Le 18 mai est la journée mondiale du vaccin contre le VIH

La réunion au Canada des scientifiques qui cherchent un vaccin contre le VIH souligne l'importance de la participation de l'industrie

WINNIPEG, le 17 mai 2013 /CNW/ - La mise au point d'un vaccin contre le VIH s'accélère, en partie grâce à la découverte d'anticorps neutralisants qui pourraient empêcher le virus de pénétrer dans les cellules saines, et grâce aux résultats de l'essai RV 144, qui a révélé que le vaccin avait un taux d'efficacité de 30 %. Ces récentes découvertes ont renouvelé l'intérêt pour la mise au point de vaccins préventifs contre le VIH.

Toutefois, il n'est pas facile de passer du laboratoire à la clinique.

Lors de son assemblée annuelle tenue à Vancouver (Colombie-Britannique), le Bureau de coordination de l'Alliance de recherche et de développement (BCA) de l'Initiative canadienne de vaccin contre le VIH (ICVV) s'est d'ailleurs penché sur la difficulté de faire passer les vaccins potentiels à l'étape clinique et sur le rôle important que joue l'industrie dans ce domaine.

« Nous avons appris lors de cette rencontre qu'au cours des prochaines années, un certain nombre d'essais de vaccins candidats contre le VIH progresseront dans le pipeline. Plusieurs innovations et technologies commencent à mûrir et, grâce à cela, de nouveaux produits voient le jour, avec les bénéfices que cela sous-entend. Il reste encore un certain nombre de barrières à abattre », explique le directeur du BCA, DGreg Hammond.

L'assemblée annuelle du BCA était articulée autour de trois grands thèmes : comprendre les besoins, partager l'information et les connaissances, établir des collaborations. Parmi les 20 conférenciers figuraient des chercheurs canadiens et étrangers et des représentants de l'industrie et de la communauté; ils ont parlé des défis à relever, des ressources disponibles et des points à prendre en considération à l'avenir dans la mise au point d'un vaccin contre le VIH.

« Tout au long de la rencontre, on a souligné l'importance de la collaboration, car elle procure l'expertise, les fonds et les ressources nécessaires aux projets. En l'absence de collaboration, la mise au point de vaccins candidats contre le VIH est ralentie », affirme Hammond.

Un compte rendu de l'assemblée sera publié prochainement sur le site Web du BCA (alliance-bca.ca). Les faits saillants en sont les suivants :

  • il faut accentuer le travail visant à encourager les petites entreprises qui mettent au point des vaccins et à soutenir les technologies qui permettront de réaliser des essais cliniques concluants et de rendre un vaccin disponible;
  • il faut établir des relations de travail et faciliter la communication entre l'industrie et la communauté;
  • il faut impliquer le plus tôt possible les gens de la communauté qui sont touchés par le VIH dans les travaux visant la mise au point d'un vaccin. Cela aidera à tenir les gens informés et engagés, de manière à ce que les vaccins soient compris et soutenus à long terme.

Plus de 75 personnes (chercheurs, représentants de l'industrie, du gouvernement et de la communauté) ont assisté à l'assemblée annuelle du BCA.

L'Initiative canadienne de vaccin contre le VIH (ICVV), la contribution du Canada à la Global HIV Vaccine Enterprise, est une initiative de cinq ans qui vise la collaboration entre le gouvernement du Canada et la Bill & Melinda Gates Foundation et qui constitue une contribution canadienne importante aux efforts mondiaux visant la mise au point d'un vaccin contre le VIH qui soit sécuritaire, efficace, abordable et disponible partout dans le monde. Le Bureau de coordination de l'Alliance (BCA) de recherche et de développement de l'ICVV a été créé par le gouvernement du Canada et par la Bill & Melinda Gates Foundation en novembre 2011 au Centre international des maladies infectieuses (CIMI) de Winnipeg. (Manitoba), une organisation non gouvernementale sans but lucratif. Le BCA est financé par l'Agence de la santé publique du Canada.

La journée mondiale du vaccin contre le VIH a lieu tous les ans pour remercier les bénévoles, les membres de la communauté, les professionnels de la santé et les chercheurs et saluer leur collaboration à la mise au point d'un vaccin sûr et efficace contre le VIH. On profite aussi de cette journée pour éduquer les gens au sujet de l'importance de la recherche visant à mettre au point un vaccin préventif contre le VIH.

SOURCE : Bureau de coordination de l'Alliance

Renseignements :

Renée Barclay,
Spécialiste en communication, Bureau de coordination de l'Alliance
Centre international des maladies infectieuses
Tél. : 204-946-5157
C. élec. : aco-communications@icid.com

Profil de l'entreprise

Bureau de coordination de l'Alliance

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.