Le 5e Sommet international sur la profession enseignante cible la mise en œuvre de politiques et de pratiques hautement efficaces

BANFF, AB, le 30 mars 2015 /CNW/ - Les débats du 5e Sommet international sur la profession enseignante (SIPE 2015) se sont achevés aujourd'hui, mettant le point final à une rencontre très fructueuse rassemblant plus de 400 représentantes et représentants du milieu de l'éducation provenant de 17 pays. L'événement a été organisé conjointement par le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) [CMEC] et Partenariat en Éducation, en collaboration avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l'Internationale de l'éducation.

« Nous sommes ravis que le comité organisateur du SIPE ait choisi le Canada pour accueillir le sommet de cette année, sommet qui est devenu l'un des forums les plus importants au monde pour l'éducation », a déclaré M. Gordon Dirks, président du CMEC et ministre de l'Éducation de l'Alberta. « Notre rôle d'hôte témoigne de l'excellente réputation dont jouissent nos systèmes d'éducation, ainsi que de l'engagement des provinces et des territoires du Canada pour le dialogue et la coopération en éducation sur la scène internationale. »

Pendant le sommet, les discussions ont surtout porté sur les trois thèmes principaux : développer et encourager un leadership efficace; faire progresser la reconnaissance de la profession enseignante et renforcer le sentiment d'accomplissement des enseignantes et enseignants; et encourager l'innovation dans les classes du xxie siècle. Les déléguées et délégués ont pu échanger sur des considérations d'ordre davantage pragmatique que théorique en mettant de l'avant des pratiques exemplaires pouvant permettre d'améliorer des résultats mesurables.

« Les débats du SIPE sont guidés par les faits », a indiqué M. Andreas Schleicher, directeur de la Direction de l'éducation et des compétences de l'OCDE. « Nous nous appuyons sur les résultats d'études comme le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) et l'Enquête internationale sur les enseignants, l'enseignement et l'apprentissage (TALIS) pour discerner les domaines dans lesquels les systèmes d'éducation obtiennent de bons résultats ou enregistrent d'importants progrès. Nous pouvons ensuite rencontrer certains des acteurs à l'origine de ces résultats et leur demander : Comment avez-vous réussi? Quelles techniques employez-vous? Qu'est-ce qui n'a pas marché en cours de route? Le SIPE concerne vraiment les tenants et aboutissants de l'excellence en enseignement. »

L'excellence en enseignement est le moteur du SIPE. C'est également le fil conducteur des résultats des élèves, car les enseignantes et enseignants de qualité savent comment obtenir le meilleur de leurs élèves. « Nous sommes déterminés à appuyer la profession enseignante et à renforcer son statut dans le monde », a déclaré M. Fred van Leeuwen, secrétaire général de l'Internationale de l'éducation, un des partenaires du SIPE. « C'est la pierre angulaire de tout système éducatif de qualité, et défendre les intérêts de la profession représente un investissement déterminant dans notre avenir collectif. Le SIPE est une part importante et très utile de cet investissement. »

Le sommet, qui a rassemblé des représentantes et représentants du milieu de l'éducation de nombreux pays, a brillamment illustré la valeur ajoutée de la coopération internationale. Il a également mis en évidence la collaboration entre les secteurs public et privé. « En tant qu'hôtes conjoints du SIPE 2015, nous sommes très heureux d'avoir démontré ce que la coopération dans la sphère de l'éducation pouvait accomplir », a déclaré Mme Akela Peoples, présidente-directrice générale de Partenariat en Éducation, une organisation caritative pancanadienne dédiée à la promotion de l'éducation publique au Canada. « Tout un éventail de commanditaires a permis de réaliser le SIPE au Canada en 2015; et leurs contributions montrent combien les entreprises, les syndicats, les gouvernements et la société au sens large ont à cœur l'excellence en éducation publique. »

« Nous devons œuvrer ensemble pour veiller à ce que les systèmes d'éducation restent pertinents pour les élèves d'aujourd'hui », a poursuivi M. Dirks. « L'amélioration de la profession enseignante relève d'une responsabilité collective dont l'ensemble de la société bénéficie. Le SIPE est l'événement phare dans la réalisation de ce travail sur la scène internationale et nous sommes très fiers d'avoir pu collaborer avec autant de partenaires à la réussite du SIPE 2015. »   

Le CMEC et Partenariat en Éducation souhaitent souligner le soutien financier accordé au SIPE 2015 par le gouvernement de l'Alberta, Samsung, le gouvernement du Canada, Pearson Canada, SMART Technologies, le Groupe Banque TD, Deloitte, TES Global ainsi que la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants.

Au sujet du CMEC

Fondé en 1967, le CMEC donne aux ministres de l'Éducation au Canada une voix collective et leur permet d'assumer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international. L'organisme aide les provinces et les territoires à exercer leur compétence exclusive en éducation. Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Web au www.cmec.ca.

Consultez le site Web du sommet au www.sipe2015.org

Au sujet de Partenariat en éducation

Partenariat en Éducation est une organisation caritative nationale qui s'applique à bâtir des partenariats afin de soutenir, de promouvoir et de faire avancer le système d'éducation publique au Canada. Nous misons sur cinq livrables clés : nos programmes scolaires novateurs, nos initiatives de perfectionnement du leadership des éducateurs, la mobilisation des connaissances et l'élaboration de politiques s'y rapportant, nos célébrations en hommage à l'excellence et nos collaborations continues partout au Canada. Depuis 1993, plus de 5,7 millions d'élèves ont participé à un ou à plusieurs des programmes de Partenariat en Éducation. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de Partenariat en Éducation, consultez www.thelearningpartnership.ca

SOURCE Conseil des ministres de l'Education (Canada)

Renseignements : M. Colin Bailey, Directeur, Communications, CMEC, Cellulaire : 416 938-1911, Téléphone : 416 962-8100, poste 259, Courriel : c.bailey@cmec.ca, Twitter : @CCMEC; Mme Bernadette Celis Clarke, Responsable des relations médias et des communications, Partenariat en Éducation, Cellulaire : 416 894-0551, Courriel : bcelis@thelearningpartnership.ca, Twitter: @TLPCanada

LIENS CONNEXES
http://www.cmec.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des ministres de l'Education (Canada)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.