L'autonomie des arrondissements mise à dure épreuve!

MONTRÉAL, le 24 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Au mois d'octobre dernier, le conseil d'arrondissement recommandait la prolongation du mandat venant à échéance de certains membres du conseil d'administration de la Corporation Anjou 80. Volontaires, tous agissaient bénévolement depuis plusieurs années au sein du conseil d'administration de la Corporation.

Or, le comité exécutif de la Ville de Montréal outrepasse le conseil d'arrondissement et recommande d'autres nominations que celles proposées par le conseil d'arrondissement.

À défaut de respecter les recommandations du conseil d'arrondissement d'Anjou, ces nominations ont été faites par le comité exécutif qui n'a pas jugé pertinent de consulter le conseil d'arrondissement ou même la Corporation.

Il nous paraît donc évident que ces nouvelles nominations soient de nature partisane. Curieusement, tous les citoyens nommés proviennent du même quartier, soit celui de Mme Michelle Di Genova Zammit qui, doit-on le rappeler, a quitté l'équipe Anjou pour joindre l'équipe du maire Coderre, l'été dernier.

Pourquoi rejeter la recommandation de l'arrondissement et changer ces membres du conseil d'administration? Que leur reproche-t-on? D'avoir siégé depuis trop longtemps? D'avoir accompli leur mission avec brio, bénévolement? Ou, est-ce simplement un geste opportuniste du maire Coderre afin d'introduire des membres de sa formation politique afin de mieux s'immiscer au sein de la Corporation Anjou 80?

Bien sûr, nous souhaitons connaître les critères retenus par le comité exécutif de Montréal pour changer, sans consultation, les membres recommandés par l'arrondissement d'Anjou, si ce n'est que les nouveaux venus entretiennent des liens étroits avec la conseillère Di Genova Zammit, sachant qu'en plus, elle a voté en faveur de reconduire le mandat des administrateurs à la séance ordinaire du 6 octobre 2015.

Une fois de plus, une volte-face significative quant aux compétences des conseils d'arrondissement. Que nous réserve le projet de loi 83? Au lendemain des fusions, la loi 33 nous assurait des compétences de portée locale dans les domaines suivants : l'urbanisme, l'enlèvement des matières résiduelles, la culture, les loisirs, le développement social et communautaire, les parcs, la voirie, l'habitation, les ressources humaines et la gestion financière. Graduellement, ces compétences nous sont retirées. À titre d'exemple, le déneigement et la collecte des matières résiduelles.

Hier ville florissante, l'arrondissement d'Anjou vit-il aujourd'hui ses dernières heures?

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement d'Anjou

Renseignements : Arrondissement d'Anjou, Mairie de l'arrondissement, Tél. : 514 493-8010

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Arrondissement d'Anjou

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.