Le bien-être des enfants, votre priorité pendant le mois de la prévention de
la maltraitance des enfants

OTTAWA, le 29 sept. /CNW Telbec/ - Au cours des derniers mois, on a pu lire plusieurs articles dans les journaux sur des incidents relatifs à la sécurité des enfants comme, par exemple, le fait de laisser les enfants sans surveillance et les châtiments corporels. Ces articles à propos de tels problèmes sociaux ont fourni l'occasion à des organismes communautaires comme la SAE d'informer le public sur l'importance de demeurer vigilant et de communiquer nos soupçons en matière de maltraitance ou de négligence. Ils font cependant ressortir le manque d'information précise dans la communauté sur l'identification des signes de maltraitance et les démarches à entreprendre pour signaler des inquiétudes.

"La plus grande crainte éprouvée par les gens au moment de décider s'ils vont téléphoner ou non c'est la possibilité de mal interpréter la situation et que cela ne les concerne pas, déclare Barbara MacKinnon, directrice générale de la Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa. Faire cet appel important n'est jamais facile, mais c'est la bonne chose à faire."

L'essentiel est qu'en cas de doute, vous téléphoniez à la SAE. Lorsqu'un préposé reçoit un appel, tous les faits sont notés et il procède à une évaluation de la gravité du risque pour l'enfant. Il s'entretient ensuite avec les parents ou les parents-substituts afin d'avoir leur point de vue sur la situation. S'agit-il d'un manque de jugement? D'un problème général de capacité d'agir comme parent ou parent-substitut? De problèmes de santé mentale ou de toxicomanie? La suite dépend de la situation générale en ce qui a trait à la capacité des parents d'assurer la sécurité et le bien-être de leur enfant. Seul un faible pourcentage d'enfants ou d'adolescents doit faire l'objet de soins. La plupart demeurent avec leur famille qui, elle, reçoit l'aide de la SAE.

Chaque année, la Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa reçoit plus de 25 000 appels et demandes d'enquêtes. 6 500 de ces appels rapportent des cas de maltraitance ou de négligence de la part de membres de la communauté. Tous les autres appels le sont pour des consultations auprès des préposés à l'accueil ou des demandes d'information sur les programmes de la part de membres de la communauté.

L'identification du moment où il faut téléphoner et l'identification des signes de maltraitance ont longtemps été les principaux centres d'intérêt de la campagne annuelle de sensibilisation tenue chaque année au mois d'octobre désigné comme celui de la prévention de la maltraitance des enfants en Ontario. La campagne de cette année, encore tenue sous le thème "Faites entendre votre voix", cherche à sensibiliser davantage à l'idée que le bien-être des enfants et des adolescents constitue une responsabilité communautaire.

Les résidents d'Ottawa peuvent se renseigner davantage sur la maltraitance des enfants, sur la façon d'en reconnaître les signes imperceptibles et évidents et de les signaler en visitant le site useyourvoice.ca.

    
    Événements des médias (possibilité de photo) Le défi Faites entendre
    votre voix
    

Le défi Faites entendre votre voix. Le public est invité à tester sa voix et à se sensibiliser davantage au problème de la maltraitance des enfants. Des audiologistes seront là pour mesurer les décibels de ceux qui choisissent de "faire entendre leur voix" pour crier "Levez-vous pour les enfants, donnez-leur une voix!" Le gagnant de la voix la plus forte recevra un chèque-cadeau du Centre commercial Bayshore. L'événement sera couvert par The New Hot 89.9FM.

    
    Quand              Samedi 3 octobre, de 12  à 13 h

    Où                 Centre commercial Bayshore, comptoir du service à la
                       clientèle, sous les escaliers roulants

    Accès des médias   Tout participant, y compris les organisateurs, les
                       jeunes déjà pris en charge identifiés auprès des
                       médias par la coordonnatrice des communications.
    

SOURCE Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa

Renseignements : Renseignements: France Clost, Communications, La société de l'aide à l'enfance d'Ottawa, (613) 747-7800, poste 2033, www.casott.on.ca

Profil de l'entreprise

Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.