L'avenir commence maintenant : Les acheteurs d'une première maison sont prêts à passer à l'acte, selon les résultats d'une enquête réalisée par RBC

  • Un Canadien sur quatre prévoit acheter une maison au cours des deux prochaines années ; parmi ceux-ci, 44 % sont de premiers acheteurs

  • RBC souligne l'importance de consulter un conseiller en prêts hypothécaires et lance un nouveau centre de ressources en ligne

  • RBC mise sur les robots et l'humour pour s'adresser aux acheteurs d'une première maison

TORONTO, le 11 juin 2015 /CNW/ - Les Canadiens croient en la valeur de l'immobilier : 84 % d'entre eux estiment qu'une maison ou une copropriété est un bon investissement, selon la 22Enquête annuelle RBC sur les tendances du marché résidentiel. Les intentions d'achat demeurent élevées. Ainsi, un Canadien sur quatre (25 %) prévoit acheter une maison au cours des deux prochaines années. Parmi ces acheteurs potentiels, plus de quatre sur dix (44 %) précisent qu'il s'agira d'une première maison.

Or, l'achat d'une première maison peut s'accompagner d'obstacles et susciter de l'anxiété. Les futurs acheteurs citent en majorité leur situation financière comme obstacle à la propriété. La moitié d'entre eux (50 %) affirment n'avoir pas encore agi parce qu'ils n'ont pas assez d'argent pour la mise de fonds. Parmi les autres raisons mentionnées, on compte le revenu (48 %), la sécurité d'emploi (29 %) et les dettes (27 %).

Étant donné que les intentions d'achat au Canada sont élevées et qu'une proportion importante des acheteurs potentiels effectueraient un tel achat pour la première fois, Trisha Fineza Forbes, première directrice, Financement sur valeur nette immobilière, RBC, formule les recommandations suivantes :

« Voyez plus loin que les taux d'intérêt et gérez activement votre prêt hypothécaire. L'achat d'une maison suscite inévitablement de l'anxiété, à n'importe quelle étape de la vie. Heureusement, il est possible de réduire cette anxiété grâce à des conseils judicieux et à un plan financier détaillé qui tient compte des besoins et du mode de vie de l'acheteur, plutôt que de se limiter aux chiffres, affirme Mme Fineza Forbes. Vos projets d'avenir sont à portée de main, et un conseiller en prêts hypothécaires peut vous aider à les concrétiser. »

L'achat d'une première maison est plus qu'une source d'émotions fortes. Aujourd'hui, RBC lance un centre en ligne regroupant des ressources, comme des calculatrices, des articles présentant des conseils et l'accès à des conseillers en prêts hypothécaires, pour aider les acheteurs d'une première maison à se sentir bien préparés à vivre une expérience aussi marquante.

Les tendances locales varient d'un océan à l'autre
Dans l'ensemble du pays, près de la moitié (49 %) des répondants sont d'avis que la conjoncture est propice à l'achat d'une maison. Il ressort de l'enquête de cette année sur l'humeur des consommateurs que le vent tourne en faveur des acheteurs. Globalement, 37 % des Canadiens considèrent le marché immobilier comme équilibré. Toutefois, les répondants sont maintenant un peu plus nombreux à penser que le marché favorise les acheteurs (36 %, comparativement à 33 % l'an dernier), surtout en Alberta (43 %, comparativement à 22 % il y a un an) et au Québec (50 %, contre 43 % il y a un an). Un répondant sur quatre (28 %) le qualifie plutôt de marché de vendeurs.

« L'immobilier s'inscrit dans un contexte économique local et obéit à des tendances locales qui transcendent les moyennes nationales. Les Canadiens surveillent attentivement la conjoncture économique et évaluent soigneusement leur situation financière personnelle avant d'effectuer l'un des achats les plus importants de leur vie, fait valoir Mme Fineza Forbes. Les résultats de l'enquête mettent en relief l'importance de connaître le coût total de l'accès à la propriété et de trouver un plan d'achat qui répond à ses besoins. »

Survol des principaux résultats régionaux :

Colombie-Britannique : Les intentions d'achat sont en hausse dans la province

Alberta : Les Albertains croient que les prix des maisons diminueront et que le marché favorise les acheteurs

Manitoba et Saskatchewan : Les intentions d'achat augmentent dans les Prairies

Ontario : Pour la moitié des acheteurs de maison en Ontario, il s'agira d'une première maison

Québec : Au Québec, hausse des intentions d'achat de maison dans un marché favorable aux acheteurs

Provinces de l'Atlantique : L'intérêt pour l'achat d'une maison et les intentions d'achat sont à la hausse dans les provinces de l'Atlantique

À propos de la 22e Enquête annuelle RBC sur les tendances du marché résidentiel
RBC mène des sondages auprès des consommateurs pour renseigner les Canadiens sur leurs marchés locaux. Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions de la 22Enquête annuelle RBC sur les tendances du marché résidentiel, réalisée par Ipsos Reid du 3 au 14 février 2015. Le sondage annuel en ligne s'intéresse aux attitudes et aux comportements des Canadiens à l'égard de l'achat d'une maison et de l'accès à la propriété. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération du panel en ligne national d'Ipsos Reid visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. La précision des sondages en ligne Ipsos Reid est calculée en fonction d'un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, l'échantillon étant de 2 000 adultes canadiens, les résultats sont considérés comme précis à ± 2 points de pourcentage près, comparativement à ce qu'ils auraient été si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée. La marge d'erreur est plus grande par région ou sous-groupes de la population sondée. Tous les questionnaires et sondages peuvent être affectés par d'autres types d'erreurs, notamment l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

Renseignements sur le Rabais hypothécaire aux employés
RBC est le plus grand prêteur hypothécaire au Canada. Pour une durée limitée, RBC offre aux Canadiens des tarifs hypothécaires identiques à ceux qu'elle offre à ses employés aux termes du Rabais hypothécaire aux employés, soit un excellent taux sans tracas sur les prêts hypothécaires à taux fixe de quatre ans et de cinq ans ainsi que des conseils financiers et des services incomparables qui répondent à tous les besoins lors de l'achat d'une maison. Communiquez avec un conseiller en prêts hypothécaires RBC dès aujourd'hui.

SOURCE RBC (French)

Renseignements :

Denis Dubé, Communications, RBC, 514 874-6556
Julie McCarthy, Blue Sky Communications, 416 929-8253


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.