Lauréats du prix Antoine-Desilets 2016

SAINT-SAUVEUR, QC, le 17 nov. 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a remis, le 19 novembre, lors de son congrès annuel, le prestigieux prix Antoine-Desilets des meilleures photos de presse de l'année au Québec.

Voici la liste des lauréats du prix, incluant un mot du jury pour chacune des sept catégories:

Dans la catégorie Arts et spectacles, le prix Antoine-Desilets est remis à Ben Pelosse, pour sa photo De l'eau et de la lumière…, parue dans Le Journal de Montréal. La photo représente une acrobate du Cirque du Soleil qui joue avec la pluie lors du spectacle Luzia.

Le mot du jury :

« Le jury a apprécié la qualité technique de cette image autant que l'univers mystérieux, qu'elle nous invite à découvrir. L'angle de la prise de vue ainsi que la pluie lumineuse et la gestuelle sont essentiels à la beauté de cette photographie. »

Dans la catégorie Enjeu contemporain, le prix Antoine-Desilets est remporté par Chantal Poirier, du Journal de Montréal, pour sa photo d'un enfant ukrainien blessé par une grenade, « Enfant de la guerre».

Le mot du jury :

« Cette photo laisse entrevoir que le bonheur est possible, malgré la souffrance. La concentration dans le regard de l'enfant, en contraste avec la légèreté du ballon en équilibre, est émouvante. »

Dans la catégorie Nouvelles, le prix est décerné à Denis Germain, de La Seigneurie, pour sa photo « Vol d'un Hummer», dans laquelle un homme est arrêté par la police.

Le mot du jury :

« Le langage non verbal de l'homme appréhendé par la police et l'émotion sur son visage parlent d'eux-mêmes. C'est une photo parfaitement exécutée sous des conditions difficiles. »  

Dans la catégorie Photoreportage, le prix est remis à Michel Huneault, pour les photos publiées dans le Devoir, intitulées «Japon, cinq ans après le tsunami». Cette série de photos illustre les défis et les espoirs de la population vis-à-vis la reconstruction, et la façon de ré-apprivoiser ce paysage en trouvant la juste balance entre mémoire publique et deuil personnel.  

Le mot du jury :

« La composition est impeccable et capture bien le calme tranquille des années passées suite au tsunami dévastateur. Le photographe démontre un grand respect et une profonde compassion pour cette histoire et la population. »

Dans la catégorie Portrait, le prix Antoine-Desilets est remporté par Martin Tremblay, pour sa photo Queen Street, publiée dans La Presse, un portrait de Brandon Mcilvenna, transgenre torontois.

Le mot du jury :

« Cette photo immobilise le spectateur et crée un sentiment de mystère autour des sujets. Le regard tourné vers nous, les couleurs vibrantes et la luminosité nous poussent à vouloir en savoir plus sur cette femme.»

Dans la catégorie Sports, c'est Martin Roy, du Droit, qui a reçu le prix Antoine-Desilets pour sa photo Pluie, dans laquelle des joueurs de soccer sont surpris par une pluie diluvienne durant la partie opposant les Furys d'Ottawa et l'Armada de Jacksonville.

Le mot du jury :

« Le photographe utilise la température et le langage corporel de l'athlète pour raconter une histoire. L'aspect visuel de la pluie qui tombe ressemble à des coups de pinceaux sur un tableau et complète à merveille l'effet grandiose de la photo. »

Dans la catégorie Vie quotidienne, le prix est remis à Joël Lemay, pour sa photo Coucher de soleil par -35°C, pour l'Agence QMI. On y voit un courageux piéton marcher sur le bord du Fleuve Saint-Laurent alors qu'Environnement Canada annonce un froid extrême avec une température pouvant atteindre -35°C.

Le mot du jury :

« Il s'agit d'une magnifique image qui laisse la lumière naturelle créer la palette de couleurs (…). Une photo parfaitement exécutée où le spectateur peut pratiquement ressentir le froid.»

Le jury était composé de :

Moe Doiron, directeur photo au Globe and Mail à Toronto. Photographe de presse depuis les années 80, il a aussi travaillé au Toronto Star et à la Presse Canadienne. Il est récipiendaire, entre autres, des prix du Concours canadien de journalisme (2014) et de la News Photographers Association of Canada (2012). Son équipe au Globe and Mail était en nomination cette année pour le prix Pictures of the Year International dans la catégorie «meilleure publication pour la photographie».

Olivier Laurent, directeur du LightBox, le site de photographie du Time Magazine à New York. Ancien éditeur associé du British Journal of Photography, il a aussi été juré de plusieurs prix internationaux de photographie de presse, dont le Visa pour l'Image Web Documentary Award, le Getty Images Grants for Editorial et la bourse du World Press Photos (Joop Swart Masterclass). Français d'origine, il a commencé sa carrière comme journaliste à Londres en 2005.

Ann Ross, responsable des recherches visuelles multiplateforme au magazine Châtelaine. Auparavant, elle a été acheteuse d'art chez Sid Lee et Cossette. Passionnée de la photographie et du photoreportage, elle a entamé sa carrière en studio à Montréal. Elle effectue de la recherche photo sur ce qui se fait ici et à l'étranger, en plus d'analyser l'évolution de la pratique professionnelle en production de photographie. Elle a été jurée au Concours Lux d'Infopresse à deux reprises.

 

SOURCE FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements : Caroline Locher, FPJQ, 514 522-6142 ou Caroline.Locher@fpjq.org

LIENS CONNEXES
www.fpjq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.