Le blogueur Nik Richie annonces la publication de son livre

LOS ANGELES, le 1er févr. 2012 /CNW/ - Nik Richie, blogueur infâme du site internet thedirty.com, vient de signer une entente avec James McGinniss de McGinniss Associates pour la publication de ses mémoires, œuvre intitulé ALWAYS JUDGE A BOOK BY ITS COVER (TOUJOURS JUGER UN LIVRE PAR SA COUVERTURE) et qui présente l'histoire d'un homme qui s'est converti de fonctionnaire en Larry Flynt de l'Internet. Le gros titre fait par Richie est également engagé dans un combat juridique révolutionnaire.

Lorsque les gens pensent à Kentucky, ils pensent à des chevaux de course et à du bourbon fin, et non à des cas d'internet avant-gardiste. Mais, ce qui est en train de se passer au cours d'une bataille juridique révoltante dans un tribunal fédéral de Kentucky pourrait non seulement entraîner la fermeture du site web www.thedirty.com, mais aussi avoir un impact dévastateur sur des milliers de sites web basés aux États-Unis, surtout dans le cas des sites de réseautage social et de blogues qui permettent aux utilisateurs tiers de poster des commentaires et partager des idées.

Ce contentieux découle d'un procès intenté contre Nik Richie par une femme de Kentucky nommée Sarah Jones, qui est apparue dans plusieurs messages postés sur www.thedirty.com à la fin de 2009. Pour soutenir sa cause, Mlle. Jones affirme que ces messages sont diffamatoires et demande à la Cour de lui octroyer des millions de dollars pour dommages-intérêts contre Nik Richie, pour avoir « permis » la publication de ces messages sur son site.

En général, la loi fédérale interdit strictement le droit d'intenter des actions en justice contre les propriétaires de sites internet pour les matériaux publiés par des tiers. Vue que cette loi a été adoptée en 1996, des centaines de tribunaux ont littéralement décidé que les sites internet qui permettent aux tiers de poster du contenu - tel que Facebook, Twitter, YouTube et Wikipedia - ne peuvent pas être poursuivis en justice pour qu'un tiers ait publié du contenu diffamatoire ou faux sur ce site.

Dans le cas de Kentucky, le juge est parvenu à une conclusion diamétralement opposée, et considère que Nik Richie peut être tenu responsable personnellement de chaque message posté sur son site. Cette décision peut affecter radicalement tous les sites internet qui permettent aux utilisateurs de poster des commentaires - y compris des sites web tels que Facebook - en exposant les propriétaires à une responsabilité illimitée en ce qui concerne le matériel publié par des tiers.

Les experts en la matière se sont dépêchés à condamner la décision de la Cour de Kentucky en l'appelant « une décision troublante et probablement anarchique. » Le cas sera immédiatement apporté en appel devant la Cour d'Appel du Sixième Circuit, qui est dotée d'un pouvoir hiérarchique direct sur les tribunaux de Michigan, Ohio, Kentucky et Tennessee. Les questions impliquées sont si importantes que le cas pourrait arriver devant la Cour suprême des États-Unis.

SOURCE Nik Richie

Renseignements :

siri@platformpr.net

Profil de l'entreprise

Nik Richie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.