Le BAC organise un séminaire pour lutter contre le problème croissant qu'est le vol de véhicules récréatifs au Nouveau-Brunswick

DIEPPE, NB, le 4 juin 2014 /CNW/ - Alors que s'amorce l'été, il en va de même pour le vol de véhicules récréatifs, notamment des véhicules marins, VTT, remorques et même motoneiges. De fait, les véhicules récréatifs sont ceux qui sont les plus souvent volés au Nouveau-Brunswick et cela entraîne des coûts sur le plan personnel et des augmentations de taux d'assurance pour les consommateurs.

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) et les forces de l'ordre au Canada atlantique ont formé un partenariat pour régler ce problème croissant. Aujourd'hui, le BAC et le réseau provincial contre les vols de véhicules du Nouveau-Brunswick (PATNET N.-B.) organisent le séminaire Des signaux d'alerte en bordure de la route : Enquêtes sur le vol de véhicules récréatifs à l'intention des patrouilleurs à Dieppe.

« Le vol de véhicules est souvent une activité privilégiée des criminels organisés et une entreprise lucrative qui n'a pas de frontières. Malheureusement, le Canada atlantique n'est pas à l'abri du problème », déclare Amanda Dean, vice-présidente, région de l'Atlantique, BAC. « De nos jours, les criminels deviennent de plus en plus sophistiqués et c'est pourquoi il est si important que les forces de l'ordre, les assureurs, les agences de services frontaliers et autres intervenants mettent sur pied de solides partenariats et des réseaux de partage de renseignements pour sévir contre le vol de véhicule. En fait, c'est un partenariat qui nous rassemble aujourd'hui », ajoute-t-elle.

L'atelier de formation unique en son genre vise à aider les agents d'application de la loi en première ligne  à reconnaître les types de véhicules récréatifs qui sont les plus susceptibles d'être volés et à savoir comment ces vols sont commis et à identifier les signaux d'alerte durant les enquêtes et les moyens de prévenir le vol de véhicules récréatifs.

L'atelier couvre également les lois applicables à la perquisition et saisie en bordure de la route en vertu du Code criminel et les renseignements au sujet de l'industrie de récupération des véhicules et l'Opération chasse au trésor -- qui est souvent révélatrice pour les agents d'application de la loi qui ont des idées préconçues sur les exploitants de récupération en général. Une douzaine de véhicules récréatifs sur place sont utilisés par la police et le personnel des Services d'enquête du BAC pour montrer aux agents les principaux facteurs servant à identifier les véhicules volés.

Selon Guy Ouellette, enquêteur aux Services d'enquête du BAC, région de l'Atlantique, le taux de récupération des véhicules récréatifs a tendance à être faible. « Le plus grand problème est de trouver les véhicules », explique-t-il. « Dans bien des cas, les gens ne déclarent pas le vol de leur véhicule parce qu'ils ne l'ont pas enregistré, assuré ou immatriculé. De plus, ces genres de véhicules tendent à changer de main rapidement. Même lorsque les forces de l'ordre récupèrent un véhicule volé, ils n'ont souvent pas de moyen de retrouver son propriétaire. »

« Par contre, les séminaires à l'intention des forces de l'ordre comme Des signaux d'alerte en bordure de la route sont extrêmement utiles », ajoute M. Ouellette. « Lorsque nous augmentons le niveau de sensibilisation de la collectivité des forces de l'ordre, nous assistons à une augmentation du nombre de véhicules récupérés. »

Le sergent Marc Beaupré, sous-officier responsable des opérations pour le district 8 de la GRC (Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick), a ajouté : « Les outils de formation et d'enquête disponibles par l'entremise du réseau PATNET sont très importants pour nos agents en première ligne, car ils ne pourraient pas y avoir accès autrement. Le partage de l'information se fait beaucoup plus facilement entre les diverses agences et nos agents deviennent rapidement au fait des nouvelles tendances associées au vol d'automobile. En fin de compte, cela nous aide grandement à mieux protéger nos collectivités. »

Les séances de formation Des signaux d'alerte en bordure de la route s'inscrivent parmi les initiatives de l'industrie de l'assurance et du réseau PATNET (Réseau provincial contre les vols de véhicules) des organismes d'application de la loi : une cohorte grandissante d'agents d'application de la loi ayant reçu une formation spécialisée dans l'identification des véhicules à moteur qui ont été volés ou autrement associés à des activités frauduleuses. À titre de cofondateur, le BAC donne la formation et offre les ateliers et participe à la communication de renseignements sur les tendances selon les administrations et le nombre de vol de véhicule. Depuis la mise en place du réseau PATNET en 2010, l'intérêt à l'égard de programmes comme Des signaux d'alerte en bordure de la route n'a cessé de croître, attirant des agents d'application de la loi de partout au Canada. En 2013, le réseau PATNET a étendu son rayonnement en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard. On prévoit également d'étendre le réseau PATNET à l'Ontario cet automne, et possiblement à l'Alberta à une date ultérieure.

« L'intérêt suscité illustre une forte sensibilisation à l'efficacité d'enquêtes robustes et de poursuites en justice pour lutter contre le vol de véhicules récréatifs. La formation spécialisée joue un rôle clé dans la réalisation de cet objectif », déclare Mme Dean. « Les résidents du Canada atlantique peuvent être fiers de notre travail de pionnier en ce domaine. C'est une réussite pour le Canada atlantique », ajoute-t-elle. 

Conseils pour empêcher le vol d'un véhicule récréatif :

  • Garez votre véhicule récréatif dans une zone bien éclairée à grande visibilité.
  • Prenez le temps de graver les numéros d'identification visibles et cachés sur votre véhicule. Par exemple, un numéro de permis de conduire peut facilement être retrouvé par la police.
  • Lorsque vous n'utilisez pas le véhicule, envisagez de retirer la batterie, le câble d'allumage ou l'accroche-cosses de batterie pour neutraliser votre véhicule et décourager les voleurs potentiels
  • Verrouillez votre véhicule, même s'il est rangé à l'intérieur d'un bâtiment. Utilisez un cadenas de remorque lorsque votre remorque est vide ou verrouillez-la au véhicule-tracteur. Des dispositifs antivol sont offerts pour les véhicules récréatifs et les véhicules-tracteurs. Certains assureurs offrent des mesures incitatives pour l'utilisation de ces dispositifs.
  • Gardez à portée de la main les renseignements qui distinguent clairement votre véhicule d'autres véhicules semblables. Prenez des photographies, documentez les caractéristiques uniques du véhicule. Cela fera gagner du temps en cas de vol et aidera la police.

À propos du Bureau d'assurance du Canada
Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est fier de célébrer 50 ans à titre de précieuse ressource de renseignements en assurance. Depuis 1964, le BAC collabore avec les gouvernements partout au Canada pour rendre nos collectivités plus sécuritaires, défendant des causes qui touchent directement les Canadiens et l'industrie de l'assurance de dommages. Le BAC est l'association sectorielle nationale qui représente les sociétés privées d'assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent 90 % du marché de l'assurance de dommages au Canada. L'industrie de l'assurance de dommages compte plus de 118 600 Canadiens à son emploi, paie des impôts de plus de 7 milliards de dollars aux gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux et gère en tout des primes de 46 milliards de dollars.

Pour lire les communiqués de presse et d'autres informations, veuillez parcourir la section Centre des médias du site Web du BAC à l'adresse ibc.ca. Suivez le BAC sur Twitter @InsuranceBureau ou aimez-nous sur Facebook.

SOURCE : Bureau d'assurance du Canada

Renseignements : Steve Kee, Directeur principal, Médias et communications numériques, Bureau d'assurance du Canada, 416 362-2031, poste 4387, skee@ibc.ca; Ellen Woodger, Experte-conseil en communications, Bureau d'assurance du Canada, 416 483-2358, Ellen.woodger@sympatico.ca

LIENS CONNEXES
http://www.ibc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.