Le 4 février - Journée mondiale contre le cancer - Accès interdit aux nouveaux médicaments contre le cancer au Québec

MONTRÉAL, le 3 févr. 2015 /CNW Telbec/ - « Encore une fois, l'économie l'emporte sur la valeur thérapeutique des nouveaux médicaments contre le cancer », déplore la présidente de la Coalition Priorité Cancer au Québec, madame Nathalie Rodrigue, T.M. La Coalition demande au ministre Gaétan Barrette de renverser les refus à répétition de l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) à l'égard des nouveaux médicaments contre le cancer. Quatre nouveaux médicaments anticancéreux ont été rejetés hier par l'INESSS pour des raisons purement économiques, alors que leur valeur thérapeutique est reconnue, ce qui porte le taux de refus des nouveaux médicaments anticancéreux à 80 % depuis le mois de juin 2014. « C'est une situation intolérable et complètement injuste pour les personnes atteintes de cancer au Québec qui, manifestement, ne semblent pas avoir les mêmes droits que les autres Canadiens », constate madame Rodrigue.

La Coalition accueille favorablement le projet de loi 28 qui autorisera le ministre Barrette à négocier des ententes avec les compagnies pharmaceutiques afin d'obtenir des économies à l'inscription de nouveaux médicaments, comme cela se fait ailleurs au Canada. « Le cancer, lui, n'attend pas. C'est pourquoi nous voulons que le ministre aille de l'avant dès maintenant et qu'il change la décision de l'INESSS ; les personnes atteintes de cancer en ont besoin », dit madame Rodrigue.

Les Québécois donnent des dizaines de millions de dollars chaque année pour la recherche contre le cancer. « Pourquoi ne peuvent-ils pas bénéficier des retombées des recherches qu'ils contribuent à financer ? », demande le président du Comité des patients et survivants du cancer, monsieur Serge Dion. « Pourquoi devrions-nous accepter cette situation ? Qu'est-ce qu'un médecin québécois doit dire à un patient atteint de cancer alors qu'il sait que les provinces voisines remboursent le médicament dont il a besoin pour traiter son cancer ? », ajoute Monsieur Dion, qui plaide pour un véritable débat public sur l'accès aux médicaments au Québec.

Enfin, la présidente de la Coalition, madame Nathalie Rodrigue, T.M., déclare que les économies potentielles que pourront générer des ententes de partage de risques avec l'industrie pharmaceutique, comme cela se pratique ailleurs au Canada, doivent favoriser un meilleur accès aux médicaments pour les Québécois et ne pas servir uniquement à éponger les déficits. « Le déficit de la santé est aussi un vrai déficit », ajoute madame Rodrigue.

Les quatre médicaments contre le cancer rejetés le 2 février

ABRAXANE (cancer du pancréas)

JEVTANA (cancer de la prostate)



GIOTRIF (cancer du poumon)

YERVOY (mélanome avancé ou métastatique)

 

À propos de la Coalition Priorité Cancer au Québec

La Coalition Priorité Cancer au Québec a été fondée en 2001 dans le but de donner une voix forte, soutenir et défendre les personnes touchées par le cancer (patients, survivants, proches aidants et leurs familles), pour appuyer les organismes communautaires et les professionnels de la santé œuvrant en cancer et pour renforcer l'organisation de la lutte contre le cancer. Grâce à toutes les organisations et les individus membres, la Coalition représente près de 1,5 million de personnes.

 

SOURCE Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements : Sylvie Piché, conseillère en communication, (514) 868-2009, poste 225, spiche@coalitioncancer.com

LIENS CONNEXES
http://www.coalitioncancer.com/

Profil de l'entreprise

Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.