L'avenir des quartiers avoisinant l'échangeur Turcot - Un défi pour tous les intervenants du territoire

MONTRÉAL, le 16 août 2016 /CNW Telbec/ - « La vision dégagée par l'OCPM dans son rapport rendu public aujourd'hui sur les quartiers avoisinant l'échangeur Turcot ( Saint-Henri Ouest, Émard et Côte-Saint-Paul) constitue un défi emballant pour mon administration, mais aussi pour tous les corps publics qui interviennent sur le territoire », a déclaré le maire de l'Arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, aussi chef de la deuxième opposition à l'Hôtel de Ville. C'est avec enthousiasme que tous les membres du conseil d'arrondissement accueillent le rapport de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) qui met en lumière les préoccupations et les opinions des participants. « Nous prenons acte des 25 recommandations formulées par les commissaires », a ajouté le maire. Ces recommandations concernent, entre autres, le verdissement massif, le transport actif, le logement pour tous, le développement économique et le patrimoine.

Benoit Dorais a tenu à souligner que s'il est évident pour tous que la construction de l'échangeur Turcot a des impacts majeurs sur les quartiers le bordant tant dans les domaines urbain, économique et social, il faut se rappeler que la seule présence d'une infrastructure de cette ampleur traversant des milieux de vie exige la mise en place de mesures de mitigation permanentes pour espérer développer un environnement sain pour la collectivité. «Tous les intervenants, que ce soit le gouvernement du Québec, la Ville centre, le CN ou le CP, la STM et Parcs Canada, doivent unir leurs efforts dans une grande opération de réhabilitation urbaine visant à compenser ces gens qui vivent les impacts de la présence d'infrastructures qui servent à l'ensemble de la collectivité montréalaise.

« C'est avec enthousiasme que nous recevons les propositions visant à verdir massivement les abords de l'échangeur Turcot de façon à neutraliser les effets négatifs de toute cette circulation qui traverse nos quartiers et ce, autant dans les milieux industriels que résidentiels », a insisté Sophie Thiébaut, conseillère de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles. Pour Alain Vaillancourt, conseiller d'Émard-Saint-Paul, il est important de se rappeler que « l'OCPM ne s'attarde pas seulement au verdissement, mais propose également que l'arrondissement mette en place des mesures concrètes permettant la participation des résidents dans le choix des aménagements des parcs et des espaces verts. »

Pour sa part, Craig Sauvé, conseiller de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles, épouse la vision de l'Office axée sur le transport actif, sur la sécurité des piétons et des cyclistes. « Je suis convaincu que nous trouverons des moyens pour améliorer la connectivité des quartiers grâce aux transports actifs », a-t-il commenté.

« Nous nous réjouissons que l'Office propose de capitaliser sur l'histoire et le patrimoine afin de redynamiser certains secteurs comme le cœur de l'ancien village de Côte-Saint-Paul le long de la rue de l'Église », a déclaré la conseillère d'Émard-Saint-Paul, Anne-Marie Sigouin.

L'équipe responsable de l'élaboration du Plan de développement urbain, économique et social (PDUÉS) est à pied d'œuvre afin de développer un plan d'action qui sera mis en œuvre dans les prochaines années en collaboration avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports et la Ville centre.

La consultation qui a rejoint plus de 2 200 personnes est un succès. « Par la mise en place de différents outils de communication et en allant rejoindre les intervenants directement dans leur milieu, l'OCPM a su mobiliser largement les acteurs du territoire pour qu'ils participent à la démarche », a ajouté le maire Dorais. « C'est d'autant plus remarquable que ces mêmes citoyens ont été sollicités à plusieurs reprises dans le cadre de démarches participatives. »

Des engagements clairs
« Au-delà des chantiers, pensons les quartiers » constitue la première étape d'une démarche participative qui se poursuivra tout au long de l'élaboration et de la mise en œuvre du PDUÉS.  « À cet égard, l'Arrondissement s'engage à créer, dès maintenant, une plate-forme web interactive dédiée aux travaux du PDUÉS afin de poursuivre les échanges avec le milieu », a annoncé Benoit Dorais. « Toujours dans le même esprit, nous mettrons en place, au cours des prochaines semaines, un comité de suivi formé d'acteurs du milieu ce qui inclut bien sûr des représentants des deux tables de quartiers », a-t-il ajouté.  « Nous en profitons pour remercier tous les participants et souligner l'engagement des citoyens et des partenaires dans le développement de leurs quartiers », a conclu le maire Dorais.

Pour en savoir plus sur la démarche de l'OCPM, consultez leur site www.ocpm.qc.ca/quartiersturcot. Vous pouvez également consulter le Rapport de la consultation publique.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement du Sud-Ouest

Renseignements : Thierry Larrivée, Chargé de communication, 514 868-3695


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.