Le 22e Congrès du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) à
Rivière-du-Loup - 65 ans à militer sur tous les fronts !

RIVIÈRE-DU-LOUP, QC, le 2 juin /CNW Telbec/ - Plus de 125 délégué-es provenant de quelque 110 syndicats affiliés à la CSN participeront au 22e Congrès du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CCBSL-CSN), qui célèbre son 65e anniversaire de fondation. Le congrès se déroule du 2 au 4 juin au centre des congrès de l'Auberge de la Pointe, à Rivière-du-Loup.

Sur le thème 65 ans à militer sur tous les fronts !, les délégué-es discuteront des façons de revaloriser l'action syndicale en insistant notamment sur l'importance de la syndicalisation. La déclaration du comité des jeunes de la CSN sur les principes de développement durable sera présentée en séance plénière, constituant un prélude au débat visant à doter les syndicats affiliés d'un responsable dédié à l'environnement.

Acteur de premier plan pour défendre les travailleuses et les travailleurs et améliorer les conditions de vie de la population en général, le conseil central poursuivra sur cette veine entre autres en axant ses travaux sur le phénomène de la dévitalisation des municipalités. "Nous continuerons à militer pour contrer l'appauvrissement de notre région, a déclaré Nancy Legendre, vice-présidente du CCBSL-CSN. Au premier chef, il importe donc de maintenir les emplois dans la région, dont ceux de Bombardier, de sortir les travailleurs sylvicoles des conditions de travail d'une autre époque et de soutenir les revendications et les gestes posés par les populations rurales et celles qui vivent dans les municipalités dévitalisées."

Claude Ouellet, de l'Université du Québec à Rimouski, présentera le fruit de ses recherches en ce domaine, depuis la colonisation de l'est du Québec, au sortir de la Grande Crise économique, jusqu'aux gestes concrets posés par les populations de municipalités pour les revitaliser. La présentation a lieu le vendredi après-midi.

La question de la concentration des médias sera aussi abordée, le vendredi matin, à partir d'une présentation de Daniel Giroux, de l'Université Laval. Incidemment, des représentants du Syndicat des travailleurs de l'information du Journal de Montréal (CSN), qui vit le plus long conflit de l'histoire des relations de travail dans la presse écrite au Québec, feront une intervention le jeudi avant-midi.

Un bout d'histoire

Le congrès triennal soulignera la 65e année d'existence du CCBSL. Les délégué-es pourront consulter des documents d'archives qui rappelleront de grands moments du conseil central, fondé à l'initiative notamment des membres de la Fédération catholique de l'industrie du bois et de la Fédération des barbiers. On se souviendra des courageuses grèves des travailleurs de la Price Brothers dans les années 1940 qui ont lancé le mouvement de syndicalisation dans l'est du Québec et abouti à la fondation du CCBSL.

Claudette Carbonneau : la rupture du pacte social

Alors que ce congrès se déroule peu après l'adoption du budget du Québec, la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a voulu rappeler aux délégué-es à quel point ce budget marque une rupture du pacte social liant les Québécoises et les Québécois et leur gouvernement. "En raison de son refus entêté à revoir la progressivité du système fiscal, une majorité de contribuables risque de crouler sous des mesures hautement régressives, a-t-elle souligné. En outre, qu'il s'agisse de la taxe santé, de la mise en place d'un ticket modérateur ou de la hausse du bloc patrimonial d'électricité, ces mesures sont inacceptables. Et le tout se fait sans un débat public large. C'est une honte de malmener ainsi la démocratie."

Des compressions catastrophiques

La présidente de la CSN a ajouté qu'il était trompeur d'affirmer que 60 % des efforts de redressement budgétaire viennent du gouvernement puisque ce sont les services à la population qui vont être amputés de plus de 5 milliards de dollars d'ici 2014. Ces mesures s'accompagnent d'une politique de non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux qui touche le personnel administratif des secteurs de la santé, des services sociaux et de l'éducation. Tout cela, alors qu'on fait de plus en plus appel aux personnels des agences privées, aux sous-traitants et aux PPP qui coûtent les yeux de la tête !

"Alors qu'il aurait fallu de l'envergure, c'est à un exercice comptable ratatiné, déprimant et à courte vue que s'est livré ce gouvernement qui naguère conviait le Québec à prendre son essor", de conclure Claudette Carbonneau.

Le Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) représente plus de 10 000 travailleuses et travailleurs dans quelque 110 syndicats des secteurs privé et public.

SOURCE CSN

Renseignements : Renseignements: Louis-Serge Houle, CSN-Information, (514) 792-0795; Source: Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.