à améliorer la qualité de vie des aînés au moyen de nouveaux investissements annoncés dans le budget de 2016.

L'objectif d'une retraite confortable vécue dans la dignité devient plus accessible pour les aînés et les travailleurs canadiens grâce aux diverses mesures proposées dans le budget de 2016, comme le rétablissement de l'âge d'admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV) et du Supplément de revenu garanti (SRG) de 67 à 65 ans. Cette modification mettra chaque année jusqu'à 17 000 $ dans les poches des Canadiens à plus faible revenu, lorsqu'ils deviendront des aînés.

Le rétablissement de l'âge d'admissibilité à la SV et au SRG de 67 à 65 ans n'est qu'une des nombreuses mesures annoncées qui contribueront à améliorer la qualité de vie des aînés. Parmi les mesures supplémentaires, figurent ce qui suit :

  • bonifier de 947 $ par année la prestation complémentaire au SRG pour les aînés vivant seuls et qui sont les plus vulnérables;
  • offrir des prestations plus élevées aux couples d'aînés qui reçoivent des prestations du SRG et des allocations et qui vivent séparés pour des raisons échappant à leur contrôle;
  • bonifier le Régime de pensions du Canada à l'issue de consultations avec les provinces, les territoires et les Canadiens, l'objectif étant d'être en mesure de prendre une décision collective avant la fin de 2016;
  • examiner la possibilité de formuler un nouvel indice des prix s'appliquant aux aînés, qui tiendrait compte du coût de la vie auquel les aînés font face;
  • appuyer la construction, la réparation et l'adaptation de logements abordables pour venir en aide aux nombreux aînés qui ont du mal à avoir accès à un logement abordable.

Citation

« Notre gouvernement ne ménage pas ses efforts pour améliorer la situation financière d'un nombre croissant de Canadiens qui ont besoin de notre soutien. Les régimes de retraite publics constituent une partie importante des revenus de retraite des Canadiens, tout particulièrement les aînés à faible revenu vivant seuls qui courent un risque plus élevé de vivre dans la pauvreté. Dans le budget de 2016, le gouvernement réaffirme son engagement à l'égard du renforcement des régimes de retraite publics et de l'amélioration de la qualité de vie des aînés. Tout le monde mérite de vivre dans la dignité et le respect - surtout nos aînés. »
- L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Lien connexe

Le budget de 2016

Suivez-nous sur Twitter

 

 


Document d'information


 

Le 22 mars dernier, des changements importants ont été annoncés dans le budget de 2016 afin de répondre aux besoins des aînés vulnérables à faible revenu. En voici un aperçu :

Rétablir l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse
En 2012, la Loi sur la sécurité de la vieillesse a été modifiée afin d'augmenter graduellement l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) de 65 à 67 ans sur six ans. Ces changements, qui devaient entrer en vigueur en 2023, devaient être pleinement adoptés avant janvier 2029. Dans le budget de 2016, le gouvernement a annoncé son intention de ramener l'âge d'admissibilité à la SV et au SRG à 65 ans et l'âge d'admissibilité aux allocations de 62 à 60 ans.

Cette modification mettra chaque année jusqu'à 17 000 $ dans les poches des Canadiens à plus faible revenu, lorsqu'ils deviendront des aînés.

Accroître le Supplément de revenu garanti pour les aînés vivant seuls
La bonification du SRG pourrait atteindre 947 $ par année pour les aînés à faible revenu vivant seuls à compter de juillet 2016.

Cette bonification aidera les aînés qui dépendent presque exclusivement des prestations de la SV et du SRG, et qui risquent donc de connaître des difficultés financières. La mesure accroîtra la sécurité financière d'environ 900 000 aînés vivant seuls partout au Canada.

Soutien accru aux couples d'aînés vivant séparés pour des raisons échappant à leur contrôle
Des modifications à la Loi sur la sécurité de la vieillesse feront en sorte que les couples recevant des prestations du SRG et des allocations et dont les membres vivent séparés pour des raisons échappant à leur contrôle (comme le besoin de soins de longue durée) reçoivent des prestations plus élevées en fonction du revenu individuel des membres du couple, et non de leur revenu combiné.

Étude d'un nouvel indice des prix à la consommation s'appliquant aux aînés
Le gouvernement du Canada est déterminé à faire en sorte que les prestations de la SV et du SRG suivent l'évolution du coût de la vie réel avec lequel les aînés doivent composer. Le gouvernement se penche donc sur des façons de formuler un nouvel indice des prix à la consommation s'appliquant aux aînés, qui tiendrait compte du coût de la vie auquel les aînés font face.

Instauration d'un nouveau crédit d'impôt pour l'accessibilité domiciliaire
Le crédit d'impôt pour l'accessibilité domiciliaire pour les aînés et les personnes handicapées aidera ces personnes à supporter les dépenses qu'elles engagent pour rendre leur domicile sûr et accessible.

Améliorer le Régime de pensions du Canada
Dans le but de contribuer à améliorer la sécurité du revenu de retraite des travailleurs canadiens, le gouvernement a amorcé des discussions avec les provinces et les territoires sur la bonification du Régime de pensions du Canada, l'objectif étant d'être en mesure de prendre une décision collective avant la fin de 2016. Au cours des prochains mois, le gouvernement lancera des consultations afin de donner aux Canadiens l'occasion de faire part de leurs points de vue sur la bonification du Régime de pensions du Canada.

Soutenir l'accès à des logements abordables pour les aînés
Le gouvernement appuiera la construction, la réparation et l'adaptation de logements abordables pour les aînés au moyen d'un investissement de 200,7 millions de dollars sur deux ans, à compter de 2016-2017, pour venir en aide aux nombreux aînés qui ont du mal à avoir accès à un logement abordable.

De plus, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social a été chargé : 

  • de diriger l'élaboration d'une stratégie canadienne de réduction de la pauvreté qui prévoirait des objectifs en vue de réduire la pauvreté, de même que des mesures et des rapports publics sur les progrès réalisés par le gouvernement.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.