Le boycott des Jeux Mondiaux Policiers Pompiers - Montréal 2017 des pompiers de Montréal fait de plus en plus boule de neige

- Les Teamsters du Canada appuient unanimement les pompiers de Montréal

MONTRÉAL, le 13 mars 2016 /CNW Telbec/ - Le boycott des Jeux Mondiaux Policiers Pompiers - Montréal 2017 prend des allures de déferlante et fait boule de neige au Québec, au Canada et à l'international. C'est aujourd'hui au tour des 120 000 membres de Teamsters Canada d'appuyer à l'unanimité des voix le boycott de cet événement majeur devant entourer les célébrations du 375e anniversaire de la métropole, en 2017.

« Cet appui unanime d'un syndicat majeur est d'autant plus apprécié qu'il a une forte représentation dans le secteur public, mais qu'il est tout aussi omniprésent chez les travailleurs du secteur privé, tous secteurs d'activité confondus » a précisé aujourd'hui le président de l'Association des Pompiers de Montréal, Ronald Martin.

Cet appui unanime de Teamsters Canada survient peu de temps après que des appuis analogues aient été signifiés ces jours-ci par la FTQ et ses 600 000 membres au Québec et 6 200 pompiers australiens membres de la Fire Brigade Employees' Union.

« Plus les semaines s'écoulent, plus les appuis de taille se manifestent » a poursuivi le président de l'APM en indiquant que plusieurs grandes organisations syndicales hors-Québec sont en train aussi de récolter des résolutions à cet effet de leurs assemblées délibérantes. Au rythme où l'appel au boycott des pompiers de Montréal fait son chemin, on pourrait s'attendre, selon les prévisions conservatrices, à ce que d'autres puissantes organisations syndicales emboîtent le pas au mouvement qui risque de coûter inutilement cher aux Montréalais. Les contribuables de la métropole assument un peu plus de 10 M $ du budget global qui avoisine les 22 M $.

« Il faut rappeler que si les retombées économiques estimées de 150 M $, en marge de la tenue d'une soixantaine de disciplines exécutées sur une quarantaine de sites de compétition dispersés à travers la ville, ne sont pas au rendez-vous, il y aura quelqu'un quelque part qui devra payer » a déploré monsieur Martin en laissant entendre que l'administration municipale fera tout pour éviter de porter l'odieux d'un échec de ces Jeux Mondiaux, le cas échéant.

Le leader de l'Association des Pompiers de Montréal a poursuivi en affirmant que l'administration Coderre n'aura alors qu'à s'en prendre à elle-même si, éventuellement, les 100 000 spectateurs attendus, mais surtout les 12 000 athlètes, ne sont pas au rendez-vous.

Celui-ci a conclu que, dans les circonstances actuelles, les prévisions de participation de 12 000 athlètes venant du monde entier, faites par le comité organisateur et la ville de Montréal, sont irréalistes au moment où l'on peut aisément conclure que sans la participation des pompiers, les JMPP- Montréal 2017 ne pourraient attirer au mieux que de 3 000 à 5 000 participants ; ce qui serait bien loin de constituer un succès à comparer, notamment, à l'assistance de 12 000 athlètes policiers et pompiers qu'a enregistrée la dernière édition de ces Jeux à Fairfax, en Virginie, l'été dernier.

 

SOURCE Association des Pompiers de Montréal

Renseignements : Source : Ronald Martin, président, Association des Pompiers de Montréal; Info : Alexandre Dumas, 514-898-4636 (cellulaire), 514-845-7068 (ligne directe), Alexandre.dumas@cohnwolfe.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.