Lauréats du prix Antoine-Desilets 2015

QUÉBEC, le 21 nov. 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a remis, le 21 novembre, lors de son congrès annuel, le prestigieux prix Antoine-Desilets des meilleures photos de presse de l'année au Québec.

Le jury était composé de :

Brendan Hoffman, photographe de presse américain basé en Ukraine, cofondateur de l'agence internationale Prime Collective, et récipiendaire, notamment, des prix NPPA Best of Photojournalism, Pictures of the Year International (Award of Excellence), White House News Photographers Association (Award of Excellence) et de la bourse Pulitzer Center on Crisis Reporting.

Caroline Hayeur, photographe basée à Montréal, membre du collectif Agence Stock Photo, chargée de cours en photojournalisme à L'Université du Québec à Montréal (UQAM), et collaboratrice, entre autres, pour les médias français Le Monde et L'Express.

Roger Lemoyne, photographe et journaliste indépendant, gagnant du prestigieux concours de photographie international World Press Photo et de la bourse Michener-Deacon en journalisme d'enquête.

Voici la liste des lauréats du prix, incluant un mot du jury pour chacune des sept catégories:

Dans la catégorie Arts et spectacles, le prix Antoine-Desilets est remis à Édouard Plante-Fréchette, pour sa photo de deux danseurs des Grands Ballets Canadiens, La Jeune Fille et la Mort, parue dans La Presse.

Le mot du jury :

« [Cette photo] est primée pour sa grande qualité graphique dans l'interprétation du mouvement. Le sujet est inusité, car il est  sorti de son contexte et présenté avec une approche originale. »

Dans la catégorie Enjeu contemporain, le prix Antoine-Desilets est remporté par Olivier Pontbriand, de La Presse, pour sa photo aérienne des sables bitumineux de Fort McMurray, en Alberta, « La Fin de l'or Noir ».

Le mot du jury :

« L'information est percutante due à l'échelle du sujet et l'importance de l'enjeu global. Nous avons aussi admiré la superbe composition et l'impact de sa couleur. »

Dans la catégorie Nouvelles, le prix est décerné à Ivanoh Demers, de La Presse, pour sa photo « Dans les yeux de Guy Turcotte », dans laquelle le cardiologue Guy Turcotte, accusé d'avoir tué ses deux enfants, regarde à travers une porte vitrée, lors de son procès, ne laissant paraître que ses yeux, qui semblent fixer l'objectif du photographe. En avant plan, les avocats sont visiblement perplexes; l'un d'entre eux se gratte la tête.

Le mot du jury :

« Le photographe a montré sa capacité de raconter une histoire complexe en une seule photo (les magistrats perplexes, le regard, le visage derrière la vitre). C'est un vrai 'moment décisif' à la Cartier-Bresson. »

Antoine Désilets, reconnu comme le père de la photo de presse au Québec, a commenté chaque photo gagnante dans une vidéo présentée au gala. Il a décerné sa mention « coup de cœur » à cette photo.

« Cette photo me fait mourir, je l'adore, » a dit Antoine Désilets. « L'angle est extrêmement bien choisi, le temps est propice, il fallait qu'il déclenche au bon moment... Je l'adore. »

Dans la catégorie Photoreportage, le prix est remis à Édouard Plante-Fréchette, de La Presse, pour « Dévitalisation », une incursion dans des villages de l'Abitibi et du Témiscamingue durement touchés par l'exode des familles et les disparitions d'emplois. À travers une dizaine de photos, le photographe a voulu illustrer la résilience assumée des habitants qui s'accrochent à leurs villages, malgré les défis grandissants.

Le mot du jury :

« Ce reportage s'est démarqué par ses émotions transmises avec poésie et atmosphère. Avec sa sensibilité douce-amère, mais sans sensiblerie, le photographe réussi à bien nous raconte l'histoire en images. Le jury souligne l'importance de communiquer un phénomène global par un sujet local. »

Dans la catégorie Portrait, le prix Antoine-Desilets est remporté par Marco Campanozzi, pour sa photo Klô, publiée dans La Presse, un portrait de profil de la chanteuse Klô Pelgag pris en Octobre 2014.

Le mot du jury :

« Choisi pour sa qualité technique, la couleur et la lumière. La collaboration entre le photographe et son sujet est évidente et le choix du profil donne toute son originalité à ce portrait. »

Dans la catégorie Sports, c'est Olivier Jean, de La Presse, qui a reçu le prix Antoine-Desilets pour sa photo Course, dans laquelle le porteur de ballon des Alouettes de Montréal, Mardy Gilyard, court vers la zone adverse lors de la demi-finale de l'est de la ligue canadienne de football.

Le mot du jury :

« Un pari créatif exécuté avec une grande compétence, cette image unique et séduisante nous donne toute l'information nécessaire, mais de manière originale. »

Dans la catégorie Vie quotidienne, le prix est remis à Martin Tremblay, pour sa photo Les Robidoux, publiée dans La Presse. On y voit une scène quotidienne de la famille Robidoux, qui habite une modeste maison à Saint-Joseph-de-Sorel, le village le plus pollué du Québec. La population vit dans la cour arrière d'un immense complexe métallurgique, où une journée sur trois, l'air est jugé de mauvaise qualité.

Le mot du jury :

« On y trouve une belle composition dans le chaos et  une intimité avec son sujet. L'image nous raconte une histoire plus large que celle qui est immédiatement visible. »

 

SOURCE FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements : Caroline Locher, FPJQ, 514 522-6142 ou Caroline.Locher@fpjq.org

RELATED LINKS
www.fpjq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.