Le Barreau publie un rapport qui propose des stratégies pour combattre le racisme systémique dans les professions juridiques

TORONTO, le 22 sept. 2016 /CNW/ - Aujourd'hui, le Groupe de travail sur les défis des titulaires de permis racialisés du Barreau a publié un rapport proposant 13 recommandations pour aborder le problème du racisme systémique dans les professions juridiques.

Le rapport représente la dernière étape d'une longue période de consultations et d'étude, qui a montré que les titulaires de permis racialisés font face à des obstacles généralisés au sein des professions, et ce à toutes les étapes de leurs carrières.

Une proportion de 40 pour cent des titulaires de permis racialisés ont indiqué que leur identité ethnique ou raciale constituait un obstacle à l'entrée dans la pratique, alors que 43 pour cent ont cité ce même facteur comme obstacle à leur avancement.

Le rapport contient 13 recommandations sous cinq grandes catégories d'action : mesure des progrès, accélération du changement de culture, éducation au changement, mise en œuvre des soutiens et activités du Barreau.

« Le rapport du Groupe de travail sur les titulaires de permis racialisés identifie clairement les obstacles majeurs qui se posent à ces titulaires de permis. En tant que profession, nous devons aborder ces problèmes. Le Barreau s'est engagé à veiller à ce que la loi et la pratique du droit tiennent compte de toute la population de l'Ontario, a déclaré le trésorier du Barreau Paul Schabas. Le groupe de travail a consacré beaucoup de temps et d'énergie à ce projet et je le remercie pour son travail, ainsi que tous les membres des professions et du public qui ont partagé leurs expériences. »

Le coprésident du groupe de travail Raj Anand affirme que « les avocats et les parajuristes ont une responsabilité particulière de promouvoir les droits de la personne dans leurs propres milieux de travail et dans leurs relations avec le système judiciaire et le public. Nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour veiller à ce que les professions soient diverses et inclusives ».

La coprésidente du Groupe de travail Janet Leiper a ajouté, « Nous essayons d'effectuer un changement dans la culture des professions juridiques et nous croyons que ces recommandations constituent un pas nécessaire dans la bonne direction ».

Le public a jusqu'au 14 novembre 2016 pour faire part de ses commentaires, et le Conseil d'administration du Barreau devrait voter sur les recommandations proposées dans le rapport le 2 décembre 2016.

Le rapport est disponible en ligne.

Le Barreau du Haut-Canada est l'organisme régissant plus de 50000 avocates et avocats et 8000 parajuristes dans la province de l'Ontario au Canada et le trésorier en est le chef. Le mandat du Barreau est de réglementer la profession juridique dans l'intérêt du public en maintenant l'indépendance, l'intégrité et l'honneur de la profession juridique pour faire progresser la cause de la justice et la primauté du droit.

Suivez-nous @LawsocietyLSUC sur Instagram, Twitter et Facebook.

SOURCE Barreau du Haut-Canada

Renseignements : Source : Orli Giroux Namian, responsable -- Relations avec les médias et gestion d'enjeux au 416 947-3336 ou à ogiroux@lsuc.on.ca

LIENS CONNEXES
http://www.lsuc.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.